Encyclopédie Wikimonde

Michel Akrich

Aller à : navigation, rechercher
Michel Akrich

Michel Akrich, né le à Maisons-Laffitte, est réalisateur de documentaires, enseignant et ingénieur du son. Il commence sa carrière dans l’audiovisuel comme preneur de son en participant à des productions pour l’émission belge « Strip-tease » ou bien encore pour la chaîne de télévision Canal+. En 2000, il commence à réaliser des documentaires dans lesquels il raconte des « histoires d’hommes dans des situations qui les révèlent ». Depuis 1989, il est enseignant en audiovisuel. En 2017, grâce à ses deux documentaires sur l‘entreprise dite « libérée » il intervient dans l’école de commerce Kedge dans le cursus « innovations managériales ».

Musicien et compositeur

Après l’obtention d’un baccalauréat en économie en 1982, il mène de front des études d’économie à l’Université de Paris-X-Nanterre (promotion 1984-1987) en parallèle d’une activité musicale intense. D’abord, au conservatoire de musique classique de Mantes-la-Jolie (1981-1984), il s’inscrit au conservatoire du XIII-ème arrondissement de Paris en classe de composition classique (1985-1987). Il suit un cursus de bassiste et de composition jazz tout d’abord au Centre d'informations musicales de Paris puis, dans l‘école de jazz américaine de Paris, L'American School of Modern Music (1986-1989). Il compose également de nombreuses musiques pour le théâtre

  • 1992 : Les Patins d’Aurélien, pièce de théâtre pour enfants, écrit et mis en scène par Jean-Yves Brignon.
  • 1993 : Élodine et les corsaires, comédie musicale pour enfants de Jean-Yves Brignon [1]au théâtre Paris-Plaine et au théâtre Montmartre-Galabru[2].
  • 1993 : La secte des givrés, pièce de théâtre d' Éric et Hugues Delamare au Théâtre des Blancs Manteaux à Paris.
  • 1993 : Mignonne allons voir si la rose…, pièce de théâtre de Corinne Boijols, adaptée du livre de Francois Cavanna, au Théâtre Rive Gauche à Paris [3].
  • 1994 : Histoires Importantes pour la Vie, série de 5 clips pour la prévention du SIDA, réalisée par Eric Delamare (Mention spéciale du jury du Festival International du film médical et santé.
  • 1995 : Élodine enchante Merlin, comédie musicale pour enfants de Jean Yves Brignon au théâtre Montmartre-Galabru[4].
  • 1995 : Ribouldingue chez un psy, pièce de théâtre d'Éric et Hugues Delamare au théâtre des Blancs Manteaux à Paris.

Ingénieur du son dans l'audiovisuel

Tout commence lorsqu’il fait la connaissance, en 1994, du réalisateur Stéphan Moszkowicz[5] grâce au compositeur et producteur de musique, Franck Marchal. C’est avec Stephan Moszkowicz[5] qu'il débute sa carrière à la télévision en tant qu’ingénieur du son. À la même époque, la chaîne Canal+ débute et a besoin de sujets courts et dynamiques collant au ton jeune et délirant de la chaîne. Tous les deux travaillent alors pour l’agence CAPA, grand fournisseur de programmes audiovisuels pour Canal+, l’agence de presse internationale d’Hervé Chabalier qui produit les « 24 heures », « le Journal du Cinéma », « Télés Dimanche », « L’hebdo » et « C’est pas le 20 heures ». Dans la même période, il est aussi ingénieur du son pour Michel Field, Mireille Dumas, Jean-Luc Delarue, Christophe Dechavanne, pour l'émission culte de documentaires belge « Strip - tease », produite par VF-Productions. Il fait également le son de courts métrages, de longs documentaires, de publicités et de films:

