Encyclopédie Wikimonde

Mathieu Bonnin

Aller à : navigation, rechercher
Mathieu Bonnin

Naissance
Activité principale chef de chœur et d'orchestre

Mathieu Bonnin, né le à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), est un chef de chœur et d'orchestre français, actuellement chef de la Maîtrise et la Schola de la cathédrale de Chartres, et directeur artistique de l'Ensemble Sequentiæ.

Biographie

Mathieu Bonnin commence, à l'École de musique de Romorantin-Lanthenay, des études de formation musicale et de chant choral. Il y fait la rencontre de Vincent Grappy, organiste titulaire de la Cathédrale Saint-Louis de Blois, qui le formera à l'orgue pendant quatre ans, et dont il deviendra, pendant deux ans, le remplaçant à son poste de titulaire[1].

Après le baccalauréat en 2005, il commence des études de musicologie à l'université François-Rabelais de Tours, et intègre en même temps le conservatoire à rayonnement régional de Tours pour une formation aux classes d'analyse, écriture, basse continue et, particulièrement, la direction d'orchestre menée par Jean-Marc Cochereau.

En 2008, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) en culture musicale ainsi qu'en direction de chœur grégorien dirigée par Louis-Marie Vigne. Sous la direction de ce dernier, il se perfectionne notamment à la direction de chœur.

La fin de son cursus d'études musicales est enfin marqué par une année passée, dans le cadre du programme d'échange Erasmus avec le CNSMDP, au Conservatoire de Birmingham au Royaume-Uni où il intègre les classes de musicologie, orgue et direction de chœur avec le professeur Paul Spicer.

Il y sera marqué par le dynamisme du développement et de l'apprentissage du chant choral des britanniques dès leur plus jeune âge, et la grande réputation de son professeur, ainsi que par les événements auxquels il a pu participer, comme la cérémonie de béatification de Cardinal John Henry Newman à laquelle il a pu participer au sein du chœur professionnel de la cathédrale de Birmigham en présence du Pape Benoît XVI le [2].

En , lors d'une master-class de direction d'orchestre donnée à Londres par le chef autrichien Achim Holub , ancien assistant de John Eliot Gardiner, un prix d'honneur lui est décerné pour sa direction d'un extrait des Noces de Figaro par le London Classical Soloists Orchestra et la soprano Julietta Demetriades.

En 2014, il étudie le chant avec Emmanuel Mendes, membre du chœur de l'Opéra de Paris.

Carrière musicale

À son retour à Paris, après son année anglaise, Mathieu Bonnin prend la direction de la classe du chœur de la Maîtrise du Conservatoire du 6e arrondissement, tout en débutant un cursus en école de commerce, la Kedge Business School de Marseille (il se forme au management, à la communication et à la finance, et pratiquera pendant près de deux ans le métier d'inspecteur en assurances, avant de se consacrer exclusivement à la musique).

En , il prend la direction des Petits Chanteurs de Saint-Dominique, chœur de garçons du Collège Saint-Dominique du Pecq (78), qui se produisent en divers concerts en leur collège comme en tournée[3]

Depuis 2016, il se voit par ailleurs confier la Classe Maitrisienne du Collège Latin, à Paris.

Chef de chœur de la cathédrale de Chartres

En , il est nommé chef de chœur de la cathédrale de Chartres[4],[5],[6]

Il prend ainsi la direction de la Maîtrise et la Schola de la Cathédrale, soit respectivement une trentaine d'enfants et une quinzaine d'adultes, tant pour les messes ordinaires et fêtes de l'Église que pour des concerts à Chartres et à l'extérieur : Saint-Malo en 2015, Sainte-Anne-d'Auray en 2016[7].

Ces chœurs donnent notamment le Requiem de Maurice Duruflé à Strasbourg, puis Spire en Allemagne, en octobre 2016, ainsi que l'œuvre Stella Maris que le compositeur allemand Helge Burggrabe a composée pour la cathédrale de Chartres.

Ils ont aussi l'occasion d'apparaitre dans divers reportages sur TF1 ou France 2, notamment lorsque la cathédrale de Chartres est choisie pour les messes télé ou radiodiffusées (sur France Culture).

Créateur et directeur artistique de l'Ensemble Sequentiæ

En 2013, Mathieu Bonnin poursuit sa passion pour le chant choral et la direction, en créant avec son amie chanteuse lyrique Constance Loupan l'Ensemble Sequentiæ[8], auquel il donne la vocation de devenir un ensemble professionnel, en associant un chœur composé de chanteurs professionnels et amateurs, et un orchestre symphonique dont les membres sont de jeunes professionnels issus des CNSM de Paris et de Lyon, ainsi que des pôles supérieurs français[8].

Spécialisé dans le répertoire sacré, cet ensemble, en résidence à l'église Saint-Germain-l'Auxerrois de Paris, se produit à travers toute la France (Paris, Lyon, Marseille, Chartres...) et à l'étranger (Royaume-Uni, Belgique, Irlande, Pologne).

Il produit et co-produit ses propres programmations de musique sacrée, et est aussi invité et intégré dans des projets plus éclectiques comme l'Opéra en arabe Les Jours et les Nuits de l'arbre-cœur de Tarik Benouarka en à la Salle Gaveau[9], les concerts de L'Orchestre des objets trouvés à l'Olympia de Paris en , ou les ciné-concerts du Seigneur des anneaux au palais des congrès de Paris en .

Cet ensemble est composé aujourd'hui d'une quarantaine de chanteurs et une trentaine de musiciens, selon les programmes et répertoires proposés.

Notes et références

  1. Biographie de Mathieu Bonnin sur son site officiel
  2. « Entretien avec Mathieu Bonnin, chef de choeur de la Cathédrale de Chartres », UNA VOCE,‎
  3. [1]
  4. [2]
  5. [3]
  6. « Le nouveau chef de chœur prend ses marques à la cathédrale », L'Écho républicain,‎
  7. « Un concert de noël de qualité », L'Écho républicain,‎ (lire en ligne)
  8. 8,0 et 8,1 Ensemble Sequentiæ
  9. [4][5]

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).