Encyclopédie Wikimonde

Michel Quesnel (président de l'université de Bretagne occidentale)

Aller à : navigation, rechercher

Michel QuesnelLa page Modèle:Infobox/Pictogramme/université.css n’a pas de contenu.
Profession Professeur de lettres
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président de l’Université de Bretagne-occidentale

Michel Quesnel (né le 11 juillet 1928 à Béthune[1]-2008[2]) est un universitaire français agrégé de Lettres classiques et docteur es Lettres spécialiste de littérature française du XIXe et de Saint-Exupéry[1], et président de l'université de Bretagne-occidentale de 1977 à 1982[3]. Il enseigne de 1950 à 1994 aux université de Rennes et de Brest[1].

Présidence de l'université de Bretagne occidentale

Il commence à enseigner la littérature française à l'université de Bretagne-occidentale à partir des années 1960[2] avant de devenir doyen de la faculté des lettres[1] puis président de l'établissement. Sous sa présidence, la seconde tranche de la présidence de l'UBO est réalisée en 1978, et l'UFR d'odontologie est créée la même année[3].

Son nom est donné en 2011 à un amphithéâtre du Pôle universitaire Pierre-Jakez-Hélias de Quimper[4].

Activités de recherche

Il participe à la publication de plusieurs œuvres de Saint-Exupéry chez Gallimard, notamment Carnets en 1953, Pages choisies en 1962, ainsi que des œuvres complètes en deux tomes dans la bibliothèque de la Pléiade en 1994 et 1999. Il signe par ailleurs des préfaces chez d'autres éditeurs, et publie des études sur cet auteur[1].

Il a travaillé par ailleurs sur d'autres auteurs comme Baudelaire, Verlaine, Reverdy, Max Jacob, Guillevic...[1]

Publications

Sources

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 « Notices sur les collaborateurs et les collaboratrices », Études littéraires, vol. 33, n° 2, 2001, p. 199-200, consulté sur www.erudit.org le 21 janvier 2013
  2. 2,0 et 2,1 « Tombeau pour Michel Quesnel », dans Pages de Bretagne, octobre 2008, n° 16, p. 9
  3. 3,0 et 3,1 L'UBO en date, Université de Bretagne occidentale, consulté sur resdip.univ-brest.fr le 19 janvier 2013
  4. « Pôle P.-J.-Hélias. Cinq questions à Pascal Olivard », dans Le Télégramme, 22 octobre 2011, consulté sur www.letelegramme.com le 19 janvier 2013

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).