Encyclopédie Wikimonde

Max Piselli

Aller à : navigation, rechercher

Max Piselli est un homme politique français.

Biographie

Max Piselli est né le 2 juillet 1938 à Saint-Rémy-de-Provence.

Son père, communiste engagé, était gendarme à Forcalquier, ville dans laquelle il a passé toute sa jeunesse.

Ancien élève de l'école normale d'instituteurs et de la faculté de lettres d'Aix-en-Provence, il a exercé divers métiers parmi lesquels :

  • professeur de collège,
  • vendeur, puis agent de maîtrise, enfin chef d'entreprise (« Laugier » ; « Obi »).

Dans le cadre de son activité professionnelle et de ses mandats électifs, il exerce ou a exercé les fonctions suivantes :

  • Président, du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Var, dont il est actuellement 1er vice-président,
  • Président de la Communauté d'Agglomération Dracénoise, au sein de laquelle il est actuellement conseiller communautaire.

Carrière politique

Article détaillé : Liste des maires de Draguignan.
  • Conseiller municipal (1971), puis adjoint au maire chargé du commerce et de l'artisanat (1977) sous les municipalités d'Édouard Soldani, sénateur-maire PS et président du conseil général du Var de 1959 à 1984.
  • Il succède à Jean-Paul Claustres à l'occasion d'une élection municipale partielle organisée les 23 et 30 novembre 1986, dans la mesure où une majorité des élus composant le conseil municipal présidé par M. Claustres avait démissionné. Opposé à trois listes de gauche (PCF, PS dissident, PS officiel), à une liste « sans étiquette », à une liste de droite présentée par le Dr Angelin German et à une liste FN, il est élu maire de Draguignan sous l'étiquette UDF. On notera qu'au second tour, il est élu à la faveur d'une triangulaire où la somme des deux listes PS totalisait plus de voix que la sienne.
  • Il est réélu maire de Draguignan au premier tour en 1989 sous l'étiquette UDF-Parti Républicain, face au socialiste Christian Martin (Var).
  • Il perd la mairie lors des élections municipales de juin 1995 ; Christian Martin (Var), à la faveur d'une triangulaire avec le FN, devient maire de Draguignan ; Max Piselli siège dans l'opposition.
  • Élu à nouveau maire en 2001, de justesse, pour la 3e fois, sous les couleurs de l'UMP.
  • Élu à nouveau maire en 2008 pour la 4e fois, sous les couleurs de l'UMP.
  • Élu conseiller général du canton de Draguignan en 1988, réélu en 1994, 2001 et 2008, vice-président du conseil général du Var.
  • Député suppléant de la 4e circonscription du Var.

Titres honorifiques

Max Piselli est :

Annexes

Liens internes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).