Encyclopédie Wikimonde

Olivia Allard

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Olivia Allard, née le 10 août 1977 à Cannes (Alpes-Maritimes), est la fondatrice des pépinières d’entreprises Perigord qu’elle dirige. Elle a inventé et développé en 2016 le concept de la pépinière d'entreprise collaborative[1].

Famille

Isabelle Allard

Olivia Allard est la fille du baron Guy Allard et de la créatrice de haute couture Isabelle de Grailly (Isabelle Allard)[2].

Elle est également l’arrière petite-fille de Frédéric Ozil, le fondateur de l’École universelle.

Olivia Allard est marié depuis 2007 à Yves de la Villeguérin, PDG du groupe Revue fiduciaire, avec qui elle a deux enfants.

Formation

Diplômée de l’ISG[3] et de l’ISC en gestion de patrimoine, Olivia Allard devient l'assistante de Daniel Robert, président de la Société nationale de communication.

Carrière

La french tech

Après un poste en Argentine où elle fait la promotion des entreprises françaises à l’export, elle se spécialise pour la « french Tech » et se passionne pour l'entrepreneuriat, publiant régulièrement des articles sur le sujet notamment dans Courrier cadre[4] et Le Nouvel Entrepreneur[5].

Challenge Business Entreprendre

En 2016, Olivia Allard créé le challenge Business Entreprendre qui permet à des jeunes pousses francophones de se développer au Portugal en s’appuyant sur un réseau international de professionnels et sur un comité de chefs d’entreprise aguerris qui apporteront leur expérience et leurs conseils aux lauréats.

En 2020, elle ouvre le Challenge Perigord Luxembourg[6], avec pour objectif d'accompagner les start-up luxembourgeoises francophones à prendre pied au Portugal ou en France, en offrant un an d'incubation dans les pépinières du Groupe Perigord aux lauréats[7].

Les pépinière d'entreprises

En reprenant en 2013 les 12 000 m2 de locaux vétustes et dégradés de la briqueterie de Feucherolles, Olivia Allard, petite fille de l'ancien propriétaire Frédéric Ozil, comprend que l'infrastructure des lieux ne correspond plus aux besoins des nouvelles entreprises[8].

Le principe des pépinières d’entreprises collaboratives

Pour redonner vie à la briqueterie, elle invente le concept de pépinière d'entreprises collaborative: le concept Perigord[9]. Elle va découper les vastes espaces dont elle dispose et les proposer à des artistes, des artisans ou des professions libérales. Elle sollicite les différents résidents pour repenser et s’approprier les espaces de travail. Chaque activité des résidents devient ainsi complémentaire de celles déjà présente dans les lieux[1].

La rencontre avec les services publics

Pour accompagner l'évolution des entreprises présentes dans la briqueterie, Olivia Allard s'est inspiré de ce qui se fait dans l'hôtellerie ou dans la conciergerie de luxe en proposant des formules de service « tout compris » avec un système de conciergerie, allant jusqu'à proposer à ses clients un accompagnement juridique ou de mise en liaison avec les services publics. Des rencontres avec différents services publics sont organisés sur le site afin de permettre aux entrepreneurs de s'informer sur les règles de l'administration[10],[1],[11].

Développement du concept

Devant le succès de ce concept, Olivia Allard décide de le développer à Paris (59 boulevard Exelmans, dans les ancien locaux de l'Ecole Universelle)[12] à Lisbonne, Luxembourg[13] et Tunis, pour représenter en 2019 plus de 22 000 m2 d’hôtels d’entreprises[6].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Isabelle Jouanneau, « Les services publics ont une véritable place à reprendre au cœur de entrepreneuriat. », Entreprendre, Laffont Presse,‎ , p. 57,58,59 (lire en ligne)
  2. (en) Géry BRODIER, « Olivia ALLARD », sur Geneanet (consulté le 21 décembre 2019)
  3. ISG, « Nos ISG ont du talent - Olivia Allard », sur https://www.isg-alumni.com/, (consulté le 21 décembre 2019)
  4. Olivia Allard, « Lisbonne se met à l’heure du Web Summit », Courrier des cadres,‎ (lire en ligne)
  5. Olivia Allard, « Comment réussir son lancement à l’international », Le nouvel entrepreneur,‎ (lire en ligne)
  6. 6,0 et 6,1 « OLIVIA ALLARD : LES CENTRES D'AFFAIRES PERIGORD », sur ISG Alumni, (consulté le 3 avril 2020)
  7. « Premier Challenge Périgord à venir », Paperjam,‎ (lire en ligne)
  8. Elisabeth Gardet, « Feucherolles : au milieu des champs, la pépinière d’entreprises affiche complet », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  9. Elisabeth Gardet, « Yvelines : Flexigo, le réseau de transport en milieu rural qui va « tout changer » », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  10. Isabelle Jouanneau, « Olivia Allard : « Les services publics ont une véritable place à reprendre au coeur de l’entrepreneuriat », sur https://www.entreprendre.fr/olivia-allard-les-services-publics-ont-une-veritable-place-a-reprendre-au-coeur-de-lentrepreneuriat/, Entrprendre.fr (magazine), (consulté le 20 avril 2020)
  11. Perrine Decalf, « L'URSSAF simplifie nos vies professionnelles en réalisant sa révolution numérique », Le Journal de Saint Nom,‎ janvier février 2020, p. 5 (lire en ligne)
  12. Mairie du 16° arrondissement de Paris, « "59 Exelmans", ruche paisible pour entrepreneurs en devenir. », Le 16 journal,‎ mars / avril 2019, p. 22,23 (lire en ligne)
  13. « Développer de nouvelles opportunités de rencontres », Paperjam,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).