Encyclopédie Wikimonde

Oscar Anton

Aller à : navigation, rechercher
Oscar Anton
Description de cette image, également commentée ci-après
Oscar Anton lors d'un concert privé organisé par Yves Saint Laurent Beauté, en Janvier 2018
Informations générales
Naissance (23 ans)
Paris, France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop
Instruments Voix
Guitare
Piano
Années actives Depuis 2017
Labels Polydor
Site officiel oscaranton.fr

Né le 26 juin 1996 à Paris, Oscar Anton est un auteur-compositeur-interprète français.

Biographie

Jeunesse et Formation

Oscar Anton est née le 26 juin 1996 à Paris. Il entre au conservatoire de Boulogne-Billancourt, en classe de piano classique et de solfège dès l'âge de 7 ans puis apprend seul la guitare.

Le 7 septembre 2009, à 13 ans, il assiste à son premier concert : celui de Coldplay au Parc Des Princes. À la fin du titre Viva La Vida, Chris Martin, leader du groupe, s'allonge sur scène laissant le public reprendre en chœur le refrain. Cet évènement marque la découverte de sa vocation[1].

Il chante pour la première fois dans un camp d'été aux États-Unis, sur le titre "Hallelujah".

En 2015, pour ses 18 ans, il se produit sur la scène du Bataclan avec son ex-groupe YoungMotion, pour lequel il était auteur et compositeur, lors de la finale du concours Emergenza. En coulisse, pourtant, et d’un commun accord, ils décident de se séparer.

Il est en parallèle de son projet musical étudiant en management à l’IESEG (actuellement en Master 1)[2].

Anton, vient de son nom de famille maternel Antonietti. Son grand père, peintre à Madagascar, signe sous le nom d'Anton. C'est pour cette raison qu'il choisit d'utiliser Oscar Anton comme nom de scène.

En octobre 2017, il sort son premier single Voices[3], évoquant son désir d'être sur scène face à son public.

Carrière

En 2015, Oscar Anton entame son projet solo.

Après une année de travail dans sa chambre, dans laquelle il enregistre 4 maquettes, Marc Lumbroso le découvre. If You Wait For Me[4], un des titres de son premier EP, en fait déjà parti. C'est avec lui qu'il signe son premier contrat musical, chez Remark Records.

Un peu plus tard, Oscar Anton signe un contrat chez Polydor - Universal Music, ainsi que chez Décibels Productions.

En février 2017, il fait la première partie d'Abd Al Malik lors de son concert en hommage à Albert Camus à la Salle Pleyel. Suite à cette rencontre, Oscar Anton proposera à Abd Al Malik d'apparaître sur son premier EP, ce qu'il acceptera[5]. Sa voix peut-être entendue sur le titre Free.

En juin 2017, Oscar Anton fait la première partie de Christophe Maé au Palais des Sports de Paris.

En octobre 2017, il sort son premier single Voices[6]. Il dit avoir écrit cette chanson lors d'une période où il était souvent seul dans sa chambre, et avait le besoin de présenter ses titres à un public. Les drapeaux évoqués dans le premier couplet font références aux célèbres drapeaux du festival Glastonbury[7].

Fin octobre 2017, Oscar Anton accompagne Christophe Maé lors de sa tournée "L'Attrape-rêves Tour", pour trois concerts à Amiens, Rouen et Caen.

Cette même fin d'année, il fera les premières parties de Calogero sur deux de ses concerts[8],[9].

Depuis la rentrée 2017, Oscar Anton entame une tournée[10] aux côtés de Benjamin Siksou et Léa Paci, en passant entre autres par Marseille, Saint Étienne, Grenoble et Brest.

Le 23 février 2018, il sort son premier EP éponyme.

Auteur et compositeur de ses titres, il en est aussi l'arrangeur. Cette dernière qualité est en partie exposée à travers une série de vidéos postées sur sa chaîne Youtube, dans lesquelles il reprend de nombreux titres du moment en les réarrangeant face caméra[11],[12]

Oscar Anton se considère compositeur avant d'être auteur. "La musique est la base de mon travail, le vecteur de toutes les émotions. Les paroles n’arrivent qu’après pour appuyer ce que j’ai créé musicalement. La musique prime, donc, je veux que les gens se fassent leur propre film en l’écoutant »[13].

Discographie

EP

Single

  • 2017 : Voices

Liens Externes

Références

  1. « Biographie Oscar Anton », sur Decibels Productions
  2. Agathe Charnet, « « Une carrière comme Johnny, ça fait rêver » : quels itinéraires pour les musiciens de demain ? », sur Le Monde
  3. Vincent Kheng, « Oscar Anton sur Just Music », sur Just Music
  4. Laurent Lamarca, « Quand Oscar Anton retravaille l’un de ses morceaux ! », sur Live Actu
  5. Rachid Jelti, « Ma collaboration avec Abd Al Malik », sur Rashtag
  6. Steven Bellery, « Pourquoi Jacob Banks et Oscar Anton vont vous séduire en 2018 », sur RTL
  7. Zik Ever, « Oscar Anton : son premier EP sortira le 23 Février 2018 ! », sur Zik' Ever
  8. Alison Versaillie, « Live-Report : La RFM Session VIP de Calogero », sur mediamag
  9. 4Image 4Image, « Première partie du concert Chérie FM joué par Oscar Anton à Nice », sur 4Image
  10. « Oscar Anton, cet artiste à découvrir », sur Live Arena
  11. Valentin Malfroy, « Oscar Anton propose un rework du titre « Dommage » de Bigflo & Oli ! », sur Aficia
  12. Lola Maroni, « Oscar Anton : le nouvel artiste français à découvrir absolument » (http://www.purebreak.com/news/oscar-anton-le-nouvel-artiste-francais-a-decouvrir-absolument/147274), sur Purebreak
  13. Elodie Suigo, « La Nouvelle Scène - Oscar Anton » (https://www.francebleu.fr/emissions/la-nouvelle-scene/la-nouvelle-scene-oscar-anton), sur France Bleu

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).