Encyclopédie Wikimonde

Mathias Rollot

Aller à : navigation, rechercher

Mathias Rollot (né le ) est un architecte, auteur et traducteur français, maître de conférences à l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy.

Biographie

Architecte titulaire d'un diplôme propre aux écoles d'architecture (DPEA) en philosophie et architecture de l'ENSA Paris-La-Villette en 2012 et titulaire d'une thèse de doctorat en architecture intitulée Éléments vers une éthique de l'habitation. En chemin avec Günther Anders, soutenue en 2016 à l'Université Paris-VIII sous la direction de Chris Younès et Stéphane Bonzani[1], Mathias Rollot est maître de conférences en théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine (TPCAU) à l'ENSA Nancy. Il a par ailleurs exercé en tant qu'architecte indépendant[2], que commissaire enquêteur à Paris[3] ou encore qu'expert pour le concours européen Europan[4].

Recherches

Il s'intéresse à la théorie et l'épistémologie architecturale[5],[6], à la philosophie de l'habitabilité[7], au concept d'obsolescence[8],[9], aux mouvements collaboratifs urbains[10],[11], ou encore à la théorie et l'histoire du biorégionalisme[12],[13] qu'il a « contribué à introduire en France »[14]. S'opposant aux approches culturalistes et anthropocentrées sur la question[15], il défend une vision écocentré et multiculturaliste du concept de biorégion, affirmant que « la question n'est pas de savoir à qui « appartiennent » les terres, ni depuis quand, mais de savoir qu'en faire aujourd'hui » et insistant sur la nécessité d'un modèle biorégional qui n'est pas à « redécouvrir mais à inventer »[16].

La minute urbaine remarque son ouvrage Les territoires du vivant, caractérisé comme un travail « absolument formidable », inscrit dans la tradition des recherches menées par Mike Davis ou Henri Lefebvre[17]. La revue en ligne Le Comptoir le compte parmi les « meilleurs livres de 2018 » [18]. D'autres, en revanche, notent cette recherche comme trop peu consensuelle, dont notamment l'ouvrage Mesure et démesure des villes de Thierry Paquot qui écrit : « sur le biorégionalisme nord-américain, il faut signaler l'ouvrage Les territoires du vivant. Un manifeste biorégionaliste, par Mathias Rollot, qui est injustement acerbe avec Alberto Magnaghi, Serge Latouche et moi-même[19] ».

Publications

Ouvrages

  • Saint-Dizier 2020 : projet de ville, Cirey-sur-Blaise, éditions Châtelet-Voltaire, 2014, 59p.
  • Du bon sens. En faire preuve, co-écrit avec Florian Guérant, préface Paul Ariès, Paris, éditions Libre & Solidaire, 2016, 134p.
  • Ressources urbaines latentes. Pour un renouveau écologique des villes, co-direction avec Roberto D’Arienzo, Chris Younès et Annarita Lapenna, préface Dominique Bourg, Genève, éditions MetisPresses, 2016, 414p.
  • L’obsolescence. Ouvrir l’impossible, préface Chris Younès, Genève, éditions MétisPresses, 2016, 120p.
  • La conception architecturale. Méthodes, réflexions, techniques, illustrations Vincent Pedreno, Montpellier, éditions L’Espérou, 2017, 208p.
  • Critique de l’habitabilité, illustrations Emmanuel Constant, Paris, éditions Libre & Solidaire, 2017, 226p.
  • Repenser l’habitat. Alternatives et propositions, co-direction avec Florian Guérant, préface Dominique Gauzin-Müller, Paris, éditions Libre & Solidaire, 2018, 276p.
  • L’hypothèse collaborative. Conversations avec les collectifs d’architectes français, co-direction avec ateliergeorges (Mathieu Delorme, Arthur Poiret), Marseille, éditions Hyperville, 2018, 296p.
  • Les territoires du vivant. Un manifeste biorégionaliste, illustrations Emmanuel Constant, Paris, éditions François Bourin, 2018, 247p.
  • La recherche architecturale. Repères, outils, analyses, illustrations Chloé Gautrais, Montpellier, éditions de L’Espérou, 328p., 2019.

