Encyclopédie Wikimonde

Mouvement démocrate français

Aller à : navigation, rechercher

Le Mouvement démocrate français (MDF) est un parti politique fondé en 1978 par Henri Fouquereau.

Historique

Henri Fouquereau est le président du mouvement. Jacques Cotteray, conseiller général du Loiret en est le vice-président. Au secrétariat général figurent Monique Borrat, Sylvie Leroy et Denise Trumtel.

Le MDF est implanté dans la région Centre-Val de Loire, la Région parisienne, le Sud-Ouest, l’Auvergne et la vallée du Rhône.

Le MDF est l’une des 25 associations qui composent le Forum pour la France, regroupement transpolitique fondé par le Général Pierre Marie Gallois, initiateur de la politique nucléaire de la France, et l'ambassadeur de France Pierre Maillard, ancien conseiller de Charles de Gaulle.

Henri Fouquereau a créé ce parti dans un double but : « mettre un terme à la politique ultra-libérale de Giscard et à la dérive des mouvements gaullistes ».

Le Mouvement démocrate français affiche un triple programme.

Sur le plan international, il veut l'« instauration d’un système monétaire international, basé sur les théories de Paul Fabra et de Pierre Mendès France ». Il soutient une politique de coopération et d’aide aux pays en voie de développement. Il préconise « la lutte contre le mondialisme, contre la gouvernance mondiale attribuée aux financiers et industriels internationaux. »

S'agissant de l'Europe, le MDF est partisan de l'Europe des patries. Il réclame l'application du compromis de Luxembourg et du principe de subsidiarité. Il veut une « Europe des coopérations à la carte », où chaque nation conserverait sa souveraineté.

S'agissant de la politique française, le MDF s'inscrit dans la ligne gaulliste de la participation. Il soutient une société participative, un marché encadré par le Plan, « le retour à l’esprit de la constitution de la Ve République».

Un des dossiers que le Mouvement démocrate français a suivi est celui de la société unipersonnelle.

Il promeut une TVA sociale qui transfère le financement de la protection sociale du seul monde du travail à celui de la consommation.

Le MDF a soutenu la candidature de Jean-Pierre Chevènement lors de l'élection présidentielle française de 2002 avant de s'éloigner du Pôle républicain. Il soutenait pour l'élection présidentielle de 2007 la candidature de Nicolas Dupont-Aignan, qui n'a finalement pas eu les 500 signatures d'élus pour participer au scrutin.

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).