Encyclopédie Wikimonde

Menu W9

Aller à : navigation, rechercher

Menu W9
Logo de l'émission
Logo de l'émission

Genre Divertissement
Périodicité Hebdomadaire
Réalisation Nicolas Benamou
Anthony Vossovic
Présentation Benjamin Morgaine
Vincent Desagnat
Participants Entre 100 et 142 candidats
Musique Jean-Roland M'Barga
Thème du générique sushitendo et tokyo police dpt
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 5
Nombre d’émissions 321
Production
Lieu de tournage Drapeau du Japon Japon
Durée 30 minutes
Format d’image 16:9
Format audio Stéréo
Production Benjamin Morgaine
Société de production JokeBox
Diffusion
Diffusion W9
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêté
Public conseillé Déconseillé aux moins de 10 ans
Site web http://www.w9.fr/emission-menu_w9

Erreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas.

Menu W9 est une émission de divertissement télévisée, diffusée en France sur la TNT sur la chaîne W9.

Concept

Cette émission rediffuse une sélection de programmes originaires du Japon. Elle est animée et commentée par Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat (anciens coanimateurs du Morning Live sur M6) déguisés pour l'occasion en personnages typiquement japonais (sumo, geisha, samouraï, etc.). L'émission se compose d'une partie « plateau » avec une série de sketchs courts et une partie « commentaires » durant laquelle les animateurs commentent les images diffusées avec humour.

Les musiques thématiques de l'émission sushitendo et tokyo police dpt ont été composées par Jean-Roland M'Barga.

Évolution de l'émission

Saison 1 (2006-2007)

La première saison a débuté en . Le programme est diffusé le samedi à 19h40 avec 2 épisodes de 30 minutes. Chaque épisode de l'émission est entièrement consacré à une des deux thématiques distinctes suivantes :

Il s'agit d'un jeu télévisé japonais créé par Takeshi Kitano et diffusé à l'origine sur Tokyo Broadcasting System de 1986 à 1989. Les candidats doivent remporter une série d'épreuves individuelles et collectives physiques pour pouvoir accéder à l'épreuve finale durant laquelle ils devront prendre d'assaut le château de Kitano. Le ton est humoristique, les candidats n'hésitent d'ailleurs pas à se déguiser pour se faire remarquer.

  • Sushi TV

« Le meilleur du pire de la télévision japonaise ». Il s'agit d'une série d'extraits d'émissions de variétés de la télévision nippone parmi lesquelles ont lieu des concours incongrus et d'autres performances individuelles surprenantes. Cette sélection est principalement alimentée par les émissions Super Human Coliseum, Live Live Down Town, TV Champions et Lady Boys. Le tout est plus ou moins expliqué par les animateurs qui tentent de donner un sens à l'incompréhensible.

Saison 2 (2007-2008)

La seconde saison a débuté le . Le programme est diffusé le dimanche à 18h40 avec 2 épisodes de 30 minutes, puis rediffusé le samedi à 16h40. Une nouvelle thématique a fait son apparition avec Ninja Warrior, sachant que Sushi TV a été arrêtée.

Il s'agit d'un jeu télévisé japonais diffusé à l'origine sur Tokyo Broadcasting System depuis 1997. Le jeu consiste en une compétition entre 100 participants devant accomplir une série de 4 courses d'obstacles nécessitant physique et adresse. Chaque émission dure 3 heures et couvre la totalité de la compétition. Menu W9 a débuté par la diffusion de la 8e ou 9e saison.

Épreuves notables

(Les noms indiqués sont ceux donnés aux épreuves sur W9)

