Encyclopédie Wikimonde

MP+

Aller à : navigation, rechercher

Le MP+ est une membrane en polyuréthane naturellement élastique, imper-respirante et non micro-poreuse comme le Gore-Tex. Le polyuréthane étant très versatile, de nombreuses améliorations ont été effectuées, telles l'incorporation d'aluminium ou de particules de céramique. L’aluminium lui confère des propriétés d'isolation thermique utiles en alpinisme, les particules de céramique ont une taille de sept micromètres et donnent un meilleur confort dans l'effort.

Technologie

Cette membrane contient des molécules hydrophiles très avides d'eau. Ces molécules captent les molécules d'eau en provenance de la peau sous forme de vapeur. Elles se les font ensuite « voler » par les molécules plus à l'intérieur de la membrane. Petit à petit, la molécule d'eau migre jusqu'à la surface. Ce parcours a pour moteur le gradient de température entre l'intérieur et l'extérieur.

Sa résistance évaporative thermique (RET) est particulièrement faible[1] : des tests (constructeur) indiquent des records atteints par la membrane MP+ à 1.5 RET. Des comparatifs avec la concurrence donnent plutôt des valeurs de 2, qui sont à comparer à 4 ou 6 pour les concurrents[2].

Production et vente

La membrane MP+ est notamment concurrente du Gore-Tex ; sa conception et sa fabrication sont françaises. La distribution se fait exclusivement sous la marque Vertical qui l'utilise pour tous ses produits d'alpinisme notamment.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Notes et références

  1. Plus la RET est faible et plus la membrane respire.
  2. Comparaison des différentes membranes imper-respirantes, Randonner léger

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).