Encyclopédie Wikimonde

Mouvement fédéraliste de Bretagne

Aller à : navigation, rechercher
Fichier:MFB.png
Logotype du MFB (2004)

Le Mouvement fédéraliste de Bretagne (MFB) est le nom de deux mouvements politiques bretons différents : le premier était actif dans les années 1930 ; le second a été créé en 2004. Le MFB actuel ne s'inscrit pas dans la filiation du mouvement d'avant-guerre.

Première époque

Avant guerre, le Mouvement fédéraliste breton se situe dans la continuité de Ligue fédéraliste de Bretagne. On retrouve à la fin de la Ligue, en 1934, Morvan Marchal, Gestalen, Francis Bayer du Kern, Goulven Mazéas et Rafig Tullou, qui rejoignent ce mouvement proche de la franc-maçonnerie. En 1936, on retrouve certains de ses membres dans le groupe Kredenn Geltiek (croyance celtique) proche du néo-druidisme. Ce mouvement est le premier en 1938, à lancer un manifeste contre la guerre.

Deuxième époque

Le Mouvement fédéraliste de Bretagne a été lancé en 2004, à l'occasion des élections régionales de 2004. Aux élections cantonales de 2004, Guy Flégeo avec cette étiquette recueille 6,5 % de voix sur le canton de Bannalec (sud du Finistère).

Ce mouvement est membre de l'Union des mouvements fédéralistes français "Les fédéralistes". Son siège social se situe à Saint-Grégoire, dans la banlieue de Rennes.

Membres du bureau

  • Jean-Yves Quiger : Président
  • Pierre Delignière : Vice-président
  • Gérard Boquého : Secrétaire
  • Loïck Camus : Trésorier

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).