Encyclopédie Wikimonde

Marc Gricourt

Aller à : navigation, rechercher

Marc Gricourt
Illustration.
Fonctions
Maire de Blois
En fonction depuis le
(11 ans, 5 mois et 5 jours)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Nicolas Perruchot
1er Vice-président du Conseil régional du Centre-Val de Loire
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 8 jours)
Élection 13 décembre 2015
Prédécesseur Jean-Marie Beffara
Conseiller général de Loir-et-Cher
Élu dans le Canton de Blois-4

(7 ans et 12 jours)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Jean-Pierre Copois
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Nationalité Drapeau de la France Français
Parti politique PS
Profession Infirmier
Maire de Blois

Marc Gricourt est un homme politique français, né à Blois le 5 avril 1961. Membre du Parti socialiste, il est maire de Blois depuis 2008.

Vie professionnelle et associative

Titulaire d'un diplôme d'infirmier, il a d'abord exercé en milieu hospitalier privé et public, puis en Institut médico-psycho-pédagogique et enfin en secteur libéral[1].

Père de trois enfants, il s'est engagé dans le milieu associatif à la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques).

En 1999, il fonde l’association Quartiers Proximité, qui gère les correspondants de nuit dans les quartiers nord de Blois. Il la présidera jusqu’en 2001.

Vie politique

En 1998, Marc Gricourt adhère au Parti socialiste. Membre du Conseil national du Parti socialiste, il a également été secrétaire de la section PS de Blois de 2001 à 2005. Après avoir accompagné la mise en place du NPS en 2002 aux côtés de Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, il a pris part à la motion C portée par Benoît Hamon lors du Congrès de Reims en 2008 et a soutenu la candidature de Martine Aubry lors des primaires socialistes en 2011.

Figurant sur la liste de Jack Lang lors des élections municipales de 2001, il conquiert son premier mandat d'élu en 2004, lorsqu'il devient conseiller général de Loir-et-Cher sur le canton de Blois IV. Il sera réélu, au premier tour, sur le même canton lors des élections cantonales de 2011[2].

En 2008, avec 60,7 % des suffrages, il devient maire de Blois[3] et est réélu en 2014 avec près de 58 % des voix.

Il n'est pas candidat aux élections départementales de 2015 en Loir-et-Cher et abandonne par conséquent son mandat de conseiller général.

Il est la tête de liste départementale du PS en Loir-et-Cher dans le cadre de l'élection régionale de 2015 en Centre-Val de Loire.

Synthèse des fonctions et mandats

Résultats des élections municipales de mars 2008

  • Marc Gricourt (PS) pour la liste « Tous différents, tous blésois » : 60,69 %
  • Nicolas Perruchot (NC) pour la liste « J'aime Blois » : 39,31 %

Lien externe

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).