Encyclopédie Wikimonde

Musée critique de la Sorbonne

Aller à : navigation, rechercher

Logo de Musée critique de la Sorbonne

Adresse http://mucri.univ-paris1.fr/
Description Revue en ligne d'analyse d'images
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Commercial Non
Langue Français
Propriétaire Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Créé par Pierre Fresnault-Deruelle
Lancement Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Le Mucri, acronyme pour "Musée Critique de la Sorbonne", est une revue en ligne d’analyses d’images. Des représentations iconiques, plastiques ou visuelles sont commentées par des auteurs chercheurs spécialisés et s'adressent aux personnes désireuses de découvrir la complexité des messages artistiques. Le Mucri est un site rattaché à l'Université Paris 1[1], Panthéon-Sorbonne.

Historique

Le Mucri (Musée Critique de la Sorbonne) en ligne[2] a été fondé en 2001 par Pierre Fresnault-Deruelle (Professeur à Paris 1 jusqu’en 2008). Né de l'idée que derrière chaque toile existait une lecture, le Mucri ne proposait, à ses débuts, que des analyses d'arts plastiques. Il s'est ensuite étendu à la photographie, notamment grâce aux collaborations de l'essayiste Alexandre Castant (de 2004 à 2008) et du designer Guy Meyer (de 2009 à 2013), mais aussi à la bande dessinée et aux arts visuels dans leur ensemble : peintures, gravures, dessins, affiches, planches, sculptures, installations...

Désormais, la revue en ligne du Mucri est dirigée par Christophe Genin (Professeur à Paris 1), et comporte un comité de lecture.

Description

Avec plus de deux cents œuvres analysées par divers professionnels de l'image (chercheurs, critiques, commissaires, etc.), le Musée Critique de la Sorbonne revendique l'œuvre de l'esprit, comme tout ensemble signifiant, suscitant une méditation, une interprétation et une contextualisation qui permettent au lecteur d'élucider les parcelles constitutives du sens de l'image. Le principe de lecture est d'examiner une œuvre de l'esprit ou un produit culturel depuis le point de vue d'un regardeur qui attire l'attention d'autres regardeurs sur un aspect de l'image supposé significatif de l'ensemble. Ces études ne prétendent pas à l'exhaustivité.

Diverses méthodes d'analyse sont mises en œuvre : historiques, comparatistes, constructivistes, hermétiques, heuristiques, etc. Les œuvres et produits étudiés sont de toutes origines sans limite ou dans l'espace. La revue en ligne s'adresse à tous les amateurs d'art, désireux d'entrer en intelligence avec les œuvres.

La publication d'un article d'analyse sur la revue en ligne MUCRI est libre d'accès après approbation d'un comité de lecture en double aveugle. Les articles relèvent d'un format court et comprennent une image.

Le MUCRI est adossé au centre de recherche UMR 8218, Institut ACTE[3], de l’Université Paris 1 (UFR 04) et du CNRS. Le site web Mucri est mis en œuvre par le Master Multimédia Interacif[4] (MMI) de l’UFR 04, et animé chaque année par une nouvelle promotion d’étudiants, chargés de sa maintenance et de la mise à jour de son interface web.

Auteurs

Plus de soixante auteurs sont à l'origine d'au moins une publication d'article sur la revue Mucri.

Parmi eux : Jan Baetens, Anne-Marie Christin, Déborah Heissler, Jean-Louis Leutrat, Philippe Marcelé, Pierre Fresnault-Deruelle...

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).