Encyclopédie Wikimonde

Monter un aquarium

Aller à : navigation, rechercher

Version du 18 janvier 2006 15:20

Construire son aquarium

OK, c'est parti pour construire l'aquarium. On se retrousse les manches, et... au secours! Comment fait-on?

C'est à peu près ce qui m'est arrivé quand j'ai dû construire moi-même la demeure de mes gerbilles. Heureusement, j'ai été bien conseillé. Et dans un élan de générosité (non, non, merci, ça me gène), je vais essayer de vous retransmettre mon expérience à ce sujet.

Tout d'abord, le matériel. En fait, il ne faut pas grand chose :

  • Du verre
  • De la colle pour coller le verre
  • Des baguettes en bois pour coller sur les arêtes de l'aquarium

Le verre, ça s'achète très facilement dans les magasins de bricolage, qui font même les découpes. Important : évitez de faire les découpes vous-même, ça sera mal fait, peu précis, et vous allez vous trancher les doigts sur les bords de votre aquarium.

Il serait tentant de remplacer le verre par du Plexiglas, moins cher à l'achat. Je déconseille cependant ce choix, pour plusieurs raisons :

  • Les gerbilles mangent le Plexiglas, et détérioreront progressivement leur aquarium
  • Les gerbilles grattent très souvent les parois, le Plexi va se rayer, en rendant les murs opaques.
  • Le plastique vieillit mal (il jaunit et devient cassant), et vous ne pourrez pas garder très longtemps votre cage.
  • Quand vous ne voudrez plus de gerbilles, vous ne pourrez jamais mettre de poissons.

Vous avez à choisir 4 paramètres pour la taille de l'aquarium : l'épaisseur du verre (e), la hauteur (h), la longueur (L) et la largeur (l ) (C'est un petit"L", au cas où ça passerait mal).

Pour l'épaisseur du verre, j'ai choisi 4 mm : au dessus, ça commence à faire cher, et en dessous, c'est très fragile. Si vous envisagez un jour de mettre de l'eau et des poissons dans votre aquarium, il faudra augmenter la taille des parois!

Pour la hauteur, je vous conseille un minimum de 35 cm : les gerbilles sautent très haut. Ne rêvez pas : même avec 35 cm de paroi, elles sortiront quand même : il faut toujours prévoir un couvercle.

Les dimensions de l'aquarium dépendent de la place que vous avez chez vous, du prix que vous comptez mettre, du nombre de gerbilles prévu, etc. Une surface de 0,1 m² par gerbille paraît raisonnable, mais sachez que le bien-être de vos petits animaux dépend de beaucoup d'autres paramètres (luminosité, humidité, quantité de jouets, de tuyaux, de litière, etc.), et que des gerbilles pourront être très heureuses dans un petit aquarium (évidemment, il y a des limites). J'ai entendu dire qu'il valait mieux avoir un aquarium plutôt carré (en tout cas, assez large), mais ça se défend : un aquarium de 30 cm sur 1m permet aux bestioles de courir, alors que dans un aquarium carré de même surface (45 cm de côté), C'est plus difficile.

Vous aurez donc 5 plaques à commander :

Référence Description Largeur Longueur Quantité A Fond (horizontal) l L 1 B Côtés h l 2 C Avant/Arrière h L - 2e 2


Si vous avez un doute, faites un dessin! C'est même conseillé, ça permet de bien voir comment positionner les plaques dans l'espace. Refaites les calculs, si il y a une erreur, après la découpe, c'est trop tard!

La colle adaptée à ce type de bricolage, c'est une colle à verre à base de silicone. Si vous voulez un aquarium étanche, il faut penser à utiliser une colle spéciale pour aquariums.

Le montage doit se faire sur une surface plane. C'est beaucoup plus facile à deux! Une fois que deux plaques verticales sont positionnées, le plus gros du travail est fait. Les parois doivent être maintenues pendant au moins 24h, calez-les avec des planches de bois et du scotch. Les joints doivent être lissés avec le doigt, à l'intérieur. Les bavures sont inévitables! S'il y en a trop, il existe des produits qui dissolvent le silicone, ça marche très bien.

Le lendemain, il faudra retirer les consolidations, vérifier que rien n'a bougé pendant la nuit, et laver l'intérieur et l'extérieur très très soigneusement, plusieurs fois, avec de l'eau savonneuse, et bien rincer. S'il y a des fuites, ce n'est pas grave : vous ne vouliez pas mettre des poissons dedans!

