Encyclopédie Wikimonde

Mouvement républicain du Québec

Aller à : navigation, rechercher
Mouvement républicain du Québec
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Organisation sans but lucratif
But Rechercher et trouver un consensus politique global.
Zone d’influence Drapeau du Québec Québec
Fondation
Fondation mars 2017
Fondateur Guy Boulianne
Identité
Siège Montréal (Québec, Canada)
Personnages clés Me Claude Laferrière, Général Didier Tauzin, Robert Sirois.
Président Guy Boulianne
Secrétaire général Francine Minville
Délégué général Bernard Michaud
Affiliation Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DAES).
Méthode Assemblées, colloques, groupes de travail
Financement Adhésions et dons privés
Volontaires 50
Membres 1 000 revendiqués
Slogan Le mouvement est en marche !
Site web mouvement-quebec.com

Le Mouvement républicain du Québec (MRQ) est une organisation sans but lucratif québécoise ayant pour objectif principal de former un consensus politique global pour faire de la province de Québec un pays souverain et indépendant.

Historique

Les débuts

Considérant la situation politique délicate dans laquelle se trouve le Québec, et le mécontentement général du peuple québécois, au sein de la fédération canadienne, Guy Boulianne décide de fonder le Mouvement républicain du Québec[1] au mois de mars 2017, dans le but de de rassembler en un seul endroit les citoyens, les organisations politiques souverainistes, ainsi que tous les organismes et entreprises qui souhaitent trouver un consensus commun pour faire du Québec un pays indépendant et florissant. Descendant d'une famille très impliquée dans la Réunion des états généraux du Dauphiné en 1788 qui préluda la Révolution française[2] (également appelée Assemblée de Vizille), le fondateur du MRQ[3] souhaite poursuivre la tradition familiale en mettant sur pied des États généraux au Québec qui auront pour but de collecter des cahiers de doléances en provenance de toutes les régions du territoire québécois.

Le Mouvement républicain du Québec croit que c’est dans l’union que le peuple québécois trouvera toute sa force. Dans le cas d’une souveraineté du Québec, quelle forme de gouvernement sera la mieux adaptée aux besoins particuliers des Québécois et des Québécoises ? Le pays deviendra-t-il une démocratie directe (ou autogestion), une démocratie participative (ou démocratie semi-directe), une démocratie représentative, une fédération, une république constitutionnelle, une république fédérale ou bien encore une monarchie constitutionnelle d’ascendance française ? Pourrait-il devenir un État libre associé aux États-Unis, comme l’est Porto Rico, c’est-à-dire un territoire non incorporé des États-Unis avec un statut de commonwealth ? En fait, selon le fondateur du MRQ, c’est le peuple lui-même qui décidera de la meilleure façon de se gouverner à travers la tenue d'assemblées générales.

Principales actions

  • 17 juin 2017 : Rassemblement pour le bien commun et l’intérêt supérieur du Québec.[4] Un premier colloque est organisé réunissant dix conférenciers de renom : Jean-Louis Pérez-Martel (journaliste et conférencier), Richard Le Hir (avocat, auteur et homme politique), Gilles Noël (chef du Parti unité nationale), Daniel St-Hilaire (entraîneur sportif d'élite, ex-candidat du Bloc québécois), Stéphane Blais (fondateur et vice-président du Mouvement intégrité Québec), Jean-Jacques Nantel (auteur et géopoliticien), Me Hans Mercier (avocat et chef du Parti 51), André Pitre (producteur et commentateur socio-politique), Alexandre Cormier-Denis (président de Horizon Québec Actuel) et Me Claude Laferrière (double médaillé du Gouverneur général du Canada). Plus de 400 personnes assistent à ce premier rassemblement.[5],[6]

Organisation

Organisation interne

Le Mouvement républicain du Québec se revendique comme une organisation décentralisée. Elle se compose d'une direction générale, de 17 délégations régionales et de 76 comtés régionaux. Cette subdivision au sein de l'organisation a pour but de donner la parole de façon démocratique à tous les citoyens du Québec.

Notes et références

  1. Conférence virtuelle du Mouvement républicain du Québec (29 avril 2017).
  2. Le Domaine de Vizille : Musée de la Révolution française.
  3. L'ancêtre de Guy Boulianne (Louis-Joseph Boulianne) était l’un des 21 membres de la Société des vingt-et-un, qui fondèrent le Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec.
  4. Un Grand Rassemblement est organisé à Montréal pour l’Intérêt Supérieur du Québec. New York in French, 27 avril 2017.
  5. André Pitre parle du colloque du Mouvement républicain du Québec avec le Dr. AJ Fortin. Dedans le Pitt, 13 avril 2017.
  6. Le colloque du Mouvement républicain du Québec sur les ondes de Radio InfoCité. Daniel St-Hilaire, Radio Info Sport, 27 avril 2017.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).