Encyclopédie Wikimonde

Nicolas Notebaert

Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Notebaert
Naissance (47 ans)
Nationalité Française
Activité principale
Homme d'affaires
Formation
Ecole polytechnique (X89), Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (Ponts 94), titulaire d'un MBA

Nicolas Notebaert, né le , est un dirigeant d'entreprise français. Il est Président de VINCI Airports depuis février 2008 et Directeur Général de VINCI Concessions depuis juin 2016.

Biographie

Enfance et études

Nicolas Notebaert est né le 4 janvier 1970[1]. Ancien élève de l'École Polytechnique (X 89)[2] et de l'École Nationale des Ponts et Chaussées (IPC 94)[3], il est titulaire d'un MBA.

Carrière

Nicolas Notebaert commence sa carrière en 1994 en tant que consultant dans le département Sahel (division infrastructure) à la Banque Mondiale à Washington. En 1995, il rejoint le Ministère de l'Équipement, où il occupe différentes fonctions jusqu'en 2002. D'abord adjoint au chef de l'arrondissement opérationnel de grands travaux à la direction départementale de l'équipement de Seine-Saint-Denis[3], il devient chef du service des grandes infrastructures à la direction départementale du Val-d'Oise en 1997[3]. En mai 2000, il est nommé conseiller technique (transports ferroviaires et sécurité routière) au cabinet de M. Jean-Claude GAYSSOT au Ministère de l'Équipement, des Transports et du Logement, fonction qu'il occupera jusqu'en mai 2002[4].

Il rejoint alors le groupe VINCI en tant que Chef du Département Exploitation de Cofiroute. Deux ans plus tard, en 2004, il prend en charge le développement et l'exploitation des aéroports français pour la branche VINCI Concessions, avant d'en assurer la direction du Développement France de mars 2007 à avril 2008.

C'est en février 2008 que Nicolas Notebaert devient Président de VINCI Airports[3] et, par conséquent, membre du Comité de Direction de VINCI Concessions[5],[6],[7],[8].

Sous son impulsion, VINCI Airports multiplie les acquisitions et accélère son développement, particulièrement à l'international[9],[10].

Cette internationalisation lui permet d'être nommé Membre du Conseil d'Administration d'ANA en septembre 2013[11], à la suite de l'acquisition d'Aeroportos de Portugal par VINCI Airports[12],[13].

La reprise de la concession des deux aéroports du Kansai et d'Osaka au Japon pour 44 ans en avril 2016 par un consortium formé par VINCI Airports (40%), Orix (40%) et 30 entreprises du Kansai (20%) fait de Nicolas Notebaert un membre du Conseil d'Administration de Kansai Airports[14],[15].

A la suite d'une réorganisation de la direction générale du groupe VINCI en juin 2016, Nicolas Notebaert est nommé directeur général de VINCI Concessions[16], intégrant VINCI Airports, VINCI Highways (l'activité de concessions autoroutières à l'international) et VINCI Railways. Il rejoint en même temps le comité exécutif du groupe VINCI[17],[18].

Depuis novembre 2016, Nicolas Notebaert est Président du Conseil de Surveillance d'Aéroports de Lyon[19]

Notes et références

  1. « Nicolas NOTEBAERT - Dirigeant de la société Aeroports de Lyon - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 22 décembre 2016)
  2. https://www.polytechnique.org/search?quick=Nicolas+Notebaert.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 « Nicolas Notebaert », sur lesechos.fr, (consulté le 22 décembre 2016)
  4. Ivan du Roy, « Le président de Vinci Airports travaillait pour le ministère des Transports », sur bastamag.net, (consulté le 22 décembre 2016)
  5. Renaud Belleville, « Notre-Dame-des-Landes: le référendum conforte Nicolas Notebaert, le patron de Vinci Concessions », sur lopinion.fr, (consulté le 22 décembre 2016)
  6. Zone Bourse, « VINCI fait évoluer sa direction générale pour répondre à ses nouveaux enjeux de croissance », Site spécialisé,‎ (lire en ligne)
  7. Prisma Media, « Le PDG de Vinci rebat les cartes parmi ses adjoints », sur Capital.fr (consulté le 22 décembre 2016)
  8. « L'organigramme de Vinci », Les Echos Business,‎ (lire en ligne)
  9. Laura Cordin, « Good Brains spécial Aviation », sur The Good Life, (consulté le 23 décembre 2016)
  10. Guy Dutheil, « Le rachat d'aéroports, «business risqué» et stratégie au long cours pour Vinci », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  11. (en) ANA - Aeroportos de Portugal, « Executive Bodies | Corporate », ANA - Aeroportos de Portugal,‎ (lire en ligne)
  12. Agence Ecofin, « Vinci positionne l'aéroport de Lisbonne comme un hub majeur vers l'Afrique et l'Amérique du sud », Agence Ecofin,‎ (lire en ligne)
  13. « Les ambitions aéroportuaires de Vinci », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  14. (en) « About us|Kansai Airports », sur www.kansai-airports.co.jp (consulté le 23 décembre 2016)
  15. « Vinci remporte les aéroports japonais d'Osaka », sur lesechos.fr, (consulté le 15 février 2017)
  16. « VINCI : Pierre Coppey, Nicolas Notebaert » (http://www.lesechos.fr/23/06/2016/LesEchos/22219-144-ECH_vinci---pierre-coppey--nicolas-notebaert.htm), sur lesechos.fr, (consulté le 22 décembre 2016)
  17. Reuters, « Vinci nomme trois directeurs généraux adjoints », Le Figaro,‎ (lire en ligne (http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/21/97002-20160621FILWWW00277-vinci-nomme-trois-directeurs-generaux-adjoints.php))
  18. Corinne Caillaud, « Le Figaro - Les décideurs du Groupe Vinci » (https://www.pressreader.com/france/le-figaro/20170509/282102046586161), sur www.pressreader.com, (consulté le 9 mai 2017)
  19. « Aéroports de Lyon : les nouveaux actionnaires visent 15 millions de passagers à horizon 2032 » (http://www.leprogres.fr/economie/2016/11/10/aeroprts-de-lyon-les-nouveaux-actionnaire-visent), sur leprogres.fr, (consulté le 23 décembre 2016)

Cet article « Nicolas Notebaert » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).