Encyclopédie Wikimonde

Michel Postel

Aller à : navigation, rechercher

Michel Postel, né le 7 avril 1926 à Belfort est un entrepreneur et collectionneur d’œuvres d’art. Ses collections ont permis la création du musée d’Art Oriental Asiatica de Biarritz[1].

Michel POSTEL
Zhu Xintian accompagnée de Michel Postel et Jacques Chirac lors de sa visite du Musée Asiatica
Naissance 7 avril 1926, Belfort

Nationalité Française

Activités Entrepreneur, collectionneur modifier - modifier le codeDocumentation du modèle

Biographie

Michel Postel est un industriel français, créateur de musée[2].

Famille et jeunesse

Paul Postel, le père de Michel Postel, est Chirurgien Dentiste à Biarritz, ainsi qu’ancien Combattant de la Première Guerre Mondiale (Médaillé de la Croix de guerre 14-18). Il épouse Renée Delagrange dont il aura trois enfants. Michel Postel est l’aînée de la fratrie. Il fait ses études au Lycée de Biarritz où il obtient son bac de Philosophie. Puis, en compagnie de son père, poursuivi comme résistant, il traverse la frontière espagnole, rejoint avec son père l’Ambassade de la France Libre à Madrid pour ensuite s’engager à Casablanca dans l’Aviation tandis que son père part pour le débarquement dans le Sud de la France avec la Division Leclerc. Son entrainement a lieu aux États-Unis où il recevra les « Ailes » d’Officier Navigateur « Squadron Leader » dans l’U.S. Air Force (le plus jeune « graduate ») en décembre 1945.

À la fin de la guerre, il reprend ses études à l’École Supérieure de Commerce de Paris. Il en sort diplômé en 1948.

Entrepreneur

En 1949, Michel Postel quitte la France pour Bombay et devient représentant pour l’Industrie Pharmaceutique française en Inde.

Quelques années plus tard, il fonde la revue médicale « La Médecine en France, » encore publiée actuellement.

Il crée en 1959 la Franco-Indian Pharmaceuticals Ltd., à Mumbai[3], maintenant dirigée par son fils, Pascal Postel.

Mariage et descendance

D’une première union avec Myrtle Morton né un fils, Pascal Postel, aujourd’hui P.D.G. de la Franco-Indian Pharmaceuticals.

En 1992, il se remarie avec Zhu Xintian, artiste-peintre, photographe, chercheuse, co-fondatrice et conservatrice du Musée Asiatica.

Collectionneur

Parallèlement à ses activités dans l’industrie pharmaceutique, Michel Postel se passionne pour l’art asiatique avec une prédilection pour l’art indien et débute sa vie de collectionneur. Ses nombreux voyages l’amènent à découvrir des régions encore peu étudiées. Il fonde la Franco-Indian Art Research à Mumbaï qui emploie un savant spécialiste de l’art indien, le Dr Kirit Mankodi. Ainsi, il découvre deux sites archéologiques : le Temple d’Atru ainsi que Le puits de la reine à Patan[réf. nécessaire] classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Michel Postel est dépositaire d'une collection importante, la deuxième de ce type en France après celle du musée Guimet et la cinquième en Europe[4].

Découvertes archéologiques

En bordure de la ville de Patan dans le Gujarat, Michel Postel remarque des fûts de colonnes sortant d’un étang semblant dater du 12ème siècle. L’archéologue assistant de Michel POSTEL, le docteur Kirit Mankodi, convainc l’Archaeological Suvey of India d’entreprendre les fouilles suivies de près par tous deux[réf. nécessaire][Quand ?]. L’opération prendra vingt années pour désensabler et découvrir un puits à escaliers de 70 mètres de long et 40 mètres de profondeur avec plusieurs centaines de très belles sculptures intactes de divinités vishnuites du 12e siècle, et de nombreuses naïades à leur toilette.[2][3] La découverte est publiée dans un ouvrage de 252 pages, « The Queen’s Stepwell at Patan »[5], puis en chinois par Xintian ZHU POSTEL en 196 pages[6].

Aujourd’hui, ce monument, le Rani-ki-Vav, est classé comme Trésor de l’Humanité par l’UNESCO.

La deuxième découverte de Michel Postel a été le Gadgach temple situé sur un monticule près du village d’Atru[réf. nécessaire] [Quand ?]. Ce temple a le plus grand intérêt pour l’histoire de la sculpture indienne car ses sculptures sont en partie Pratihara et Paramara.

Des vandales avaient réussi à dégager quatre mithuna emportés à New York qui ont été heureusement récupérés grâce aux photographies prises lors des travaux de l’ASI par Xintian ZHU POSTEL.[réf. nécessaire]

Les travaux sur un troisième site, l’ensemble des temples à Badoli ont été entrepris par l’équipe de Michel POSTEL il y a une dizaine d’années avec l’assistance du Dr. MANKODI, du Professeur VASADAVA et de l’ASI[réf. nécessaire]. Pour la première fois, on pourra publier prochainement les photographies de cet ensemble extraordinaire, et de son histoire.

