Encyclopédie Wikimonde

Paname Boxing Club

Aller à : navigation, rechercher
Paname Boxing Club
Généralités
Surnoms PBC
Fondation 2010 ; Premiers entraînements en 2012
Siège Paris
Site web http://www.panameboxingclub.fr

Le Paname Boxing Club est une association sportive parisienne de boxe française ouverte à la diversité et particulièrement aux personnes LGBT. Cette association à but non lucratif (loi 1901) a été créée en 2010. Le club est affilié à la Fédération sportive gaie et lesbienne et à Fédération française de savate et disciplines associées.

Fondation et lancement

L'association Paname Boxing Club a été créée en 2010[1] à Paris par deux amis : Fabien Wiktor et Nicolas Chauvelot. L'objectif était de faire découvrir la boxe française à des publics qui pouvaient être intimidés par ce sport et l'imagerie qu'il véhicule. Le club se veut ouvert à tous, sans discriminations d'orientation sexuelle, de genre, d'âge ou de niveau[2].

En 2012, c'est la mairie du 2e arrondissement de Paris qui permet le lancement de l'activité du club en lui attribuant des créneaux d'accès à la salle de boxe du Centre sportif Jean Dame pour la saison 2012-2013.

Développement

Dès sa création, le Paname Boxing Club s'est affilié à la Fédération sportive gaie et lesbienne[3]. Un an plus tard, il obtient l'affiliation de la Fédération française de savate et disciplines associées[4], ce qui lui permet d'affirmer son statut de véritable club de boxe française, et la valeur de ses entraînements assurés par des coachs diplômés.

Depuis sa création, le Paname Boxing Club participe chaque année au Tournoi International de Paris, dans la catégorie Arts martiaux et sports de combat[5], et a organisé en 2018 un tournoi de boxe[6] dans le cadre de l'édition 2018 des Gay Games organisé à Paris. Le club affronte régulièrement d'autres associations de boxe française, ou rencontre amicalement d'autres clubs de boxe LGBT européen comme celui du Knockout à Londres.

Aujourd'hui le club compte environ 200 adhérents, pour six entraînements répartis sur trois sites différents à Paris[7].

Notes et références

  1. « Résultats de recherche | Associations | journal-officiel.gouv.fr », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le 30 décembre 2019).
  2. https://www.challenges.fr/economie/quel-est-le-vrai-pouvoir-des-reseaux-gays_152642
  3. « Paname Boxing Club », fsgl (consulté le 5 décembre 2019).
  4. « Fédération Française de Savate boxe française & D.A. : Paname Boxing Club », sur www.ffsavate.com (consulté le 5 décembre 2019).
  5. « BOXE (Fr) – TIP – TOURNOI INTERNATIONAL DE PARIS » (consulté le 30 décembre 2019).
  6. France Montagne, « Gay Games : les différents ne sont pas toujours ceux qu'on croit ! », sur France 3 Paris Ile-de-France, 8 août 2018consulté le=2019-12-30.
  7. « Paname Boxing Club », sur panameboxingclub.fr.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).