Encyclopédie Wikimonde

Michèle Vianès

Aller à : navigation, rechercher
Michèle Vianès
Portrait de Michèle Vianès

Michèle Vianès le 2 juin 2009.

Biographie
Naissance
à Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Décès Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
à Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enterrement Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Nationalité Drapeau : France Français
Père Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Mère Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Frères Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Sœurs Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Conjoint Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enfants Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Parenté Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Thématique
Formation Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Profession Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Employeur Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Travaux Un voile sur la République (2004)
Les islamistes en manœuvre : silence, on manipule (2004)
Approche Féminisme
Distinctions Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membre de Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Auteurs associés
Influencé par Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partisans
(A influencé)
Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Détracteurs
(Critiques)
Rebellyon

Michèle Vianès (née en 1946) est une institutrice et militante féministe française, fondatrice de Regards de femmes, ONG avec statut spécial auprès du Conseil économique et social des Nations unies.

Biographie

Origines familiales et études

Engagement politique et associatif

Militante féministe, elle fonde l'association Regards de femmes. Dans le cadre de l'association, elle a organisé des conférences en partenariat avec le Comité laïcité République[1]. En février 2008, l'association attaque la ville de Lyon devant le tribunal administratif après qu'elle a annoncé vouloir proposer des menus avec ou sans viande aux enfants fréquentant les cantines scolaires, à compter de la rentrée 2008. Pour elle, il s'agit d'une « soumission à des impératifs venus d'ailleurs, étrangers ou hostiles à la mission de l'école[2] ».

Elle a été membre fondateur du comité Ni putes, ni soumises Grand Lyon et Rhône. En 2007, elle est invitée par Sihem Habchi, présidente de Ni putes ni soumises, à l'université d'été de l'association[3].

Elle contribue régulièrement sur le site web Riposte laïque, et a participé en tant qu'oratrice aux Assises contre l'islamisation en 2010[4].

Elle a également été secrétaire générale (de 2006 à 2010), puis vice-présidente (de 2010 à 2012) de la Coordination française pour le lobby européen des femmes, association qui a un statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies.

Elle a été conseillère municipale de Caluire-et-Cuire déléguée à l'égalité hommes-femmes de 2001 à 2008[5], puis adjointe à la prévention et à la citoyenneté après les élections municipales de 2008. Elle a été, à ce titre, vice-présidente de l'Association des conseillères et conseillers municipaux du Rhône et membre du conseil d'administration du Centre d'information des femmes et des familles (CIDFF) du Rhône.
Le 10 février 2009, elle se voit retirer ses délégations par arrêté du maire Philippe Cochet après qu'il a appris son appartenance au parti Debout la République. Michèle Vianes dépose alors un recours auprès du tribunal administratif de Lyon[6],[7],[8],[9]. Dans l'Express du 18 février 2015, elle déclare au sujet de Philippe Cochet : « Il est très manichéen, voire primaire. On est soit avec lui, soit contre lui. A Caluire il s'est entouré d'élus hémiplégiques qui ne lèvent la main en conseil municipal que pour approuver ses décisions. » [10]

Membre, donc, de DLR, elle en a été la candidate tête de liste aux élections européeennes de 2009 dans la circonscription Sud-Est, puis la candidate dans la quatrième circonscription de l'Ain aux élections législatives de 2012, face au sortant Michel Voisin, où elle a recueilli 635 voix soit 1,29 % des suffrages.

Du 12 au 15 août 2012, elle réalise une mission au Guatemala en lien avec l'ambassade de France, afin de promouvoir la lutte contre les violences faites aux femmes et rencontrer les acteurs institutionnels guatémaltèques[11].

Ouvrages

  • Un voile sous la république, Essais/Documents, Stock, 282 p., Paris, 2004[12].
  • Silence, on manipule : les islamistes en manœuvre, collection Hors de moi, Hors Commerce, 2004.

Distinctions

  • Faite chevalier de la Légion d'honneur le 9 octobre 2009 par Fadela Amara.

Voir aussi

Notes et références

  1. Site du Comité
  2. Des féministes s'attaquent… aux cantines scolaires, 26 février 2008
  3. Université de Ni Putes Ni Soumises à Dourdan, 1er décembre 2007.
  4. Quand la collaboratrice de Riposte Laïque et membre de Ni Putes Ni Soumises, Michèle Vianès, attaque Rebellyon, Rebellyon, 13 octobre 2011.
  5. Elle est primée par la Fondation de France pour son action « Allez les filles ! » à Caluire.
  6. Article sur 20minutes.fr
  7. Article sur lyoncapitale.fr
  8. Article sur lyonpeople.com
  9. Article sur la réaction du premier adjoint
  10. Nicolas Barriquand, « L'ambitieux roitelet de Caluire », L'Express, no 3320,‎ , p. II (ISSN 0014-5270)
  11. Site de l'ambassade
  12. Présentation en ligne

Liens externes

  • Site officiel de Regards de femmes (http://www.regardsdefemmes.com)
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 342 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).