  • 1995 : La voile rouge, réalisation de Stephan Moszkowicz[6].
  • 1996 : Souhaits 96, réalisation de Stephan Moszkowicz.
  • 1997 : La quadrature du cercle, réalisation de Stephan Moszkowicz[7].
  • 1998 : Cosmocrator, réalisation d' Hervé Ganem[8].
  • 1998 : Femmes de l’ombre, réalisation de Stephan Moszkowicz[9].
  • 1999 : La galette, réalisation d' Éric Bitoun[10].
  • 1997- 2000 : les publicités SNCF, réalisation de Stephan Moszkowicz.
  • 2000 : Le parapluie de Cherbourg , documentaire Strip tease, réalisation Manolo d'Arthuys[11],[12],[13].
  • 2000 : C'est le must, documentaire Strip tease, réalisation Mathieu Ortlieb [14].
  • 2000 : Bordel et mardi, réalisation Hervé Ganem[15].
  • 2000 : Paroles d'ados, réalisation Éric Bitoun [16].
  • 2000 : Johnny moutarde, réalisation Hervé Ganem[17].
  • 2000 : À l’école hôtelière, réalisation de Stephan Moszkowicz[18].
  • 2000 : Frédéric, Jean-Pierre, Michel, Christian et les autres, réalisation de Stephan Moszkowicz.
  • 2001: William sort de prison, réalisation Éric Bitoun[19].
  • 2001: Sherlock Holmes à Trouville, réalisation Hervé Ganem.
  • 2002 : San Nicandro, réalisation Pierre-Henry Salfati[20].
  • 2004 : Dans la peau d’un patron, réalisation de Stephan Moszkowicz[21].
  • 2005 : les publicités Plantafin, réalisation de Stephan Moszkowicz.
  • 2006 : Chacun joue sa vie, long métrage (90’) de Stephan Moszkowicz pour France 5[22].
  • 2008 : les publicités Carrefour, réalisation de Stephan Moszkowicz.
  • 2008 : Faire bouger le monde, réalisation Blandine Armand[23].

Réalisateur

Après une formation continue d’un an à l’ESRA-Paris pour maîtriser les outils de l’image et du montage et ensuite, un perfectionnement d’un an à la FEMIS pour découvrir l’art de l’écriture et de la narration dans le documentaire, il a plusieurs fois eu l’occasion de mêler ses deux passions, la musique et la réalisation. À partir de 2005, il réalise des films promotionnels, EPK, Making-Of, reportages, captations de concerts de l’auteur-compositeur-interprète rock, ZeM, ainsi que de nombreuses captations multi-caméras de pièces de théâtre. À partir de 2008, il réalise régulièrement les films de dégustation de vin pour le site internet du magazine, « Sommeliers International »[24]

  • 2005 : ZeM à la Boule Noire de Paris (8’33’’)[25].
  • 2006 : ZeM en concert dans les prisons de Suisse (3’28’’)[26].
  • 2006 : Making of de Moi aussi (2’27’’) court métrage de Julie Hygreck[27].
  • 2008-2013 : Les dégustations de vin pour le site du magazine, Sommeliers International , reportages à durées variables (de 3’ à 13’)
  • 2009 : Le premier Handi-Triathlon de Bègles (18’26’’)[28].
  • 2010 : Apprentis citoyens (11’43’’)[29].
  • 2013 : Sur le chemin de l’école (8’39’’)[30].
  • 2016 : Ateliers-210 de System Hackoeur (9’25’’).
  • 2018 : Spots publicitaires d’Adhap-Rouen (3x4’).
  • 2018 : System Hackoeur, une entreprise qui fait la différence (5’43’’).
  • 2018-2019 : Bill Cornell, un psy américain à Paris (3 interviews x6’).

Fortement influencé par l’émission de documentaires « Strip-Tease » pour laquelle il fut ingénieur du son, il s’immerge durant plusieurs mois dans la vie de ses personnages à chaque long documentaire. « À chaque film, je montre et raconte des histoires d’hommes. Témoin de mon époque, je filme des personnages qui me touchent personnellement ».

Il témoigne ainsi de leur réalité en y investissant le paramètre « temps » car cela permet de mieux se rendre compte de la réalité des actions qui sont en train de  se jouer. Véritable démarche ethnologique, il dépeint dans ses films de "véritables héros du quotidien".

À ce jour, il a réalisé 4 longs métrages documentaires:

