Encyclopédie Wikimonde

Maison de Lecubarri

Aller à : navigation, rechercher

Famille de Lecubarri
Image illustrative de l’article Maison de Lecubarri
Armes

Pays ou province d’origine Drapeau de Biscaye Biscaye
Allégeance Bandera de Reino de Navarra.svg Royaume de Navarre
Flag of Cross of Burgundy.svg Empire espagnol
Fiefs tenus Oloron

La famille de Lecubarri est l'une des plus anciennes familles de la noblesse basque. Ses origines remontent au duché de Vasconie et à Bernard Guillaume de Gascogne, à la fin du Xe siècle et au début du XIe siècle.

Histoire

Ce nom basque a pour racines "Leku", qui signifie lieu, et "barri", qui signifie nouveau. En particulier, "site ou nouvel endroit", se référant, à l'époque, à un centre de population nouvellement créé (en français, "Villeneuve" ou "Neuville")[1].

La lignée de la famille Lecubarri commence vers le XIe siècle. Comme indiqué dans les sources anciennes, Bernard Guillaume de Gascogne, duc de Vasconie, fut le premier à porter le nom, qu'en raison de son exil, caché à Las Encartaciones sous le pseudonyme de "Marlon Leku barri", qui au fil du temps devenant "Lekubarri", puis castillanisé en "Lecubarri"[2]. Selon le moine français Ademar de Chabannes, le duc a tenu romances avec différentes femmes, raison pour laquelle il finit par abandonner son prédicat de duc en faveur de son frère, Sanche V, dernier duc sous la maison de Gascogne[3].

La maison noble était encore présente quelques siècles plus tard dans la cour du roi Thibaut Ier de Navarre, fils de Blanche de Navarre (1177-1229) et le neveu Sanche VII de Navarre, où il faisait partie de son service personnel et la garde privée 1234 à 1240, en obtenant le titre de Seigneurs de Lecubarri[4].

Tout au long du XIXe siècle, plusieurs membres de cette famille ont émigré en Argentine, pour exploiter les terres que la famille y possédait. A leur retour en Espagne, et avec une certaine fortune en leur possession, ils ont construit de grandes maisons et des palais indiens dans le nord de la Péninsule Ibérique[5].

Armes

  • De gueules à la croix d'argent fleurie chargée en son centre d'une croix grecque de sable, accompagnée de quatre coeurs de gueules en forme d'or ; seize longueurs de bord d'espaces égaux : dans les impairs, de gueules à la gerbe de blé d'or, dans les pairs, d'azur au lion d'argent.

Gueules est le symbole de la force, de la puissance, de l'amour fervent de Dieu ; tel est le sens de cette couleur. De plus, le désir de domination, le courage, l'audace et la magnanimité[6].

Notes et références

  1. (es) « Étymologie du nom Lecubarri. »
  2. (es) « Los Lecubarri. »
  3. Corpus Christianorum Continuatio Medievalis, vol. 129, book III, chapter 38, p 160. At Bernardo, insidiis muliebribus, maleficis artibus corpore fatescente, vitae privato, Santius, frater eius, dux Wasconum extitit. Chronique, III, 39, p 250. Bernard, privé de la vie par des intrigues féminines, la santé ruinée par de néfastes artifices, Sanche, son frère, devint duc de Gascogne.
  4. (es) « Antécédents familiaux. »
  5. (es) « Julio Cortázar: Territorios (page 38). »
  6. (es) « Blasonnement. »

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).