Encyclopédie Wikimonde

Mireille Rabaté

Aller à : navigation, rechercher
Mireille Rabaté
Portrait de Mireille Rabaté
Nationalité
  • Drapeau de la FranceFrance
  • Drapeau des États-UnisÉtats-Unis
Pays de résidence Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession
Proviseur
Formation

Mireille Rabaté est un membre du personnel de direction de l’Éducation nationale française et proviseur du Lycée International de Londres Winston-Churchill. Impliquée dans le domaine pédagogique, sa carrière se déroule dans plusieurs pays et établissements (Norvège, France, États-Unis et Royaume-Uni).

Biographie

Études universitaires

Mireille Rabaté passe un bac Littéraire au lycée Charles Despiau dans les Landes. Entre 1977 et 1979, elle assiste aux classes préparatoires khâgne et hypokhâgne (lettres classiques) au concours d’entrée de l’École normale supérieure. Elle obtient ensuite un certificat de philosophie et une licence de Lettres Classiques à l’université de Michel-de-Montaigne-Bordeaux (1980), suivie d’une maîtrise universitaire de Lettres Classiques à l’université de Paris-Sorbonne (1981). Son parcours universitaire se termine l’année suivante avec un diplôme de CAPES.

Parcours professionnel

Mireille Rabaté commence sa carrière professionnelle en 1983 en tant que maître de conférence à l’Université Brandeis, dans le Massachusetts aux États-Unis. Elle occupe cette position pendant deux ans avant de partir en Norvège pour devenir professeur de français dans l’Université d’Oslo. Finalement, en 1987, elle retourne en France.

Son premier emploi en France est en tant que professeur de littérature et de langue française, de latin et de grec ancien dans l’école. Elle enseigne alors au lycée. Cet emploi dure environ six années (1987-1993) avant qu’elle ne réussisse le concours de chef d’etablissement au lycée Gaston Crampe à Aire-sur-l’Adour en France pour être principale-adjointe de 1993 à 1998. Elle enchaîne alors les postes de proviseurs au Lycée d’Artagnan, (Nogaro, France) et de principal (Collège Val-d’Adour, Riscle, France) jusqu’en 2001.

Place de Catalogne, 23

À partir du mois de Septembre de la même année, Mireille Rabaté est expatriée par l’AEFE (Agence pour l'enseignement français à l'étranger) à Washington pour occuper le poste de vice-proviseur du Lycée Rochambeau. Elle est responsable de toutes les opérations du secondaire et des 550 élèves, ainsi que des 60 professeurs. Elle repart en France en 2006 et devient proviseur du Collège Georges Brassens à Taverny pendant deux ans. Elle prend également un congé sabbatique pendant cette période (2007). À partir de 2009, elle retourne aux États Unis, cette fois à la French American International School (en) à San Francisco en Californie. Elle y sert comme adjointe du proviseur et directeur du collège. Elle développe notamment un intérêt pour le numérique qui sera repris au Lycée international de Londres Winston-Churchill. En 2013, après avoir refusé le poste de proviseur du Lycée français de la Nouvelle Orléans[1], elle quitte les États Unis sur l’offre pour diriger la création d’un nouveau lycée français à Londres et s’installe en Grande-Bretagne en novembre 2014 [2].

Lycée International de Londres Winston Churchill

Logo du Lycee International de Londres Winston-Churchill

Mireille Rabaté est, depuis novembre 2014, la proviseur du Lycée International de Londres Winston-Churchill, un lycée fondé en 2014 à Wembley par le FECT(French Education Charitable Trust). Nommé après le premier ministre anglais et grande personnalité de la Seconde Guerre Mondiale Winston Churchill, l’ambassade de France et le FECT veut commémorer « le rôle de l'importance extrême qu'il a joué pour la France par le passé » [3] et cherche à créer à travers ce lycée « un programme pédagogique à la fois nouveau, international et moderne » [4]. Il est inauguré officiellement par François Hollande le 22 septembre 2015 [5].

Décorations

Le 9 Juin 2013, afin de récompenser les 30 ans de service de Mireille Rabaté dans le domaine de l’éducation, Romain Serman (Consul Général de France pendant cette période) lui accorde le titre de « Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques ».
Le 21 octobre 2016, elle s'est également vu remettre les insignes de chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur, en tant que récompense pour « une carrière dévouée à l’éducation contribuant au rayonnement de la France dans le monde » par l'Ambassadrice Sylvie Bermann[6].

Notes et références


Cet article « Mireille Rabaté » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).