Encyclopédie Wikimonde

Mr Mondialisation

Aller à : navigation, rechercher

Mondi.jpg

Mr Mondialisation
n
Situation
Région Drapeau de la France France
Création 2008
Type Association bénévole
Communauté virtuelle
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Langue Français
Budget bénévolat
Organisation
Effectifs plus de 90 000 membres sur la page Facebook
Personnes clés Mr Mondialisation

Site web www.mrmondialisation.net

Mr Mondialisation est un personnage masqué et anonyme qui fait son apparition vers 2008 sur YouTube dans des productions audio-visuelles bénévoles à caractère éducatif. A ce jour, on ignore s’il s’agit d’un citoyen isolé ou d’un collectif. Le personnage refuse d'être considéré comme un individu, encore moins comme un leader d'opinion. L’anonymat complet semble avoir pour objectif de balayer tout risque de culte de la personnalité. Son activité principale consiste à susciter la prise de conscience du citoyen à l'égard de certains aspects critiquables des sociétés développées. Pour ce faire, il met en oeuvre trois moyens :

  • Une présence quasi permanente sur les réseaux sociaux où des débats ont lieu journalièrement. A ce titre, sa (leur) page Facebook [1] rencontre un succès galopant.
  • L’organisation d’actions collectives strictement non violentes dans le but de toucher le citoyen en dehors de la sphère internet à l’aide de slogans.
  • La production de reportages et « mini-clips » où sont abordés les aspects néfastes de la mondialisation,

les grands dérèglements environnementaux et la question du dogme de la croissance.

Par une approche apolitique et adogmatique, dénuée de toute recherche lucrative, l’auteur insiste sur la préservation du libre-arbitre de chacun dans la quête du savoir. Cette technique pourrait s’apparenter à une forme de maïeutique modernisée. Contrairement à Anonymous, l’action de Mr Mondialisation est essentiellement de seconde ligne. Il ne cherche pas à changer la société par des actes concrets, mais plutôt à mettre en place les éléments de fond qui permettraient aux citoyens d’entamer le processus révolutionnaire par effet de « sérendipité ». Il se contente ainsi d'exposer des faits, des paradoxes et des alternatives possibles.

Pensée

Malgré le caractère déclaré apolitique et adogmatique, "l'homme à la Bauta" ne semble toutefois pas dénué du fil conducteur idéologique de l’antiproductivisme. Ses travaux dénoncent les failles et dérives engendrées par le système mondial tourné vers la croissance. De nombreuses références sont faites au mouvement des objecteurs de croissance ainsi qu’à leurs principaux théoriciens tels que : Serge Latouche, Ivan Illich et Paul Ariès. Néanmoins, Mr Mondialisation tente de se limiter à l’aspect technique des limites à la croissance en se référant à des travaux scientifiques et sans prôner de solution politique liberticide. Le citoyen bien informé est jugé à même de prendre les bonnes décisions librement.[2]

Symbolisme

Le masque (larva ou bauta) qui caractérise ce personnage a pour origine le célèbre costume de l'ancienne Venise, la Bauta, composé d'un tabarro noir, d'un tricorne de même couleur et d'un masque blanc marquant le contraste. Si ce choix de communication le décrédibilise aux yeux d’un certain audimat, il apparaît être le fruit d’une recherche symbolique cohérente. Plus qu’une simple couverture d’anonymat, la Bauta est un symbole d'universalité en référence la philosophie des Lumières et l’esprit libertaire qui entourait le mythe de Casanova. Pourvu d'un bec courbé déformant la voix, elle assurait un anonymat presque parfait lors des festivités vénitiennes en camouflant l’origine sociale l’espace d’une soirée. Mr Mondialisation le porte dans ses vidéos afin de préserver son anonymat mais également pour faire honneur à des hommes d’histoire qui ont manifesté le souci de faire évoluer la société vers plus d'égalité et de Liberté.

Mouvement

Logo de Mr Mondialisation

Autour de ce personnage anonyme s'est peu à peu construit une communauté virtuelle dont les sujets de réflexion concernent particulièrement l'altermondialisme, l'écologie et la décroissance. Plus de 60.000 membres ont rejoint sa page Facebook en moins d’un an. Ce réseau est devenu un lieu de débat où les membres sont amenés à partager leurs points de vue souvent divergents sur des sujets touchant à l'objection de croissance, à l'éthique, à l’environnement, à la justice sociale, etc. Afin de propager une prise de conscience la plus large possible, trois types d'actions collectives se succèdent régulièrement :

  • "Spam le message à ton voisin"[3] : des volontaires distribuent dans des boîtes aux lettres des bandelettes où figurent des slogans impliquant la responsabilité citoyenne de chacun, une image évocatrice et une invitation à rechercher certains mots-clés sur Internet.
  • "Spam les magasins"[4] : des volontaires diffusent les vidéos de Mr Mondialisation sur un maximum d'appareils électroniques dans les grands magasins dans tous les pays francophones. La "méthode papier" (affiches, autocollants...) est également utilisée.
  • "Spam the moutons"[5] (moutons étant les groupes cible, pas les gens) : des volontaires postent des vidéos de Mr Mondialisation accompagnées d'un texte invitant à une remise en question sur des groupes Facebook glorifiant plus ou moins indirectement la société de consommation.

