Encyclopédie Wikimonde

Micheline Flak

Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Micheline Flak
Portrait de Micheline Flak

Micheline Flak, Swami Yoga Bhakti de son nom yogique, est née le 7 juillet 1934 à Paris (France). Docteur en Lettres Américaines, elle est également professeur de yoga diplômée de la Bihar School of Yoga (BSY) en Inde ainsi que de la Fédération Française de Hatha Yoga (FFHY). Micheline Flak est considérée par ses pairs comme une pionnière de l'utilisation du yoga dans l'éducation en France[1]. Elle est également connue pour avoir fondé l’association Recherche sur le yoga dans l'éducation (RYE)[1].

Formations

Parcours universitaire

Après l’obtention du Baccalauréat au lycée Lamartine à Paris, Micheline Flak débute dans l’enseignement supérieur en intégrant les classes préparatoires littéraires du lycée Fénelon à Paris, soit l’hypokhâgne et la khâgne, entre 1952 et 1955. Elle poursuit ses études à La Sorbonne à Paris en licence d’anglais, jusqu’en 1956. L’année suivante, Micheline Flak obtient le Diplôme d’Etudes Supérieures (DES) d’anglais.

Après avoir exercé une année à l’université d’Aberdeen en Ecosse, elle obtient le CAPES à Caen en 1959.

En 1973, Micheline Flak passe son doctorat en Études Nord-Américaines, ce qui lui confère le titre de Docteur en Lettres Nord-Américaines[2].

Formation en yoga

Elle débute le yoga en 1963. Constatant les bienfaits qu’elle retire de cette pratique, Micheline Flak entame un parcours de formation dans cette discipline et obtient un diplôme de la Bihar School of Yoga en Inde en 1973 et un autre, de la Fédération Française de Hatha Yoga[3] en 1976.

En 2012, Micheline Flak est initiée au sannyas qui lui confère le titre de Swami. En 2015, Swami Niranjanananda, successeur de Swami Satyananda, la désigne comme Acharya du Yogavidya Council, soit Maître de Yoga, formatrice de professeurs agréés.

Carrière

Micheline Flak a dédié une grande partie de sa vie à l’éducation[4], tout en embrassant une carrière dans le cercle du yoga en France. Son effort pour relier ces deux mondes a été couronné de succès[5].

Vie professionnelle dans l’éducation nationale

Après l’obtention du CAPES en 1959, Micheline Flak devient professeur d’anglais en collèges et lycées. En 1990, elle est nommée professeur hors classe. Elle poursuivra cette profession jusqu’en 1994.

Entre temps, d’autres activités professionnelles jalonnent sa vie. Pendant l’année 1968-1969, Micheline Flak est professeur assistante en Lettres Américaines à Censier, Sorbonne. Elle s’occupe également de l’animation de Ciné Clubs.

Activités en lien avec le yoga

L’action de Micheline Flak dans le yoga débute en juillet 1968, lorsqu’elle rencontre Swami Satyananda (1923-2009) à l’occasion de sa première tournée mondiale à Paris. Angliciste de formation, Micheline Flak deviendra son interprète lors de ses déplacements en France et dans divers pays francophones.

Les échanges avec ce grand yogi l’influencent grandement. Il lui transmet entre autres, le concept d’un yoga aux formes multiples selon la tradition immémoriale qu’il convient d’adapter au mode de vie contemporain. Swami Satyananda disait qu’un jour le yoga serait enseigné dans toutes les écoles. Parole qui, dans les années 60, n’avait rien d’évident, mais elle convainc Micheline Flak que telle est sa tâche en France.

Outre cette mission qui va guider sa vie, Micheline Flak a mené de front bien d’autres projets. En 1977, elle crée Satyanandashram Centre Culturel de Yoga où elle s’attache à diffuser les enseignements de son maître : elle traduit et publie une douzaine d’ouvrages majeurs de la Bihar School of Yoga aux Editions Satyanandashram, nouvelle activité lancée en 1980.

La rencontre de l’éducation et du yoga

En 1973, alors qu’elle enseigne au Collège Condorcet à Paris, Micheline Flak met en place un projet pilote qui vise à intégrer le yoga dans ses classes d’anglais[6]. Ce projet est accueilli avec intérêt par ses élèves ainsi que par l’équipe d’enseignement[7]. Forte de cette réussite, elle fonde en 1978 l’association Recherche sur le Yoga dans l’Éducation (RYE)[1],[8]. Très vite, l’association se développe et s’implante dans plusieurs pays du monde. En 2000, l’Union Européenne des associations RYE (EURYE) est fondée à l’Unesco pour fédérer les RYE internationaux. En 2017 le RYE est présent dans 12 pays différents : France, Italie, Belgique, Royaume-Uni, Bulgarie, Espagne, Portugal, Argentine, Brésil, Chili, Uruguay, Mexique[9].