Les angles de l'aquarium vont rester coupants. Vous pouvez les passer au papier de verre, ou bien installer des baguettes en bois ou en plastique. Je vous conseille d'en mettre au moins au dessus, car les gerbilles vont parfois réussir à monter, et vont s'y agripper avec les pattes et les dents.

Et maintenant : le couvercle. En fait, c'est le plus délicat, car on n'en trouve pas dans le commerce. Vous pouvez mettre une planche de contreplaqué (attention à l'obscurité!) ou une plaque de verre (attention à la chaleur!) percés de trous, mais ce n'est pas l'idéal. Le mieux, c'est de placer une grille ou un grillage très fin tendu sur un cadre. Ce n'est pas évident à réaliser! J'ai utilisé un grillage à lapin (avec des mailles de 1 cm), que j'ai pris en sandwich entre deux baguettes semi-circulaires, pour faire tout un cadre. Ce n'est pas très rigide dans les coins, mais ça fonctionne très bien, et en plus, c'est très léger. Le principal inconvénient, c'est que ce type de grillage s'achète par rouleaux de 10 mètres : il faut trouver une utilité pour les chutes! Surtout, et j'y tiens, ne sous-estimez pas l'importance du couvercle. Une gerbille qui sort, c'est une gerbille en danger! On ne compte plus le nombre d'accidents dus à des ballades involontaires (électrocution, chute, dévorage par le chat du voisin, etc...). Si elle veut sortir, la gerbille sortira, quelle que soit la hauteur (elle fera un tas de litière pour monter, par exemple).

Voilà, je crois que c'est tout pour le montage de l'aquarium. Comme d'habitude, je suis preneur de tout conseil, réaction, critique, etc... Votre expérience personnelle est irremplaçable! Hop,voila mon e-mail pour toutes demande ou autre:kennydbz01@yahoo.fr

Version du 18 mai 2006 17:30

Il est nécessaire d'avoir un aquarium de 100 litres au minimum. Plus il est grand, plus son environnement est stable, les bacs inférieurs serviront de bac d'acclimatation, de bac hôpital ou de maternité.

Il doit se trouver à l'écart de la lumière du jour (risque de proliférations d'algues), dans un endroit d'accès facile (pensez qu'il faudra faire régulièrement des changements d'eau).

L'aquarium doit reposer sur un support solide (une fois rempli, un aquarium pèse 50% de plus que son volume: un bac de 100 litres pèsera donc environ 150 Kg), de la même longueur que l'aquarium, ou plus long. Il faut également qu'il soit plan, vérifier avec un niveau à bulle. Sur le support placez une planche de contre-plaqué marine (traitée contre l'eau), surmontée d'une plaque de polystyrène (5 mm) destinée à absorber les éventuelles irrégularités du support.

Prévoir au moins une prise de courant à proximité (filtre, pompe, chauffage, éclairage).

Attention, dès que l'aquarium sera rempli, on ne pourra plus le déplacer, alors choisissez bien votre emplacement (faites plusieurs essais dans la pièce).

Nettoyer le bac à l'eau tiède, sans détergent, avec une éponge propre. Remplir entièrement le bac pour le rincer et vérifier qu'il n'y a aucune fuite. Le vider.

Fixer sur la vitre du fond, à l'extérieur, un poster pour éviter de voir le mur. La solution la plus simple, est d'utiliser un "poster" noir (éviter le carton à cause de l'eau), vous pouvez aussi créer votre propre décor en polystyrène enduit de résine époxy.

Le matériel d'aération, de filtration, de chauffage sont placés dans le bac (dans les angles ou dans le filtre à décantation si celui-ci existe). Le chauffage ne doit pas être en contact avec du plastique. Suivre les notices d'utilisation des constructeurs (aucun matériel ne doit être relié au secteur avant le remplissage du bac !!!).

Les roches sont placées dans l'aquarium avant le sable, afin d'être mieux calées. On pourra les utiliser pour cacher certains éléments techniques. Il faut les nettoyer soigneusement avec une brosse sous l'eau.

Eviter les empilements instables, avec risques d'éboulements. Beaucoup de poissons aiment se retirer dans les amoncellements rocheux pour s'y réfugier, s'y reproduire, ou fixer leur territoire. L'aquarium n'est pas une vitrine pour une collection de roches! N'utiliser qu'une sorte de roche (ardoise, schiste, lave volcanique, granit...).

