Encyclopédie Wikimonde

Morsay

Aller à : navigation, rechercher
Morsay
Nom de naissance Mohamed Mehadji
Naissance (40 ans)
Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)
Activité principale rappeur
Genre musical Rap
Années actives Depuis 2008
Labels Truands 2 la Galère

Morsay de son vrai nom Mohamed Mehadji, né le à Clichy-sous-Bois, est un rappeur français qui a grandi à Sevran (Seine-Saint-Denis). Avec son frère Zehef il se lança dans le rap et créa le collectif Truand 2 La Galère[1].

Musique et Controverse

Après un premier album en solo, Morsay rejoint Zehef pour Cli-Cli Notre Plaque Tournante, auto produit par le duo en 2009. Cli Cli est un surnom pour Clignancourt, quartier de Paris, où Morsay est installé. Ce fut avec la sortie d'un nouveau titre Le Son du Ter-Ter que Morsay créa la controverse à cause du morceau sans concession : J'ai 40 meufs avec des paroles qui furent jugées intolérables par le Ministre Français de la Culture, Frédéric Mitterrand[2]. Ce que le rappeur Morsay dit dans sa vidéo, en particulier contre les forces de l'ordre de notre pays est intolérable, disait le communiqué de Mitterrand. Le ministre condamna l'incitation à la haine et à la violence qu'il percevait dans les paroles[3].

En 2012, Morsay fit les gros titres à cause de deux actions pour attirer l'attention. Premièrement dans une série de vidéos il déclarait son intention de se présenter à la Présidence de la France[4], vidéos qui attirèrent un énorme public sur des sites tels que YouTube. Ses propositions comprenaient aussi la fermeture des prisons et la légalisation des maisons de tolérance.

A la même époque, Morsay se joignit à l'écrivain Mickael Korvin dans la campagne de ce dernier pour un siège à l'Académie Française. Les agissements de Korvin et Morsay furent couverts par les célèbres journaux et magazines français comme Le Nouvel Observateur[5], Libération[6], L'Express[7] et Les Inrocks[8].

En janvier 2012, il fut annoncé que le film de Morsay La Vengeance qui devait sortir n'avait pas été autorisé dans les salles de cinéma. Morsay déclara que cela était dû au blocage du film par le Ministre de la Culture et le Front National de Marine Le Pen[9].

Travaux

Albums

  • Truand D'La Galère L'inconscience (2007)
  • Zehef Les Elites Du Rap (2008)
  • Le Son du Ter-Ter (2008)
  • Cli-Cli Notre Plaque Tournante (2009) [avec Truand 2 La Galère]
  • Le Son du Ter-Ter 2 (2009)
  • Le Son du Ter-Ter 3 (2010)
  • Aprés La Haine La Vengeance (2011)

Films

  • La Vengeance (2012)

Notes et références

  1. « Blog de Truand 2 La Galère », sur Skyrock.com (consulté le 27 juillet 2012)
  2. « Frédéric Mitterrand condamne la chanson du rappeur Morsay », sur le site de 20 minutes, (consulté le 27 juillet 2012)
  3. « Réaction de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, au clip du rappeur Morsay », sur le site du ministère de la Culture et de la Communication, (consulté le 27 juillet 2012)
  4. « Morsay dévoile son programme présidentiel », sur YouTube, (consulté le 27 juillet 2012) [vidéo]
  5. David Caviglioli, « Deux rappeurs et un écrivain menacent de violer Erik Orsenna », sur le blog BibliObs, (consulté le 27 juillet 2012)
  6. Sarah Bosquet, « Korvin et Morsay forcenés d'Orsenna », sur le site de Libération, (consulté le 27 juillet 2012)
  7. Laurent Martinet, « Erik Orsenna est-il le "tueur" du français? », sur le site de L'Express, (consulté le 27 juillet 2012)
  8. Élisabeth Philippe, « Faut-il exorciser l'Académie ? », sur le site des Inrocks, (consulté le 27 juillet 2012)
  9. Maxime Chevalier, « La Vengeance : Morsay attaque Marine Le Pen, Claude Guéant et Eric Zemmour », sur le site JeuxActu, (consulté le 27 juillet 2012)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).