Encyclopédie Wikimonde

Marc Ferrero

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Marc Ferrero est un artiste peintre français[1], né le en Charente-Maritime, créateur du Storytelling Art.

Biographie

Marc Ferrero commence à dessiner influencé par les comics.[réf. nécessaire] Les séries TV et les films des années 70 le passionnent et le forment au principe de découpage d’une histoire.[interprétation personnelle]

Malgré le fait qu’il soit autodidacte, le cheminement de sa formation est très classique : un long apprentissage du dessin (mine de plomb, fusain, noir et blanc, gouache puis acrylique et huile).[interprétation personnelle]

Il arrête ses études à 16 ans[réf. nécessaire] afin de se consacrer à divers projets de vie qui lui permettent de beaucoup voyager et donc de développer son sens de l’imagination en vue de créer des histoires et de faire vivre ses propres personnages.[interprétation personnelle]

À 26 ans, le début d’un scénario en tête, il se fixe à Bruxelles afin de présenter ses premières planches aux différents éditeurs de BD. Entretemps, il gagne le prix Olivier Strelli pour son story board « L’art dans la ville ». C’est à Paris qu’il expérimente les grands formats et décide de quitter l’univers de la BD pour celui de l’Art contemporain, il réalise une exposition en 1992 ou il présente pour la première fois son projet Il était une fois la Comitive, une aventure romanesque qui se déroule entre New York et Monaco et met en scène sur toiles ses trois personnages principaux, Lisa L’Aventura et son univers glamour, Duke dandy anglais fan de jazz et Cello professionnel de polo et danseur de tango.[réf. nécessaire]

Il vend ses premières œuvres. Il participe à son premier salon d’art contemporain à New York en 1999 et ouvre dès son retour en France son propre atelier galerie à Èze puis à Saint-Paul-de-Vence.[réf. nécessaire]

À ce jour 7000 œuvres sont en collections privées dans le monde dont plus de 1500 aux USA[réf. nécessaire] ; il entretient des contacts très étroits avec le monde du cinéma.[interprétation personnelle]

Marc Ferrero est à l’origine du storytelling art[2],[3]. Avec Hublot, une maison de haute horlogerie, ils célèbrent en 2019 la femme avec deux créations intitulée la Big Bang One Click Marc Ferrero[2],[3].

Expositions personnelles

  • 2005 : Florence, « Piccole storie quotidiane » Galleria del palazzo
  • 2005 : New York, Contemporary art show
  • 2006 : Londres, Affordable art fair
  • 2006 : Imola, “Il mio tempo oltre ogni tempo” Galleria world artist
  • 2006 : Rome, Exposition “Piccole storie quotidiene” Galleria world artist
  • 2007 : Milan, Flash art show,
  • 2007 : Monaco, Exposition “New York story” Artemisia art gallery Monte Carlo
  • 2007 : Milan, “New York stories” Tea Rose et World Artists
  • 2009 : Paris, Exposition Personnelle, LM Gallery
  • 2011 : Vente Artcurial Art moderne/art contemporain
  • 2010 : KYOTO
  • 2013 : STUTTGART
  • 2014 : SAATCHI GALLERY LONDRES
  • 2015 : DUBAI
  • 2016 : Innsbruck
  • 2017 : MUNICH
  • 2017 : ZURICH
  • 2018 : SALZBOURG
  • 2019 : LOS ANGELES

Publications

  • 1999 : Il était une fois La Comitive, roman graphique distribué en France par les FNAC et aux USA par Diamond Comics
  • 2005 : Rétrospective La Comitive Marc Ferrero 1999-2004
  • 2005 : Piccole storie quotidiane, préface du critique d’art contemporain Mauricio Vanni
  • 2008 : Pop glamour, catalogue d’exposition, Milan
  • 2010 : Storytelling art, La nouvelle vague
  • 2018 : Storytelling art Revolution, Livre 265 pages

Références

  1. Herve Dewintre, « Hublot et Marc Ferrero : l'art de la rencontre inattendue », sur fashionunited.fr, (consulté le 16 avril 2020)
  2. 2,0 et 2,1 « Hublot et Marc Ferrero célèbrent la femme avec deux nouvelles créations », sur parismatch.com, (consulté le 10 septembre 2019).
  3. 3,0 et 3,1 « Hublot et Marc Ferrero célèbrent la femme d'aujourd'hui », sur lepoint.fr, (consulté le 10 septembre 2019).

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 434 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 181 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • http://www.ferreroart.com

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).