Il n'est pas conseillé d'utiliser des roches calcaires, le marbre, la dolomite, le tuff qui sous l'action du gaz carbonique pourraient se dissoudre très lentement dans l'eau et augmenter la dureté (TH). Toutefois, dans des bacs d'eau dure comme les aquariums régionaux des grands lacs africains (Malawi, Tanganyika) leur utilisation est conseillé pour recréer un "fragment du lac" et stabiliser la dureté et le pH.

Attention aux roches qui présentent des arêtes vives qui risqueraient de blesser les poissons (les rabattre à l'aide d'une lime). Répétez votre décor au sec et au sol devant le bac pour éviter les éventuels chocs sur les vitres, qui peuvent créer des rayures ou de futurs points faibles.

On peut aussi utiliser les racines de tourbière (chêne...) pour apporter une touche encore plus naturelle à la décoration. Ne pas choisir du bois de résineux car il libère des substances nocives.

Un bon sol nutritif est un composant essentiel pour avoir de belles plantes. Les vraies plantes aquatiques absorbent leurs nutriments par les feuilles et très peu par les racines, celles-ci servant principalement à la fixation au sol. Cependant la très grande majorité des plantes vendues dans le commerce sont des plantes de marais qui puisent leur nourriture par l'intermédiaire d'un puissant réseau racinaire. Tous les aquariums de types hollandais ou Amano ont un sol nutritif.

Il est conseillé d'utiliser du sable aquariophile du commerce, moyennement fin (quartz de granulométrie d'environ 2-3 mm), en prévoyant une épaisseur moyenne de 5 cm. Il existe plusieurs qualités et couleurs de sables. Les sables de Loire sont les plus utilisés en aquariophilie. Le quartz noir offre une impression de profondeur au décor. Le contraste de cette matière avec une plantation abondante donne un caractère luxueux à l'aquarium. Choisissez un substrat non calcaire.

Renverser une assiette creuse sur le sol, et déposer un bol sur l'assiette. Ceci brisera la force du jet d'eau qui modifierait le décor. Utilisez un seau ou des bouteilles pour remplir votre bac. Arrêtez le remplissage à quelques centimètres du niveau maximum. Vous vous apercevrez que votre bac paraît moins large, c'est normal. Il se peut alors que la perspective de votre décor ne soit pas satisfaisante. Il est encore temps de le modifier. L'eau risque d'être trouble pendant quelques heures.

Branchez le chauffage (réglé sur 25 °C), l'aération, la filtration.

L'idéal est d'effectuer toutes les opérations précédentes en une journée, pour pratiquer les premières vérifications le lendemain. L'eau doit être alors claire, la températures de 25 °C. On peu encore rectifier le décor. On ne touche pas au niveau de l'eau car il faudra placer les plantes dans l'aquarium.

Le lendemain on peut entreprendre la plantation, Mais il faut attendre vingt-cinq jours au moins avant d'introduire les poissons, vous pouvez acheter un produit pour accélérer le cycle de l'azote

En effet l'eau est neuve, il faut attendre que l'eau "vieillisse" (baisse des nitrites), c'est la première erreur des débutants, ne pas être impatient...

Introduction des poissons :

Après avoir acheté les pensionnaires, éteindre les lampes de l'aquarium pour diminuer le stress des poissons. Laisser flotter une quinzaine de minutes le sac dans l'aquarium pour équilibrer les températures. Ouvrir le sac et introduire de petites quantités d'eau de l'aquarium dedans (pour que les poissons s'acclimatent à la nouvelle composition de l'eau).

Au bout d'un quart d'heure, lorsque la moitié de l'eau du sac provient du bac, on transvase délicatement son contenu dans l'aquarium en évitant que l'eau du sac entre en contact avec celle du bac. Vincent vous propose un calendrier d'entretien pour votre aquarium :

Chaque jours : - Nourrir ses poissons. - Vérifier la température de l'eau.

Chaque semaines : - Ajouter de l'engrais. - Vérifier la santé des poissons. - Couper les feuilles mortes.

Toutes les 3 semaines : - Changer 1/3 de l'eau. (ou 1/5 par semaine) - Tester l'eau.

Bonne chance à tous les aquariophiles ! Article publié sur Wikimonde Plus