Encyclopédie Wikimonde

Mami Semsoum

Aller à : navigation, rechercher

Mami Semsoum ou Mamy Samson[1], de son nom de naissance Sanson, est un renégat algérien originaire de Marseille, en France, en activité au XVIIIe siècle, qui deviendra amiral de la flotte algérienne[2]. Il est nommé chef de la Taïfa des raïs vers 1720[3][source insuffisante].

Prises[non neutre]

En 1728, le navire L'Impératrice Élizabeth, d'Ostende est capturé par deux bâtiments sous ses ordres[4]. Cet événement est considéré comme un exploit extraordinaire[réf. nécessaire].

Références

  1. La piraterie barbaresque en Méditerranée: XVI-XIXe siècle, Editions Jacques Gandini, , 140 p. (ISBN 978-2906431652) [lire en ligne], p. 36 
  2. Le registre des prises maritimes : document authentique et inédit concernant le partage des captures amenées par les corsaires algériens, Alger, A. Jourdan, [lire en ligne], p. 9 
  3. Pierre Boyer, « Les renégats et la marine de la Régence d'Alger », PDF,‎ , p. 101 (lire en ligne)
  4. Revue de L'Occident Musulman Et de la Méditerranée, Université d'Indiana, Association pour l'étude des sciences humaines en Afrique du Nord (no 39-40), , p. 102 

Bibliographie

  • Roland Courtinat, La piraterie barbaresque en Méditerranée: XVI-XIXe siècle
  • Albert Devoulx, Le registre des prises maritimes : document authentique et inédit concernant le partage des captures amenées par les corsaires algériens, 1872, page 78, lire en ligne 

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).