Encyclopédie Wikimonde

Olivier Biancarelli

Aller à : navigation, rechercher

Né en 1971, Olivier Biancarelli a été conseiller de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. Il est marié et père de 4 enfants.

Carrière

Diplômé de l'IEP de Paris, ancien élève de l'ENA (Promotion Averroès (2000)), Olivier Biancarelli est administrateur civil. Il a été sous-préfet à la Martinique jusqu'en juin 2005 et occupe alors le poste de directeur de cabinet du préfet. Rentré en France métropolitaine, après avoir occupé le poste de secrétaire général dans le sud-ouest, il occupe alors pour deux années le poste de chargé de mission pour les affaires européennes au ministère de l'Intérieur.

En 2007, il avait négocié son passage chez Poweo, après l'élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République, il est nommé conseiller à la Présidence de la République chargé de l'Outre-Mer. Après les élections municipales il va renforcer le pôle politique du cabinet présidentiel où l'ancienne journaliste du Point, Catherine Pégard, conseillère du chef de l'État, est chargée des affaires politiques, assistée par Jérôme Peyrat, conseiller politique chargé des dossiers UMP et des élus de la majorité, et par Olivier Biancarelli, jusqu'ici chargé de l'outre-mer.

Depuis juin 2012, il travaille pour le groupe GDF Suez à la position de secrétaire général adjoint[1]. Il est chargée, entre autres, de la mise en place des CSP (Centre de Services Partagés)[2].

Élysée

A l'Élysée, Olivier Biancarelli conserve le dossier de l'Outre-mer, il conseille le président pour les relations avec le Parlement. Il assure ainsi l'articulation entre l'Élysée, l'Assemblée nationale et le Sénat. Apprécié de Nicolas Sarkozy, il a pris peu à peu l'ascendant sur Catherine Pégard. En octobre 2011, son départ programmé pour GDF-Suez est annoncé[3]

Notes et références

  1. La garde rapprochée de Sarkozy en pleine reconversion
  2. GDF Suez va procéder à une réorganisation en France et en Belgique
  3. Olivier Biancarelli, conseiller politique de Sarkozy, rejoindra GDF Suez, Le Monde

Cet article « Olivier Biancarelli » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).