Encyclopédie Wikimonde

Olivier Landes

Aller à : navigation, rechercher
Olivier Landes au festival In Situ

Olivier Landes est directeur artistique et commissaire d’exposition spécialisé en art urbain.

Biographie

Olivier Landes est diplômé de l’Institut d'études politiques de Toulouse (promo 1998)[1], de l’IUP Aménagement et développement territorial de l’Université Toulouse - Le Mirail et d’urbanisme à l’École nationale des ponts et chaussées.[réf. nécessaire]

Étudiant à Toulouse dans les années 90[réf. nécessaire], il est fasciné par les œuvres d’art urbain présentes dans cette ville[interprétation personnelle]. Il vit ensuite quelques années à Barcelone, véritable Mecque du street art au début des années 2000. Il est impacté par le muralisme au Chili, au Mexique ou à Cuba.[réf. nécessaire]

Observant dans les années 2000 les prémices du néo-muralisme sur les réseaux sociaux, il réalise le potentiel urbain, paysager et sociétal de cet art public.[interprétation personnelle]

Au début des années 2010, il fonde Art en ville, pour favoriser les échanges entre les mondes de l’art et de l’urbanisme[2].

Sa carrière mue alors peu à peu vers celle de directeur artistique ou commissaire d’exposition mobilisant l’art comme outil du renouvellement urbain et architectural. Il propose des projets contextualisés, nourris d’une double vision, artistique et urbaine.[interprétation personnelle][3]

Activités

Directeur artistique

C’est avec le festival In Situ dans le Fort d'Aubervilliers qu’Olivier Landes débute comme directeur artistique en 2014. Pour ce projet fondateur, il invite une cinquantaine d’artistes[4] à transfigurer ce lieu en état de friche et de casse automobile[5]. Le festival a réuni 30 000 visiteurs[6]. Porté par l’association Art en ville, cette œuvre collective s’imprègne d’une histoire urbaine fertile [7]. Le festival a été l’occasion de fêter les 30 ans du festival Fêtes et Forts, qui a accueilli dans le Fort d’Aubervilliers l’un des premiers grands rassemblements hip hop de France, avec un battle de dance mixé par Dee Nasty, déjà présent en 1984 pour l’un de ses premiers sets.

S’en suivent plusieurs projets expérimentaux et fin 2015, il invite plusieurs artistes dans le cadre de la COP21 à peindre un carrefour routier d’Aubervilliers[8].

Il est ensuite nommé commissaire de Rouen impressionnée[9], la triennale d’art en espace public de la Ville de Rouen en 2016[10] dans le cadre du festival Normandie Impressionniste 2016. Il conçoit alors 3 parcours d’exposition en espace public, en résonance avec les quartiers des Docks, des Sapins et du centre[11]. Il est reconduit comme commissaire pour la prochaine édition de 2020[12].

En 2018, il signe la direction artistique du projet de peinture des façades extérieures du marché des Batignolles[13], projet lauréat du Budget participatif de la Ville de Paris. Il conçoit aussi la mise en valeur artistique du chantier des Ateliers Gaité[14], dans le cadre du projet de renouvellement urbain du quartier Montparnasse[15]. Il est commissaire de l’exposition In&Out, 20 talents de l’art urbain, en Mairie du 17è arrondissement de Paris, qui s’est tenue à l’été 2018[16].

En 2019, il a l’idée originale et coordonne le chantier de la plus grande œuvre d’art urbain d’Europe par Ella&Pitr sur le parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.[17]

Auteur

Il est l'auteur de Street Art Contexte(s)[18], paru aux éditions Alternatives/Gallimard en 2017[19], qui regroupe une sélection planétaire d'œuvres[20], choisies pour leur lien à leur environnement[21], qu'il soit paysager, sociétal, architectural ou politique. Il est co-auteur du Guide du street art en France, paru en 2019 chez Alternatives/Gallimard (préambule et chapitre Rouen)[22].

Expert

Olivier Landes intervient en milieu universitaire (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), en colloques[23],[24], conférences[25] et rencontres professionnelles[26]. Il participe aux activités proposées par le Festival international du livre d'art et du film (FILAF)[27].