En parallèle de cette association, Micheline Flak anime des formations au yoga dans les établissements de formation d’enseignants, entre 1977 et 2016. Elle organise également de multiples colloques en France entre 1984 et 2000, sur les thèmes du yoga à l’école : « Pédagogie différenciée », « Médecine et éducation », « Savoir faire attention », « L’éducation de demain ». Elle intervient sur les mêmes thématiques lors de nombreux congrès à l’invitation d’ambassades, d’universités, de ministères étrangers.

En 2017, elle élargit son propos en organisant à Paris un colloque sur le thème «Apprendre à se concentrer dans la vie quotidienne ». Elle poursuit ainsi son engagement qui est de proposer une nouvelle vision de l’enseignement inspirée du yoga, élargie à l’éducation de tout individu désireux d’évoluer où qu’il soit.

Bibliographie

Ouvrages et CD

  • Henry David Thoreau, La haute sagesse au service de l'action, Collection Philosophes de tous les temps (Seghers 1973)[10].
  • The Way Ahead, ouvrage collectif avec les contributions de Micheline Flak, du Dalaï Lama, de Vaclav Havel … (Elements Books, UK, 1992)
  • Propositions pour une méthodologie de yoga adapté à l’école, (RYE 1999).
  • Yoga Plus : ouvrage collectif sous la direction de Micheline Flak, éditions Satyanandashram, 2008
  • Propos sur le yoga, Au fil des jours, Santé Yoga Editions, 2014
  • Manuel du Yoga à l'école, Micheline Flak et Jacques de Coulon, éditions Payot 2016 (traduit en plusieurs langues, édition anglaise sous le titre Yoga in School a Primer for Teachers and Parents)[11] 
  • L’YX, Magazine RYE-France (RYE 18 numéros de 1998-2013)
  • CDs de yoga, éditions Satyanandashra.

Articles et revues

Revue Energie Vitale

  • Thoreau, les arbres et nous 1981
  • Eduquer votre regard 1981
  • Le yoga et la relation à l’autre 1982
  • La pensée positive, mode d’emploi 1982
  • Devenez calme et attentifs 1982
  • Au XIXème siècle, quelques découvreurs de l’Orient 1982

Revue 3ème Millénaire, N° 10 – 1983

  • Le yoga à l’école pour développer l’attention

Cahiers Pédagogiques n° 264-265,1988

  • Les apports du yoga au développement des facultés d’attention en milieu éducatif

Revue Pratique de Formation - analyse, 1991

  • Le yoga trait d’union, pédagogie d’Orient-Pédagogie d’Occident

Revue L’Ecole des Parents 1994

  • Le yoga dans l’apprentissage

Centre International de Recherches et d’Etudes Transdisciplinaires CIRET, Bull. N°12 1998

  • Le corps et le mental

Revue Yoga - Munger Bihar

  • Yoga as a Tool for Learning and Creativity (I) 2015
  • Some Preliminary Ideas for Research into Attention (II) 2016

Autres sources

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Pauline Garaude, « Le yoga apporte un nouveau souffle à l'école », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Docteur Micheline FLAK », sur CATCO.eu (consulté le 3 juillet 2017)
  3. « Micheline Flak - Yoga Festival Paris », sur www.yogafestival.fr (consulté le 24 mai 2017)
  4. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « La pratique du yoga dans les écoles », sur Ina.fr, (consulté le 3 juillet 2017)
  5. « Micheline Flak, mission accomplie - Le journal du yoga », sur www.lejournalduyoga.com (consulté le 3 juillet 2017)
  6. « Le yoga entre au collège pour favoriser l'apprentissage », LaProvence.com,‎ (lire en ligne)
  7. Nathalie des Gayets, « Le yoga au cours d'anglais. L'expérience de " Miss Flak", au lycée Condorcet, dure depuis 1973 », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. Pauline Garaude, « La nervosité empêche l'élève de mémoriser », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. « RYE dans le monde | RYE », sur www.rye-yoga.fr (consulté le 24 mai 2017)
  10. R. P.-., « Micheline Flak : Thoreau », Le Monde,‎ (lire en ligne (http://www.lemonde.fr/archives/article/1973/11/29/micheline-flak-thoreau_2546126_1819218.html?))
  11. « Comment faire méditer les enfants ? », Le Figaro,‎ (lire en ligne)


Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).