Encyclopédie Wikimonde

Olga Gimeno

Aller à : navigation, rechercher
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Olga Gimeno, (Bédarieux, 1940 - Tarbes, 2017[1]) , est une artiste peintre française.

Biographie

Olga Gimeno est née à Bédarieux en 1940 d'une famille de républicains espagnols.

Elle découvre sa passion pour les Arts Plastiques en suivant l'enseignement du peintre Robert Thon avec qui elle entretiendra une relation de maitre à élève privilégiée jusqu'à la mort de celui-ci. De 1958 à 1962, aux Beaux-Arts de Toulouse, elle suivra les cours de Pagès, Daniel Schintone, Jacques Fauché et Monin, lui-même élève du sculpteur Bourdelle. En 1963, elle choisit de privilégier l'éducation de ses deux filles, Djouna et la photographe Flore, au détriment de sa carrière.

Ayant mené à bien ce projet, elle peut enfin se consacrer totalement à son art depuis une quinzaine d'années. Aussi libre et féconde avec des aquarelles, des papiers collés ou de l'acrylique, se jouant de la difficultés des techniques les plus diverses, mosaïque, sculpture, gravure sur bois, sur zinc, sur cuivre, aussi créatrice dans chaque discipline, elle revendique les influences de Picasso, Bosch, Kandinsky, Matisse, n'oublie ni Chagall, ni Rembrandt.

D'une nature généreuse, répondant à l'attente de son entourage, depuis 1998, elle partage son savoir et son amour des Arts Plastiques avec ses élèves dans le cadre de l'Atelier L'Ailleurs.

Expositions

Olga Gimeno a participé ces dernières années à de nombreuses expositions personnelles et collectives à Toulouse, Tarbes, Balma (1er Prix du Jury en 1999), Castres, Martres-Tolosane.

  • Janvier 2007 : Galerie La Fonderie Toulouse. Exposition collective d'aquarelle.
  • Octobre 2006 : Casa de España. « Aquarelles et Papiers mâchés ».
  • Juillet 2005 : Galerie Amacla, Toulouse. Estampes érotiques.
  • Septembre 2004 : Festival Confluences. Odyssud. Dessins, cartes à gratter, gravures sur bois.
  • Juillet-Août 2004 : Maubec. Cartes à gratter, crayons.
  • Juin 2004 : Galerie Fonderie Toulouse. « Petites scènes érotiques » 50 œuvres.
  • Mars 2004 : Semaine Espagnole à Castelnaudary. « Regard sur Federico Garcia-Lorca ». 38 œuvres d'après les poèmes « Romancero Gitano ».
  • Mars 2004 : Casa de Espana à Toulouse. Cartes à gratter, gravures sur bois.
  • Février 2004 : Salon du Livre de Lombez. Exposition collective.
  • Mai 2003 : Institut Cervantes de Toulouse « Regard sur Federico Garcia Lorca ». 38 œuvres d'après les poèmes « Romancero Gitano ».
  • Avril 2003 : Casa de Espana à Toulouse.
  • Décembre 2000 - février 2001 : espace Cultura à Portet-sur-Garonne[2]
  • 2000 : 23e Salon d'Eté d'Art Contemporain à Saint Antonin Noble Val (Tarn)
  • Octobre 2000 : Librairie Castéla à Toulouse. Exposition-rétrospective. 80 œuvres sur papier remarquables.

Notes et références

  1. Faire-part de décès d'Olga Gimeno, sur dansnoscoeurs.fr.
  2. « L'univers de Olga Gimeno », sur ladepeche.fr, (consulté le 23 octobre 2017).

Liens externes

Cet article « Olga Gimeno » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).