Encyclopédie Wikimonde

MagicStay

Aller à : navigation, rechercher

MagicStay
280px
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de MagicStay|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 2014
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Valéry Linÿer
William Lecerf
Eric Christophe
Forme juridique SAS
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Rest well. Work better.
Siège social Grasse, France
Direction Valéry Linÿer
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Location d'hébergements courte-durée
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère SAS Magic Stay
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web https://www.magicstay.com
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

MagicStay (anciennement MagicEvent[1]) est une plateforme de location d'hébergements alternatifs dédiée au voyage d'affaires et fondée en 2014[2] par trois associés. En Octobre 2016, 50 000 annonces étaient référencées sur son site internet[3]. Le 14 février 2017, la startup annonce que 100 000 offres sont proposées sur sa plateforme[4]. Le site internet est édité par la SAS Magic Stay établie à Grasse, France [5]

Concept

Le site se présente comme une offre d'hébergements alternative à l'offre hôtelière, sécurisée et encadrée[6]. La société considère que les voyageurs d'affaires ont des exigences différentes de celles du tourisme de loisirs[7] et ambitionne de fournir des services adaptés, en termes de sécurité[8] ou de services aux entreprises[9] et voyageurs[10]. Le site concentre ses efforts sur les zones à forte activité économique, soit dans les centres-villes et à proximité des parcs d'expositions[11].

Histoire

A l'origine, la startup est créée pour répondre aux besoins d'hébergement des visiteurs et exposants de salons professionnels[12]. Valéry Linÿer, co-fondateur et CEO de l'entreprise est un ancien DG d'une division du groupe ComExposium. Il a l'idée en 2013 d'adapter la tendance alors émergente de l'économie collaborative au monde de l'événementiel professionnel[13]. La cible sera ensuite élargie à tous les professionnels en déplacements[14].

Levées de fonds

Une première levée de fonds d'amorçage est réalisée en Avril 2014 (500 000 euros)[15], suivie d'une autre, la même année en Novembre (1 million d'euros)[2].

Une troisième levée de fonds d'un montant de 1,5 million d'euros est ensuite réalisée en Novembre 2015[16].

Une autre suivra en Octobre 2016, d'un montant d'1 million d'euros[17].

Evolution de l'offre

Partie d'une offre quelques centaines de biens à la location la première année[15], la plateforme propose 10 000 logements en Novembre 2015[16], 50 000 fin 2016[18], pour arriver à 100 000 en février 2017[4].

Gouvernance

La société est dirigée par Valéry Linÿer. Il a le statut de cofondateur aux côtés de William Lecerf et Eric Christophe[19].

Un Advisory Board constitué de Charles Petruccelli, ancien président monde la division voyage d'American Express, Peter Hazelzet, ancien CEO d'Exposium, et de Benoît Bassi[20].

Concurrence

MagicStay opère dans un secteur fortement concurrentiel dominé par des entreprises américaines comme Airbnb, ou européennes comme HouseTrip et Wimdu. Elle se différencie par son choix de ne se positionner que sur le secteur du voyage d'affaires[21].

Alliance

MagicStay est membre de l'Alliance Biz Travel, 9 startups réunies pour innover dans le secteur du voyage d'affaires. MagicStay est membre avec Airrefund, Bird Office, Business Table, Expendya, TravelEnsemble, Snapcar, Roaming by me, Hubtobee.[22]

Notes et références

  1. Sophie Raffin, « MagicEvent devient MagicStay », Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  2. 2,0 et 2,1 « #Tourisme : MagicEvent lève 1 million d’euros pour son site de logements d’affaires - Maddyness », sur www.maddyness.com (consulté le 6 janvier 2017)
  3. « Tourisme : start-up et poids lourds main dans la main », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  4. 4,0 et 4,1 La Rédaction, « MagicStay développe son offre sur le segment haut de gamme », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le 14 mars 2017)
  5. « Mentions Légales - Charte de confidentialité », sur fr.magicstay.com (consulté le 6 janvier 2017)
  6. « Ces start-ups bousculent le voyage d’affaires », Les Echos Business,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  7. « Travel - Start-ups : des réponses aux exigences des entreprises », http://www.decision-achats.fr/,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  8. La Rédaction, « Voyages d'affaires : MagicStay lance Trustay pour la sécurité des voyageurs », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  9. La Rédaction, « Magic Travel Manager Tool : la caution business travel de MagicEvent », Voyages d'affaires,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  10. Sophie Raffin, « MagicStay étend son service de conciergerie à Bruxelles et Barcelone », Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  11. Maureen O'Hare, « 7 new travel start-ups making business trips easier - CNN.com », sur CNN (consulté le 6 janvier 2017)
  12. « Voyage d'affaires : MagicStay élargit sa cible de clients », sur www.tourhebdo.com (consulté le 6 janvier 2017)
  13. La Rédaction, « Interview : Valéry Linÿer, Président de Magic Event », Voyages d'affaires,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  14. « Business joins the smart-travel revolution », Telegraph.co.uk,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  15. 15,0 et 15,1 « [Finance] MagicEvent, la plateforme de location courte durée de logements, lève 500 000 euros - Maddyness », sur www.maddyness.com (consulté le 6 janvier 2017)
  16. 16,0 et 16,1 « MagicEvent lève 1,5 million d'euros pour son Airbnb des voyageurs pros », journaldunet.com,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  17. Maxence Fabrion, « Voyages d’affaires: MagicStay lève 1 million d’euros pour doubler sa base de logements », FrenchWeb.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  18. (it) Paola Barni, « MagicStay mette in sicurezza gli affitti business con Trustay - Webitmag - Web in Travel Magazine », Webitmag - Web in Travel Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2017)
  19. « Qui sommes-nous? » (https://fr.magicstay.com/page_93-qui-sommes-nous.html), sur fr.magicstay.com (consulté le 6 janvier 2017)
  20. L’Echo Touristique, « La start-up MagicStay accélère son essor », lechotouristique.com,‎ (lire en ligne (http://www.lechotouristique.com/article/la-start-up-magicstay-accelere-son-essor,84962), consulté le 6 janvier 2017)
  21. « Voyages d'affaires : et si vous osiez Airbnb ? », Les Echos Business,‎ (lire en ligne (http://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/organisation-des-entreprises/021837788680-voyages-d-affaires-et-si-vous-osiez-airbnb-209585.php), consulté le 13 janvier 2017)
  22. « Alliance Biz Travel – Digital Business Travel Services » (http://www.alliancebiztravel.org/), sur www.alliancebiztravel.org (consulté le 23 juin 2017)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).