Encyclopédie Wikimonde

Monkypolis

Aller à : navigation, rechercher
Monkypolis
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Pop-Rock Electro
Années actives Depuis 2008
Site officiel monkypolis.com
Composition du groupe
Membres Lionel Berthet (lead vocal, piano)
Fabrice Della Gloria (lead vocal, guitare)
Nicolas Lhenry (batterie, voix)
Laurent Prost (basse, voix)

Monkypolis est un groupe de pop-rock électro français. Formé en 2008 à Grenoble, le groupe compte trois albums à son actif, sortis entre 2011 et 2018.

Biographie

Della Gloria, les prémices (1998–2000)

L'aventure commence au lycée quand Fabrice Della Gloria (chant et guitare) créé le groupe qui porte son nom avec trois copains : Nicolas Lhenry (batterie), Alexandre Summo (piano) et Maxence Veyret (basse). En 1998, le premier single Au soleil les propulse sous les feux de la rampe avec plusieurs passages à la télé dans des spots publicitaires [1] et des émissions à forte audience (Hit Machine, Vivement Dimanche, ...). Ils en tournent le clip à Miami et l'année suivante, le titre devient un des tubes de l'été, une bonne promotion pour la sortie de leur album éponyme [2].

Moon, la période "cover" (2005–2009)

L'idée d'un cover band prend forme en 2005 à Grenoble avec la rencontre de Lionel Berthet. Avec Fabrice et Nicolas (ex Della Gloria), ils décident de créer le groupe Moon [3]: Lionel (lead vocal, piano), Fabrice (lead vocal, guitare) et Nicolas (batterie, voix). Commence alors une incroyable série de concerts (plus de 1300 jusqu'en 2018), lors desquels ils célèbrent trois décennies de pop-rock principalement britannique (Beatles, Depeche Mode, Oasis, U2, ...). Mais l'envie de composer et d'interpréter leurs propres chansons les poussent à créer Monkypolis en 2008. En parallèle, le projet Moon continue.

Stuck in a Great Escape (2010–2012)

Le groupe est rejoint dès 2010 par Laurent Prost (basse, voix) qui finalise la formation. Il ne leur faudra que quelques mois pour prendre le chemin des studios d’enregistrement. Avec la participation de Franck Fossey à la réalisation (déjà présent à l'époque Della Gloria) et de Martin Drozd au violon, le premier album « Stuck in a Great Escape » voit le jour en 2011 et le premier single « Stuck » (diffusé sur les ondes de Virage Radio, Le Mouv' et France Bleu) arrive peu après. Le groupe reprend alors la route pour une nouvelle tournée. L'année suivante (2012), ils se décident à sortir un single de leur reprise rock du célèbre « Rasputin » de Boney M.

See Me in Colour (2013–2015)

L'identité et l'image du groupe se précisent en 2013, avec l'aide de l'illustrateur Oxyd Cygo [4]. La cité imaginaire de Monkypolis apparait à la fois sombre et colorée, à l'image de la société actuelle (avec des influences évidentes de Metropolis, qu'on retrouve dans le clip de They kill the World). Les quatre musiciens ont aussi droit à leur alter egos virtuels : Freaky (Fabrice), Colonel Schnaps (Lionel), Mo’jo (Laurent), et Psycho Jones (Nicolas). La mission de ces 4 héros des temps modernes est de mettre un peu de couleur dans l’atmosphère grise et froide de la cité, à coups d’électro-rock, d’ondes magnétiques, et de lumières aveuglantes... Ils donnent ainsi naissance à leur deuxième album baptisé fort justement « See Me in Colour ». Celui-ci offre une écriture plus affutée, empreinte de dérision parfois, un son rock toujours riche et puissant. Cette nouvelle inspiration permet également de créer des clips et des animations (Here comes the Police, Land of Despair, Monkey Day) qui serviront de décors à un nouveaux show spectaculaire sur scène, joué notamment lors de l'inauguration de la nouvelle salle de spectacle à Grenoble La Belle Électrique, le [5]. C'est également ce qui fait dire à certains critiques que l'image et la musique du groupe font penser à Gorillaz et Shaka Ponk [6],[7].

Jet Lag (2016–2018)

En 2016, le groupe décide d'alterner le live et l'enregistrement en studio. La même année, ils participent au Aluna Festival et assurent la première partie de Johnny Hallyday au Théâtre antique de Vienne [8] pour ce qui sera son dernier concert solo (tournée Rester Vivant). Côté studio, les singles et les EP s'enchaînent (avec notamment la participation de Fong Fong, champion du monde 2012 des DJ [9] sur le titre To the Bone) pour être finalement réunis en 2018 dans leur troisième et dernier album, intitulé « Jet Lag », en référence au décalage qu'on peut parfois ressentir dans un monde qui tourne un peu trop vite. Puissant et énergique, cet opus est riche en mélodies et en arrangements maitrisés. Il récolte quelques critiques élogieuses [10],[11],[12] mais quelques mois plus tard, le , le groupe annonce sur sa page Facebook [13] que le projet Monkypolis est arrivé à son terme. Une « décision collective et naturelle » qui laisse ainsi la liberté à chacun « de tenter de nouvelles choses de son côté, d’aller vers de nouveaux projets musicaux ».

Discographie

Albums studio

  • 2011 : Stuck in a Great Escape
  • 2015 : See Me in Colour
  • 2018 : Jet Lag

Singles & EP

  • Stuck (single, 2011)
  • Rasputin (single, 2012)
  • Here comes the Police (single, 2015)
  • #ED2D8D (EP, 2016)
  • #B4CC03 (EP, 2017)
  • #42C0EE To the bone (single, 2017)

Reprises

En 2012, le groupe reprend le titre Rasputin de Boney M, avec des arrangements rock. Régulièrement joué en concert, le titre n'apparait sur aucun album.

En 2016, c'est le célèbre Shout de Tears for Fears qui figure en bonus sur l'EP #ED2D8D (et sur l'album Jet Lag).

Notes et références

  1. « Publicités Della Gloria "Au soleil" », Keenout (consulté le 2 mai 2019).
  2. (en) « Discographie Della Gloria », Keenout (consulté le 2 mai 2019).
  3. « Biographie du groupe Moon », Keenout (consulté le 2 mai 2019).
  4. « Illustrations d'Oxyd Cygo », Keenout (consulté le 2 mai 2019).
  5. « Inauguration La Belle Electrique le 10 janvier 2015 », Keenout (consulté le 3 mai 2019).
  6. « Critique de l'album See Me in Colour », Keenout (consulté le 3 mai 2019).
  7. « Critique de l'EP #B4CC03 », Keenout (consulté le 3 mai 2019).
  8. « Johnny et Monkypolis à Vienne le 21/07/2016 », Keenout (consulté le 3 mai 2019).
  9. « DJ Fong Fong nouveau chamion du monde des DJ », Keenout (consulté le 2 mai 2019).
  10. « Critique de l'album Jet Lag (RockMadeInFrance) », Keenout (consulté le 3 mai 2019).
  11. « Critique de l'album Jet Lag (Zickma) », Keenout (consulté le 3 mai 2019).
  12. « Critique de l'album Jet Lag (NawakPosse) », Keenout (consulté le 4 mai 2019).
  13. « Fin du groupe Monkypolis », Keenout (consulté le 2 mai 2019).

Liens externes

  • (en) Monkypolis sur Discogs
  • Site officiel
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 269 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 518 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).