Productions

Une douzaine de clips furent publiées par Mr Mondialisation sur sa chaîne YouTube. Ces vidéos sont des compilations d’images évocatrices de différentes problématiques et provenant de documentaires, de films ou de publicités. Les productions sont bénévoles, à fonction éducative et sans aucun objectif commercial. Certaines invitent à la réflexion uniquement à travers des images frappantes, tandis que d'autres sont l'occasion d'une analyse critique de certaines tendances ou paradigmes communément acceptés. Parmi ces productions, les plus populaires sont :

Le travail, pourquoi?[6][7]

« Depuis les années 1980, on ne cesse de prédire la fin du travail. L'humanité était devenue si productive que les sociologues s'attendaient tous à voir le temps de travail diminuer, jusqu'à disparaître. Pourquoi nous retrouvons-nous dans la situation inverse, à devoir travailler plus pour gagner moins? » Ce reportage de trente minutes tente de démonter le mythe du travaillisme en retraçant rapidement l’histoire de l’activité humaine et les mécanismes qui conduisent l’assujettissement du citoyen à sa fonction dans la société. Il prétend notamment qu’après 1945, l'humanité était devenue si productive que la diminution du temps de travail était un choix de société possible. L'orientation adoptée sera pourtant de continuer à produire toujours plus en basant la société sur la consommation. Grâce à la propagande publicitaire, les besoins ont peu à peu fait place aux envies et la consommation est devenue non seulement un mode de vie mais également la condition de la survie de l'emploi. En retour, le productivisme, qui se nourrit de l'effort de chacun, engendre des externalités négatives préoccupantes en termes de ressources naturelles et d’abus de la force humaine.

Du greenwashing durable[8]

Officiellement, le développement durable est un type de développement économique qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Si l'initiative de l'ONU est bien devenue une priorité mondiale, la situation n'a fait qu'empirer sur le terrain. Pourquoi? Comment le développement durable est-il devenu un argument marketing durable qui profite aux grands groupes industriels ? Pourquoi n'a-t-on pas assisté à une diminution de la production (et donc du prélèvement de ressources naturelles)? Mr Mondialisation tente de décoloniser l’imagination entre un acte réellement écologique et l’écologie marketing dont les effets sont négligeables.

Vous êtes l'évolution![9]

Plus de 70 ans après la sortie du film Le Dictateur, son emblématique discours final interprété par Charlie Chaplin semble terriblement actuel. "Vous êtes l'évolution" est l'association de ce discours légendaire à des images subversives qui font directement écho au texte. Cette vidéo, qui avait pour objectif de mettre en cohésion les divers mouvements d'indignation, a connu un franc succès sur YouTube, avec plus de 500 000 vues.

Indigné! Et après?[10]

A l'heure où les révoltes se multiplient face aux injustices de plus en plus visibles, les pouvoirs politiques et économiques demeurent indifférents aux objections et revendications citoyennes. Mr Mondialisation fait un rapide état des lieux de la situation avant de s’attaquer aux pistes de solution apolitiques disponibles tout de suite pour le citoyen.

Polémiques[11]

  • Certains théoriciens du complot accusent Mr Mondialisation d'être mondialiste dans la mesure où il en appelle à une Conscience Globale.
  • D'autres le soupçonnent d'être franc-maçon du fait du caractère humaniste, universaliste et libertaire de ses propos.

Notes et références

Notes
Références
  1. « Page Facebook de Mr Mondialisation », créée en 2008
  2. Lwi, « "Interview : Mr Mondialisation, décroissance 3.0 », sur Matrack Mag,
  3. Anonyme, « Spam le message à ton voisin »,
  4. Anonyme, « Spam les magasins »,
  5. Anonyme, « Spam the moutons »,
  6. Mr Mondialisation, « "Le travail, pourquoi?" (1) »,
  7. Mr Mondialisation, « "Le travail, pourquoi?" (2) »,
  8. Mr Mondialisation, « "Du greenwashing durable" »,
  9. Mr Mondialisation, « "Vous êtes l'évolution!" »,
  10. Mr Mondialisation, « "Indigné! Et après?" » (http://www.youtube.com/watch?v=TfCgdOfdYKw),
  11. « Article sur Mr Mondialisation », sur Troisième Voie, d'après Pseudopedia,

Article publié sur Wikimonde Plus