Le Musée Asiatica

En 1999, il crée et fonde, avec sa femme Zhu Xintian, le Musée d’Art Oriental Asiatica [4][5] de Biarritz qui regroupe des œuvres issues de l’Inde, de la Chine, du Tibet ou encore du Népal.

Ce musée est organisé par culture, Inde, Chine, Tibet, Népal, etc. afin que le visiteur puisse pénétrer dans chaque culture avec la documentation correspondante à sa portée sur les tables triangulaires.

Publications

Lors de ses décennies de recherches, Michel POSTEL publie plusieurs publications :

• Antiquities of Himachal, par M. Postel, A. Neven, K. Mankodi, 327 pages[7]

• Ear Ornaments of Ancient India, par M. Postel, 323 pages[8],[9]

• Bastar Folk Art – Shrines, Figurines and Memorials, par M. Postel, Z. Cooper[10],

Publications en Collaboration.

- The Queen’s Stepwell (avec le Docteur K. MANKODI)[5].[6]

- Le même en langue chinoise par le Dr Xintian ZHU POSTEL.[6]

- Avant-propos de The religious imagery at Khajuraho (Dr Devangana Desai)[11],[12]

- Ganesa, l’Enchanteur des trois mondes en français et en anglais avec M. MARTIN-DUBOST.[13]

Décorations

- Médaille des Évadés de France.

- Médaille des Engagés volontaires.

- Croix de Chevalier de l’Ordre National du Mérite – 1973.

- « Padma Shri » dans les Arts et l’Archéologie – 2016, la quatrième plus haute distinction du Gouvernement indien[14].[7]

- Médaille d’or du Gouvernement Chinois comme « Vétéran de la Guerre contre le fascisme » - 2016.

Liens externes

http://www.musee-asiatica.com/histoire/

http://data.bnf.fr/12413106/michel_postel/

https://szupu.szu.edu.cn/centre-for-indian-studies-shenzhen-university/

http://www.sudouest.fr/2012/10/13/asiatica-a-l-heure-indienne-848850-631.php

http://www.sudouest.fr/2011/07/16/des-hommes-et-des-dieux-a-asiatica-453217-4037.php

http://www.sudouest.fr/2010/05/28/le-musee-asiatica-se-bat-pour-accroitre-sa-notoriete-103183-4037.php

http://www.sudouest.fr/2010/07/13/un-pantheon-hindou-millenaire-a-decouvrir-138612-736.php

Notes et références

  1. Article décrivant le parcours ayant amené à la création du musée dans le magazine indien Outlook, publié le 22 novembre 1999.
  2. Michel Postel Who's Who in France
  3. [1]
  4. Musée Asiatica - Musée d'Art asiatique Michelin voyage
  5. 5,0 et 5,1 Mankodi, K., The Queen's stepwell at Patan, Project for Indian Cultural Studies, (ISBN 819001840X, OCLC 28801053, lire en ligne (https://www.worldcat.org/oclc/28801053))
  6. 6,0 et 6,1 Zhu, Xin Tian, 1951- ..., Yin du jiao wan shen dian yi shu : yin du wang hou jing tan mi, Franco-Indian research pvt. Ltd, (ISBN 9788190394307, OCLC 762807388, lire en ligne (https://www.worldcat.org/oclc/762807388))
  7. (en) Michel Postel, Antiquities of Himachal
  8. (en) Michel Postel, Ear Ornaments of Ancient India, Bombay, Franco-Indian Pharmaceuticals, , 323 p.
  9. Compte-rendu (http://www.persee.fr/doc/arasi_0004-3958_1990_num_45_1_1294_t1_0156_0000_3) de l'ouvrage par Jean-François Hurpré, dans la revue Arts asiatiques, 1990, volume 45.
  10. Postel, M., Bastar folk art : shrines, figurines and memorials, Franco-Indian Research, (ISBN 8190018450, OCLC 44475758, lire en ligne (https://www.worldcat.org/oclc/44475758))
  11. Desai, Devangana, 1937-, The religious imagery of Khajuraho, Franco-Indian Research, (ISBN 8190018418, OCLC 36051554, lire en ligne (https://www.worldcat.org/oclc/36051554))
  12. Compte-rendu (http://www.persee.fr/doc/arasi_0004-3958_1997_num_52_1_1412_t1_0150_0000_3) de l'ouvrage par Charlotte Schmid, dans la revue Arts asiatiques, 1997, volume 52.
  13. Martin-Dubost, Paul., Gaṇeśa, the enchanter of the three worlds, Franco-Indian Research, (ISBN 8190018434, OCLC 39756665, lire en ligne (https://www.worldcat.org/oclc/39756665))
  14. The PADMA ACHIEVERS 2016 (https://books.google.fr/books?id=Y5ExDwAAQBAJ&pg=PA8&lpg=PA8&dq=michel+postel+Padma+Shree&source=bl&ots=bdOjx2QW0H&sig=fyxqdQLGbONTKmfSabSDh8lWI7s&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjzneyR-ZbYAhXCCMAKHUhoDpQQ6AEIUzAP#v=onepage&q&f=false)

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Cet article « Michel Postel » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).