Encyclopédie Wikimonde

Maeva Carter

Aller à : navigation, rechercher
Maeva Carter
Nom de naissance Maeva Atkinson
Naissance
Drapeau de la France France
Activité principale Disc jockey, compositeur
Genre musical club, electro, house
Années actives Depuis 2009
Labels Electrade, Play Two, Pier 39 Records , Spinnin, Maxximize

Maeva Carter, né le 10 novembre en France, est une disc jockey, remixeuse de musique et mannequin française.

Débuts

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Maeva Carter se fit connaitre la première fois à télévision dans l'émission l’Île de la Tentation diffusé TF1, en tant que tentatrice[1].

Elle obtient par la suite plusieurs rôles de figurant, par exemple en tant que disk jockey féminine dans le clip « When The Sun Goes Down » d’Antoine Clamaran. Mais aussi joua un rôle de mannequin pour magazine.

C'est en 2008, lors d'un voyage en Chine qu'elle rencontra les DJ Ketdown et Kash (disk jockey de Big Ali). Ces personnalités de la musique lui donneront l'envie de se lancer dans cette profession puis deviendront ses mentors et formateurs.

Ocean Drive

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 2011, ce succès lui permit de rejoindre Gilles Luka et Solen Oceanne dans le groupe Ocean Drive où elle joua un rôle principal. La même année, le groupe sorti le single "Whatever" qui remporta un succès à l'échelle nationale[réf. nécessaire], en radio et boite de nuits.[réf. nécessaire]

Carrière solo

Peu de temps plus tard, elle décide de se séparer du trio et de continuer l'aventure seule. Elle effectue de nombreux concerts en France mais aussi à Dubai, Tel aviv, Londres, mais aussi une tournée en Malaisie en 2012.[réf. nécessaire]

La même année elle fut nominé aux Nrj Dj awards et décrocha le titre de meilleure artiste féminine de l'année pour son single "Fatal weapon"[2],[3],[4]. Après avoir enchainé les émissions : comme à France 3[5], ou à C'Cauet sur Nrj ou elle mixa[6]. Elle devint DJ résidente de Fun radio où elle mix encore régulièrement[7][réf. insuffisante]. Elle fut aussi régulièrement diffusé sur la radio Nrj[pertinence contestée][8][réf. insuffisante].

Depuis, classé au rang 30 des plus grands disk jockey mondiaux[Information douteuse] [?] et troisième sur la scène française, Maeva Carter enchaine les concerts à l'international[non neutre][9],[10].

Vie privée

Elle est fiancé depuis le 18 septembre 2016 à Thom Jongkind membre du groupe Blasterjaxx, avec lequel elle sortira un single "Life is short" en 2017[11],[12].

Discographie

Singles

  • 2013 : Fatal Weapon
  • 2013 : Living On Video
  • 2016 : Choice
  • 2017 : Life is Short (feat Blasterjaxx)
  • 2018 : Escape

EP

  • 2015 : Forward

Remixes

  • 2017 : Life is Short (Blasterjaxx remix extended)
  • 2017 : Life is Short (Adrien Toma)

Liens externes

Références

  1. « Maeva Carter : de l'île de la tentation à DJ ! - 🎧Monkey Place Music🎧 », 🎧Monkey Place Music🎧,‎ (lire en ligne)
  2. « Montpellier : Maeva Carter, nominée aux NRJ DJ Awards », MidiLibre.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. « Le carton de Maeva Carter », sur www.20minutes.fr (consulté le 23 décembre 2017)
  4. « LA RÉUSSITE MAEVA CARTER - CNews Montpellier Plus », CNews Montpellier Plus,‎ (lire en ligne)
  5. Maeva Carter, « Interview Maeva Carter France 3 », (consulté le 23 décembre 2017)
  6. Cauet, « Maeva Carter mix - C'Cauet sur NRJ », (consulté le 23 décembre 2017)
  7. Fun Radio, le son dancefloor !, « Maeva Carter en mix dans Le Before Party Fun », (consulté le 23 décembre 2017)
  8. Album Forward - EP - Maeva Carter : Ecoute gratuite - NRJ (lire en ligne)
  9. Centre France, « « Pool Party » en juillet avec Maeva Carter », www.lamontagne.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  10. « MAEVA CARTER - INTERNATIONAL DJ », Le Parisien Etudiant, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  11. EDM IDs, « Maeva Carter - Life Is Short (Blasterjaxx Remix) », (consulté le 23 décembre 2017)
  12. « Maeva Carter sur Apple Music », sur Apple Music (consulté le 23 décembre 2017)


Cet article « Maeva Carter » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).