Traductions

Ouvrages
  • José Ortega y Gasset, Le mythe de l'homme derrière la technique, co-traduction avec Frédéric Bourgeois, Claire Mélot (Der Mythus des Menschen hinter der Technik), éditions Allia, 2015.
  • Bruno Giorgini, Chris Younès, Lignes d’univers, métamorphoses des vies urbaines, (traduction du texte de Bruno Giorgini, inédit), éditions Les points sur les i, 2017.
  • Kirkpatrick Sale, L’art d’habiter la terre. La vision biorégionale, co-traduction avec Alice Weil (Dwellers in the land. The bioregional vision, Sierra Books Club, 1985), éditions Wildproject, février 2020.
Articles
  • Rem Koolhaas, « Le territoire intelligent », (« The Smart Landscape », ArtForum, 2015), in R. D’arienzo, C. Younès, A. Lapenna, M. Rollot (dir.), Ressources urbaines latentes, MetisPresses, 2016 ; traduction republiée AMC n°254, 2016, pp.16-18.    
  • Kyle Chayka, « Bienvenue dans l’Airspace. Comment la Silicon Valley participe à la diffusion de la même esthétique stérile à travers le monde », co-traduction avec J. Brouck (« Welcome to AirSpace », The Verge, 2016), in M. Rollot, F. Guérant (dir.), Repenser l’habitat, L&S, 2018.
  • Giovanni Corbellini, « Habitat : quelques paradoxes contemporains », (Housing is back in town, LetteraVentidue, 2012), in M. Rollot, F. Guérant (dir.), Repenser l’habitat, Paris, L&S, 2018.
  • Peter Berg, Raymond Dasmann, Réhabiter la Californie, (« Reinhabiting California », The Ecologist, 1977), revue EcoRev’, n°47, mai 2019[20].
  • Jeremy Till, « La recherche architecturale. Trois mythes et un modèle », in M. Rollot, La recherche architecturale, Montpellier, L’Espérou, 2019.
  • Peter Berg, « Apprendre à se lier à un lieu-de-vie », in L. Duhem, R. Pereira da Moura (dir.), Design des territoires, L’enseignement de la biorégion, Paris, éditions Eterotopia France, 2020.

Références

  1. Élements vers une éthique de l'habitation. En chemin avec Günther Anders, Paris, [lire en ligne] 
  2. Architectures à vivre, hors-série n° 45, dé - Collectif [lire en ligne (page consultée le 2020-06-10)] 
  3. Direction de l'aménagement et de la construction, « Avis d'enquête publique », Mairie de Paris,‎ (lire en ligne)
  4. EUROPAN 13 Analyse de la session La ville adaptable 2, Paris, [lire en ligne], p. pp.30-39 
  5. « De l'art de faire du projet », sur AMC Archi (consulté le 10 juin 2020)
  6. « Plongée dans les dédales de la recherche architecturale – Exposition », sur AMC Archi (consulté le 10 juin 2020)
  7. « Livres : du logement, de la ville végétalisée », sur Chroniques d‘architecture, (consulté le 10 juin 2020)
  8. (de) « Günther Anders Bibliographie », sur Günther Anders Gesellschaft (consulté le 10 juin 2020)
  9. « HOP / Halte à l'Obsolescence Programmée », sur HOP (consulté le 10 juin 2020)
  10. « L'Hypothèse collaborative », sur AMC Archi (consulté le 10 juin 2020)
  11. mouvement.net, « Mathias Rollot - Entretiens », sur mouvement.net (consulté le 10 juin 2020)
  12. Le Comptoir, « Les meilleurs livres 2018 de la rédac’ », sur Le Comptoir, (consulté le 10 juin 2020)
  13. Nicolas Celnik, « Biorégions, et au milieu coule une frontière », sur Libération.fr, (consulté le 10 juin 2020)
  14. « Le biorégionalisme ou repenser les territoires avec Mathias Rollot », sur www.franceinter.fr (consulté le 7 juillet 2020)
  15. « Aux origines de la « biorégion » - Métropolitiques », sur www.metropolitiques.eu (consulté le 10 juin 2020)
  16. « Des anars californiens aux collapsologues : l’avenir est-il aux « biorégions » ? », sur L'Obs (consulté le 10 juin 2020)
  17. « La minute urbaine », (consulté le 15 août 2020)
  18. Pierre Madelin, « Habiter la Terre », Le Comptoir,‎ (lire en ligne)
  19. Paquot, Thierry., Mesure et démesure des villes, Paris, CNRS, (ISBN 978-2-271-13235-2 et 2-271-13235-5) (OCLC 1145038642) [lire en ligne (page consultée le 2020-06-11)], p. p.304 
  20. Peter Berg, Raymond Dasmann et Mathias Rollot, « Réhabiter la Californie », EcoRev', vol. N° 47, no 1,‎ , p. 73 (ISSN 1628-6391 et 2104-3760, DOI 10.3917/ecorev.047.0073, lire en ligne, consulté le 10 juin 2020)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).