  • Tout ce qui ne tue pas rend plus fort (52’- 2010), raconte le parcours exceptionnel de Benoît, victime d’un accident de la route à l’âge de 6 ans, et qui se réveille, après deux mois passés dans le coma, traumatisé crânien et hémiplégique. 25 ans plus tard, il se présente sur la ligne du triathlon le plus dur au monde, l’IRON MAN de Barcelone. 3.8 km de natation, 180 km de vélo et 42.2 km de course à pied. Tout cela dans la même journée. Ce documentaire raconte l’histoire d’un être à la conquête de son autonomie[31],[32],[33],[34],[35].
  • Dans les villes de grande solitude (72’ - 2013),  traite de la précarité, ou comment un système géré par des hommes, réussit à déposséder d’autres hommes de leurs moyens d’existence. Pour ce documentaire, Michel passe un an à filmer dans la bagagerie de Bordeaux. Un lieu qui accueille dès le matin ces gens que l’on dit « invisibles ». En filmant ces « invisibles », ils sont devenus des silhouettes puis des êtres vivants, bien présents dans notre environnement. C’est une des qualités du documentaire que de donner du temps et de la visibilité à des personnes que l’on avait l’habitude de ne pas remarquer[36],[37].
  • E-3.0, une entreprise hulmaniste (70’ - 2015), premier documentaire sur le thème de l’innovation managériale et tout particulièrement de l’entreprise dite « libérée ». Dans une ambiance économique difficile et suite à de nombreux suicides désignant le management inhumain de certaines entreprises françaises comme responsable, l’entreprise traditionnelle, pyramidale et hiérarchisée, telle que nous la connaissons, semble montrer ses limites. Il s’interroge pour savoir s’il existe d’autres alternatives et décide alors de s’immerger durant 6 mois, au cœur même d’une entreprise de miroiterie de la région parisienne, pour y suivre au quotidien la mise en œuvre du principe de libération d'entreprise. Particularité de cette entreprise, elle décide de se lancer dans le projet sans accompagnement. Il filme alors les premiers pas de sa « libération ». Entre dynamisme et hésitation, engagement et démission, son film témoigne de l’intérieur, de la détermination nécessaire aux différents protagonistes de l’entreprise pour se construire un nouvel avenir[38],[39].
  • Métamorphose, la puissance de tous les possibles (77’ - 2019), est le second documentaire sur le thème de l’entreprise dite « libérée ». Filmé à Rouen (76), dans une entreprise de service à la personne, le documentaire raconte sa profonde conversion. Passant d’une organisation hiérarchisée à une organisation dite « libérée », le film montre que cette évolution progressive et immuable, impactera de différentes manières, tous les niveaux de son organisation managériale. Mais aussi, et c’est là tout l’intérêt de ce second documentaire, il explore les changements de postures des collaborateurs, non seulement sur le lieu du travail mais aussi dans leur vie privée. Parce que ce chemin n’est pas simple, les compétences et l’expertise de Marie-Claude Hue, accompagnatrice du changement, seront indispensables dans cette aventure humaine. Elle sera la personne qui les écoutera et qui les aidera à se révéler. Comment décideront-ils de leur nouvelle organisation de travail ? Face aux premiers changements, comment réagiront le PdG et ses collaborateurs ? Le film est le témoin d’une philosophie évolutive et personnelle, conçue par et pour les collaborateurs. Métamorphose est la démonstration de « la puissance de tous les possibles ».

Enseignant

Il commence à enseigner à partir de 1989 au Centre de formation artistique de la Sorbonne puis au CIFAP de Montreuil. Il continue en 2008 à Bordeaux où il enseigne dans le BTS audiovisuel de l’école ADAMS de Bègles et à l’Université de Bordeaux-3.

En 2007, il crée l’association « Les Productions de l’Ange[40] » pour permettre de communiquer sa passion pour la réalisation auprès des jeunes. Il organise alors, chaque année des ateliers d’écriture et réalisations audiovisuelles dans des centres culturels et auprès des étudiants. Dans ses transmissions, il utilise l’image  dans le but de sensibiliser tous les publics aux thèmes de la diversité, de l’insertion sociale et de la citoyenneté.

À ce titre, il développe au sein des Productions de l’Ange, deux axes importants : la production indépendante de documentaires et l’animation d’ateliers vidéos.

En 2017, suite à la diffusion de son film sur l’entreprise libérée, « E-3.0, une entreprise humaniste », il intervient pour l’école de commerce KEDGE dans le cursus, « innovations managériales ». C’est pour lui l’occasion de mettre à profit plus de 6 ans de recherches sur "l’Entreprise Libérée".

  • 1989-1993 : Centre de formation artistique de la Sorbonne à Paris (75), M.A.O, Musique Assistée par Ordinateur pour l’image et Objets sonores et acoustique dans l’audiovisuel
  • 2003-2005 : Centre de formation du CIFAP à Montreuil (93), Prise de son documentaire
  • 2008-2013, École ADAMS à Bègles (33), Prise de son documentaire et TMO du BTS-Audiovisuel
  • 2008-2016, Université de Bordeaux-3, Archives et documentaires
  • Depuis 2017, École de commerce KEDGE, Les innovations managériales.

