Encyclopédie Wikimonde

Matthieu Longatte

Aller à : navigation, rechercher

Matthieu Longatte, né en 1987 dans les Yvelines[1], est un acteur français, auteur de l'émission Bonjour Tristesse diffusée sur Youtube.

Biographie

Jeune, Matthieu Longatte fait partie de l'équipe juniors de Déclic Théâtre spécialisée dans les matchs d'improvisations. Il est formé par Alain Degois, dit "Papy", et Arnaud Tsamere. Il monte ensuite une association d'artistes d'improvisation avec ses amis mais le projet capote quelques mois plus tard[2],[3].

Il suit pendant deux ans des études de commerce, puis pendant un an un cursus de sciences politiques. Se décrivant lui-même comme peu intéressé par les études qu'il poursuit, il décide tout de même de poursuivre avec une 4ème année en droit, et finit par effectuer une cinquième année en droit des nouvelles technologies. Parallèlement à ses études, Matthieu Longatte travaille dans la téléphonie[2],[3].

En 2009, Matthieu Longatte joue le rôle de Raïné dans le film Donoma de Djinn Carrenard[2].

En janvier 2014, Matthieu Longatte lance sur Youtube l'émission Bonjour Tristesse. Seul face caméra sur un canapé et un verre de vin rouge dans le champ sur la table basse, Matthieu Longatte commente en un plan-séquence de 5-10 minutes l'actualité politique de la semaine sur un ton très agressif et un vocabulaire à trancher au couteau[3],[4]. Il explique que le nom Bonjour Tristesse vient de ses nombreux messages Facebook partagés avec ses amis concernant l'actualité politique et commenćant presque systématiquement par Bonjour tristesse : ...[5].

En 2015, Matthieu Longatte présente l'édition 2015 des Y'a bon awards[6].

En février 2016, la description de l'une de ses vidéos Youtube (« Si nous ne nous levons pas contre cette réforme du droit du travail, nous sommes un peuple de sadomasos, sachez-le », en parlant de la loi El Khomri) se retrouve mystérieusement en texte de description du site Youtube dans le moteur de recherche de Google[7].

Longs-métrages

  • 2010 : Donoma de Djinn Carrenard
  • 2013 : Celui qui pleure a perdu de Marion Lefeuvre
  • 2016 : Dehors tu vas avoir si froid de Arnaud Sadowski
  • 2017 : Heis Chroniques d'Anaïs Volpé[8]

Notes et références

  1. « Biographie de Matthieu Longatte », sur Leaders-europe.com (consulté le 1er juin 2017)
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Julien Bihan, « Bonjour Tristesse:« Ça m'a énervé que Dieudonné soit le seul à se servir de l'exaspération ambiante en France » », sur Oneyard.com, (consulté le 1er juin 2017)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 « Matthieu, la belle gueule énervée de « Bonjour Tristesse » », sur Leparisien.fr, (consulté le 1er juin 217)
  4. Justine Cantrel, « Youtubeurs. La rage de Matthieu Longatte », sur Ouest-france.fr, (consulté le 1er juin 2017)
  5. Louis Lepron, « Bonjour Tristesse : rencontre avec le mec en colère sur YouTube », sur Konbini.com (consulté le 5 juin 2007)
  6. Sindanu Kasongo, « Matthieu Longatte de “Bonjour Tristesse”: “J’ai la flemme de négocier ma liberté” », sur Lesinrocks.com, (consulté le 1er juin 2017)
  7. « Youtube : la description du site remplacée par un message anti loi El Khomri », sur Lesechos.fr, (consulté le 1er juin 2017)
  8. Frédéric Rousseau, « «Ma mère était trop contente que je ne sois pas pris au PSG» », L'Équipe,‎ (lire en ligne)

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).