  • « Flipper » : les candidats envoient une balle dans une sorte de flipper (ou plutôt de pachinko) géant et doivent la récupérer au bout dans une bassine, sachant qu'ils sont obligés pour cela de plonger dans la boue.
  • « Foot U.S. » : déguisés en joueurs de football américain ou de football canadien, les candidats doivent traverser le terrain tout en évitant leurs adversaires (dont le nombre est fixé à 7 pour les hommes et 5 pour les femmes) et marquer une touche.
  • « Labyrinthe » : les candidats doivent traverser un labyrinthe rempli d'adversaires et dans lequel certaines portes ne mènent pas à la sortie, mais directement dans l'eau.
  • « Mouche Velcro » : revêtus de combinaisons velcro, les candidats doivent franchir un plan d'eau accrochés à une corde et se plaquer sur une surface (souvent ornée d'une toile d'araignée, d'où le nom de "mouche velcro") à laquelle ils doivent rester accrochés.
  • « Pierre molle » : les candidats doivent traverser l'eau sur un gué, mais certaines pierres du gué sont "molles", c'est-à-dire qu'il ne s'agit que de blocs de polystyrène qui flottent à la surface.
  • « Planche à Plouf » : les candidats doivent monter sur une sorte de planche de surf qui se déplace au-dessus d'un bassin, et doivent sauter plusieurs fois au-dessus d'obstacles avant d'arriver à la sortie.
  • « Pont Ballon » : les candidats doivent transporter un ballon doré à l'autre bout d'un pont instable, tandis que leurs adversaires leur tirent des ballons noirs pour les faire tomber du pont.
  • « Rouleaux à pâtisserie » : les candidats doivent sauter sur une série de rouleaux sans tomber.
  • « Toc Toc Toc » : située généralement au début du jeu, cette épreuve consiste en plusieurs séries de portes que les candidats doivent traverser le plus vite possible et qui sont généralement en carton, sachant que certaines sont fausses (en bois), tandis que d'autres donnent sur un filet ou une flaque de boue...
  • « Croque beignets » : aussi située au début du jeu, cette épreuve consiste à attraper un beignet avec les dents alors que les candidats ne peuvent se déplacer qu'à la manière d'une course en sac...
  • « Dominos » : les candidats doivent marcher sur des dominos géants, sachant que ceux-ci tombent au fur et à mesure que l'on marche.
Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat sur le tournage de l'émission
  • « Descente en bol de riz » : les candidats, assis dans un bol de riz géant, doivent glisser sans tomber le long d'une pente humidifiée, puis atterrir dans un bassin en prenant soin de ne pas couler.
  • « Sumos » : les candidats effectuent un tirage au sort afin de déterminer quel sera leur adversaire lors d'un combat de sumos.
  • « Bowling » : Après avoir effectué un tirage au sort afin de déterminer quelle quille ils incarneront, les candidats doivent rester debout malgré la boule de bowling géante et le fait qu'ils sont placés à l'envers, avec des chaussures de ski attachées entre elles.
  • « Tremblement de terre » : les candidats doivent rester en position agenouillée sur une pile de draps instables, alors qu'un tremblement de terre est simulé.
  • « Karaoké » : le but de cette épreuve très subjective est de chanter en karaoké de façon originale, afin de ne pas avoir affaire aux videurs.
  • « Attention rocher ! » : les candidats doivent remonter un chemin où de gros rochers arrivent en sens inverse (descente). Heureusement, les candidats peuvent se cacher dans des abris sur les côtés. Malheureusement, des personnes se chargent d'éjecter le candidat hors de ces abris lorsqu'un rocher arrive.
  • « 1, 2, 3, soleil ! » : le principe est le même que celui du jeu pour enfants, mis à part que la partie se déroule sur un terrain pentu, et que les candidats sont dans un costume représentant Daruma, référence à la traduction japonaise du jeu 1, 2, 3 soleil "Daruma-san ga koronda" (M. Daruma est tombé).
  • « Course qui tue » : les candidats doivent traverser un parcours du combattant en évitant des obstacles aussi divers qu'un rocher géant, des ninjas, des chenilles, des plates formes tournantes, des fosses, des boules géantes, tout en évitant de tomber à l'eau ou d'arriver à la fin du temps règlementaire symbolisé par un petit monstre rose.
    Coulisse du tournage
  • « Tapis rouleau » : les candidats doivent sauter avec suffisamment d'élan sur un "bateau" en polystyrène afin de lui faire prendre de la vitesse et de s'arrêter dans la zone rouge sans la dépasser pour ne pas tomber à l'eau, ni ne pas l'atteindre, faute de vitesse. Un "adversaire" surgit alors de l'eau et pousse le candidat dans l'eau.
  • « Le bon moule » : lors de cette épreuve généralement située au début du jeu, les candidats doivent se saisir d'une pièce d'un puzzle puis la faire rentrer dans le moule qui lui correspond.
  • « Curling mental » : alors qu'ils sont propulsés par deux "adversaires", les candidats doivent lire un calcul dont ils doivent donner la réponse à un "professeur" situé à la fin du parcours, sous peine de se voir tomber dans la boue.
  • « Saut perché » : les candidats doivent se jeter de la falaise et atterrir sur une plateforme située au milieu de l'eau à l'aide d'une perche.
  • « Le Champignon géant » : à l'aide d'une corde, le candidat doit tenir sur un champignon géant qui tourne sur lui-même, pour pouvoir atterrir sur une plateforme flottante.
  • « Pont qui tourne » : le candidat doit passer deux plateformes qui tournent sur elles-mêmes sans tomber dans l'eau. Les deux plateformes tournent en sens inverse, ce qui rend difficile le passage de la première à la deuxième.
  • « Planche instable » : un couple de candidats doit traverser un lac en marchant sur des planches, celles-ci sont fixées par leur centre, ce qui oblige les deux candidats à être synchronisés sinon la planche bascule et les candidats tombent.
  • « Exploser les cloisons » : le candidat doit courir et passer à travers le plus de cloisons possible.
Le plateau de l'émission en Prime time
  • « Roulette » : chaque candidat doit prendre un rond de couleur avec un numéro. Les gardes de Takeshi tournent la roulette et il ne faut pas être appelé.
  • « L'épreuve finale où on comprend rien » est toujours la dernière épreuve du jeu. Les candidats ont chacun un char et soit un pistolet laser soit un pistolet à eau et doivent affronter Takeshi Kitano et ses gardes. Kitano est soit dans un char géant (surnommé le char caca par Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine en raison de sa forme), soit dans un avion soulevé par une grue ; il est alors impossible de l'atteindre. Le but de cette épreuve est en fait soit de toucher le cercle en fer (avec le laser) soit de trouer le rond en papier cerclé de fer (avec le pistolet à eau) se trouvant à l'avant du char de Kitano avant que le sien ne soit troué. Le nom de cette épreuve vient du fait qu'il est extrêmement difficile de déterminer les gagnants : Takeshi ou les candidats. Dans tous les cas, la mise en scène ne change pas, et on ne voit pas non plus le gain des candidats s'ils remportent la partie.

Les meilleurs moments

Du samedi au samedi , les meilleurs moments de l'émission ont été diffusés juste après la diffusion hebdomadaire de "Les Ch'tis à Las Vegas".

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).