Encyclopédie Wikimonde

Parti communautaire de Roumanie

Aller à : navigation, rechercher

Parti communautaire de Roumanie
(ro) Partidul Comunitar din România
Présentation
Président Petre Ignatencu
Fondation 2015
Journal Scînteia[1]
Positionnement Gauche
Idéologie Communautarisme[2]
Progressisme
Affiliation internationale Conférences internationales des partis communistes et ouvriers[3]
Couleurs Rouge
Site web partidulcomunitar.ro

Le Parti communautaire de Roumanie (en roumain : Partidul Comunitar din România, PCDR) est un parti communautaire roumain. Son président est Petre Ignatencu. Bien que n'étant pas ouvertement communiste, le parti revendique officieusement être le successeur du Parti communiste roumain, en utilisant souvent sa symbologie lors de ses actions. Il considère le Parti socialiste roumain, autre parti à revendiquer l'héritage du Parti communiste roumain, comme un « pseudo-parti communiste »[4].

Histoire

Lors de la révolution de 1989, le Parti communiste roumain est officiellement dissous : 95 % de ses trois millions de membres restèrent sans affiliation politique, tandis qu'environ 150 000 rejoignirent d'autres partis (notamment le Front de salut national (en roumain : Frontul Salvării Naționale), devenu ultérieurement le Parti démocrate)[5]. Une minorité d'anciens membres constitua en le Parti socialiste du travail (en roumain : Partidul Socialist al Muncii), qui fait l'objet d'une scission en 2003 baptisée Parti socialiste roumain (en roumain : Partidul Socialist Român), qui à son tour fit l'objet d'une scission en 2010 sous le nom de Parti communiste roumain[6].

Le , le Comité pour la réorganisation du Parti communiste roumain a été formé. Le comité a proclamé la fondation du Nouveau Parti communiste roumain (NPCR, officiellement PCR). Le comité, réuni en congrès, a élu le chauffeur de taxi Petre Ignatencu à la présidence du nouveau parti. En 2012, les responsables du NPCR ont présenté une demande d'enregistrement du parti communiste. Le , lors d'une conférence de presse, les dirigeants communistes ont annoncé que le tribunal de Bucarest avait rejeté la demande d'enregistrement du PCR en tant que parti, mais qu'ils n'empêcheraient pas le processus de reconnaissance officielle du parti. Le parti a finalement été enregistré en 2015 sous son nom actuel, après avoir supprimé toute référence au communisme dans les documents du parti.

Notes et références

Liens externes

Article connexe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).