Notes et références

  1. « Olivier Landes (promo 1998) amène l'art urbain dans Rouen Impressionnée », sur Association des diplômés de Sciences Po Toulouse, (consulté le 2 janvier 2019)
  2. Emmanuelle Dreyfus, « Art en ville », Graffiti Art Magazine n°40,‎ , p. 52 (ISSN 1964-4639)
  3. « Olivier Landes, l’assistant à maitrise d’ouvrage artistique et urbaine », sur www.labecedaire.fr, (consulté le 8 octobre 2019)
  4. Que sais-je ? L’art urbain, [Presses Universitaires de France], (ISBN 978-2-13-081786-4), p. 114 
  5. « A Aubervilliers, le street art fait très fort », Le Monde (consulté le 2 janvier 2019)
  6. https://www.youtube.com/watch?v=PjZMbaU3qgw
  7. « A Aubervilliers, l'art de la transition fait rêver à une autre ville », sur Reporterre, le quotidien de l'écologie (consulté le 2 janvier 2019)
  8. « Street-art : à Aubervilliers, une exposition en plein air pour la défense de la planète », sur FIGARO, (consulté le 2 janvier 2019)
  9. France 3 Normandie, « Rouen impressionnée 2016 , place au street art » (consulté le 2 janvier 2019)
  10. « A Rouen, le street art a envahi la ville », sur Télérama.fr (consulté le 2 janvier 2019)
  11. « Rouen se laisse surprendre par le street art », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 janvier 2019)
  12. « Rouen Impressionnée fera de nouveau la part belle au street art en 2020 », sur www.paris-normandie.fr (consulté le 27 mars 2019)
  13. (en) « Résidence au marché des Batignolles. Paris 2018 », sur Vimeo (consulté le 2 janvier 2019)
  14. Nicolas Gzeley, « SatOne, les Ateliers Gaité », Stuart Magazine n°7,‎ , p. 6 (ISSN 2498-3349)
  15. « A Montparnasse, une fresque de Brusk casse le train-train urbain », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 janvier 2019)
  16. « In & Out - 20 talents de l'art urbain », sur telerama.fr, Telerama Sortir (consulté le 4 mars 2019)
  17. Elodie Cabrera, « Une mamie de 25000m2 sur les toits de Paris. », Beaux Arts Magazine,‎ (lire en ligne)
  18. Street art contexte(s), Editions Alternatives, (ISBN 978-2-07-273706-0) 
  19. « Street Art Contexte(s) - Arts urbains - Alternatives - Alternatives - GALLIMARD - Site Gallimard », sur www.gallimard.fr (consulté le 2 janvier 2019)
  20. « Le meilleur du street art à travers le monde », sur Neonmag.fr (consulté le 2 janvier 2019)
  21. Streep, « Street Art Contexte (s), ou l’importance du contexte dans la création », sur Streep, (consulté le 2 janvier 2019)
  22. Guide du street art en France, Paris, Éditions Alternatives, (ISBN 9782072837647) 
  23. Olivier Landes, « Street art et projet urbain, une mise en valeur croisée dans la ville en transition », Cahiers de Narratologie. Analyse et théorie narratives, no 29,‎ (ISSN 0993-8516, lire en ligne, consulté le 2 janvier 2019)
  24. Etat de l’art urbain, Oxymores III : Rouen Impressionnée, un portrait de la ville à même ses murs, Paris, Ministère de la Culture et de la Communication, (ISBN 978-2-11-151898-8) 
  25. « L’Art dans la cité / Regards Croisés » (https://www.fondationvasarely.org/expositions-et-actualites/les-flashbacks/), sur fondationvasarely.org, (consulté le 4 mars 2019)
  26. « L’ART URBAIN, (re)connaissance, valorisation et prise en compte à l’échelle européenne » (http://www.inp.fr/Actualites/L-ART-URBAIN-re-connaissance-valorisation-et-prise-en-compte-a-l-echelle-europeenne), sur www.inp.fr (consulté le 2 janvier 2019)
  27. « Médiathèque du Bassin d'Aurillac - Street Art : rencontre avec Olivier Landes » (https://mediatheque.caba.fr/actualites/street-art-rencontre-avec-olivier-landes/), sur Médiathèque du Bassin d'Aurillac (consulté le 27 mars 2019)

Liens externes

  • Site Art en ville (http://artenville.fr/)
  • Instagram (https://www.instagram.com/artenville/)
  • Facebook (https://www.facebook.com/artenville/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).