Notes et références

  1. « COMEDIEN THÉÂTRE », sur jean-yves-brignon.book.fr (consulté le 19 février 2019)
  2. « Droit d'Auteur CHANSON POUR ELODINE - Répertoire des Œuvres - La Sacem », sur repertoire.sacem.fr (consulté le 20 février 2019)
  3. « MIGNONNE, ALLONS VOIR SI LA ROSE », sur LExpress.fr, (consulté le 16 février 2019)
  4. « Droit d'Auteur JE SUIS MERLIN L ENCHANTEUR MA - Répertoire des Œuvres - La Sacem », sur repertoire.sacem.fr (consulté le 20 février 2019)
  5. 5,0 et 5,1 « Stephan Moszkowicz :: Réalisateur :: Site officiel », sur stephanmoszkowicz.com (consulté le 19 février 2019)
  6. Stéphan Moszkowicz, « La voile rouge - Canal+ 1995 extrait », (consulté le 19 février 2019)
  7. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  8. Cosmocrator [lire en ligne (page consultée le 2019-02-19)] 
  9. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  10. « La Galette (1999) », sur www.unifrance.org (consulté le 19 février 2019)
  11. Institut National de l’Audiovisuel- Ina.fr, « Le parapluie de Cherbourg », sur Ina.fr (consulté le 20 août 2019)
  12. « STRIP TEASE : Le parapluie de Cherbourg », sur AFAR, (consulté le 20 août 2019)
  13. « Redécouvrez "Le parapluie de Cherbourg", le Strip Tease génial avec Jean-Pierre Mocky », sur RTBF Info, (consulté le 20 août 2019)
  14. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 20 février 2019)
  15. Bordel et mardi [lire en ligne (page consultée le 2019-02-19)] 
  16. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  17. Johnny Moutarde [lire en ligne (page consultée le 2019-02-19)] 
  18. « Stephan Moszkowicz :: Réalisateur :: Site officiel », sur www.stephanmoszkowicz.com (consulté le 19 février 2019)
  19. « William sort de prison (2001) », sur www.unifrance.org (consulté le 19 février 2019)
  20. Pisar-Pinto, Alexandra Salfati, Pierre-Henry, « San Nicandro » (consulté le 19 février 2019)
  21. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire » (http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/12614_1), sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  22. « Stephan Moszkowicz :: Réalisateur :: Site officiel », sur stephanmoszkowicz.com (consulté le 19 février 2019)
  23. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire » (http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/21418_1), sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  24. « MICHEL AKRICH », sur YouTube (consulté le 1er avril 2019)
  25. Akrich Michel, « ZEM - l'avant-concert à la Boule Noire de Paris - », (consulté le 19 février 2019)
  26. Akrich Michel, « ZeM en concert dans une prison Suisse », (consulté le 19 février 2019)
  27. Akrich Michel, « Making of de " MOI AUSSI " », (consulté le 19 février 2019)
  28. Akrich Michel, « Le premier Handi-Triathlon de Bègles 2009 - » (https://vimeo.com/208766406), (consulté le 19 février 2019)
  29. Akrich Michel, « Apprentis Citoyens - Préservons la Terre, notre bien le plus précieux ! - » (https://vimeo.com/208768133), (consulté le 19 février 2019)
  30. Akrich Michel, « Sur le chemin de l'école - Biré Cassagne-AGIMC 2 » (https://vimeo.com/207413547), (consulté le 19 février 2019)
  31. « Sensibiliser les jeunes au handicap », sur SudOuest.fr (consulté le 1er avril 2019)
  32. Akrich Michel, « VO de " TOUT CE QUI NE TUE PAS REND PLUS FORT " - Le Film - 52' - » (https://vimeo.com/207323142), (consulté le 19 février 2019)
  33. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire » (http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/28305_1), sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  34. « Michel Akrich », sur Télérama.fr (consulté le 1er avril 2019)
  35. « Se connaître pour mieux vivre ensemble », sur SudOuest.fr (consulté le 1er avril 2019)
  36. Akrich Michel, « " DANS LES VILLES DE GRANDE SOLITUDE " - La bagagerie de Bordeaux - 72' - » (https://vimeo.com/207171460), (consulté le 19 février 2019)
  37. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire » (http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/40262_1), sur www.film-documentaire.fr (consulté le 19 février 2019)
  38. Akrich Michel, « - Teaser #1- " E-3.0, UNE ENTREPRISE HUMANISTE " » (https://vimeo.com/208769060), (consulté le 19 février 2019)
  39. Akrich Michel, « Version-30' de E-3.0, UNE ENTREPRISE HUMANISTE » (https://vimeo.com/255683840), (consulté le 19 février 2019)
  40. « LES PRODUCTIONS DE L'ANGE » (consulté le 20 février 2019)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).