Encyclopédie Wikimonde

Morgane Ji

Aller à : navigation, rechercher

Morgane Ji est une chanteuse métisse d'origine réunionnaise, bercée par une mère armoricaine, le secret de ses origines sommeille au milieu de l'océan indien.

En 2000, le label Patch B à la recherche de voix atypiques, lui propose d'intervenir sur un titre de l'une de ses productions rock world. Enthousiaste, E.r.k, le réalisateur artistique du label lui proposera finalement d'assurer le chant lead du groupe Jamao.

Sa voix, tour à tour sensuelle, animale ou guerrière, aborde le son d’une façon peu conventionnelle à travers des thèmes intimes... Et quand elle se sent trop à l'étroit dans le carcan des mots, elle se libère dans d'étranges envolées d'onomatopées... L'album Noah's boat produit par Patch B, distribué en France par Night n' Day et par Discovery en Grande Bretagne ammenera le groupe à jouer en dehors des frontières de l'hexagone.

Remarquée par L’Irishtimes de Dublin, Folk roots à Londres, Jean-Louis Foulquier à Paris…la presse la qualifiera de "chanteuse phénomène".

Par la suite, le binome Morganeji / E.r.k s'isole, concocte, produit, réalise, et arrange titres après titres... Ingénieur du son, musicien polyinstrumentiste, compositeur et arrangeur, E.r.k nourrit une véritable passion pour l'enregistrement de sons bruts acoustiques qu'il triture et transforme . Les rythmiques qu'il crée sont un mélange de matières sonores de toutes sortes .( Bruits de pierres, truelles, verre cassé...) E.r.k écrit également des textes, contes urbains ou épopées claniques.

Le premier fruit de cette dualité éclot en 2003 : le single "Ma". A mi chemin entre une folk-ethno-rock et une world progressive, ce trois titres dévoile les prémices d'une véritable osmose dans la collaboration des deux artistes.Rien n'est laissé au hazard, le visuel, le site internet, et les images sont également créés en autonomie par les "deux de Ji".

Parallelement, en 2004, Le compositeur Cyrille Bonneau et le chanteur du groupe Wig a wag s'entourent d'une nouvelle équipe pour la création de leur quatrième album. E.r.k gère le son du groupe sur scène . Morgane Ji partage le chant lead aux cotés de Loïc chavigny, amplifiant encore un peu plus le constraste entre tradition et modernité depuis toujours dessiné par ce groupe de world bretonne.

l'album éponyme du nouveau Wig a wag sort en juillet 2006 chez Coop Breizh. Morgane Ji signe la création du visuel et le graphisme de l'album.

Dans le même temps, les "deux de Ji" piochent dans la trentaine de titres accumulés dans les machines pour en extraire une dizaine et préfigurer le disque "Inorganic".

l'album "In.organic" dévoile des textures de matière brute, une énergie ferme, un univers plein, corsé, dont l'interface majeure est probablement cette sincerité troublante, contrastée et généreuse, cette mise à nue.

Sur scène le binome est rejoint par Stéphane Mékki un batteur percussionniste au set hybride combinant batterie et percussions dans des tourneries de samples hypnotyques. Le trio crée son cocon de textures amples et saturées, et fait partager son intimité, nappée de douceur, de force et de violences électriques.

E.r.k joue des guitares acoustiques et electriques ainsi que des claviers, et controle une grande partie du son directement de la scène, grâce à une console de studio. Morgane à deux micros chants, un looper et une guitare.

Collaborations :

Morgane Ji se produit également sur scène avec Wig a wag et KarmaXplore. E.r.k et Morgane Ji se produisent aussi en duo. Article publié sur Wikimonde Plus