Encyclopédie Wikimonde

Parti des citoyens européens

Aller à : navigation, rechercher

Parti des citoyens européens (PACE)
Image illustrative de l’article Parti des citoyens européens
Logotype officiel.
Présentation
Président Philippe Mazuel
Fondation 9 mai 2007
Idéologie Fédéralisme
Écologie
Social-libéralisme
Couleurs vert et bleu
Site web www.pace-europe.eu/fr

Le Parti des citoyens européens (abrégé en PACE) est parti européen transnational[1] fondé le 9 mai 2007 à l'occasion des 50 ans de la signature des Traités de Rome.

Historique

Le parti est enregistré comme association internationale de droit belge (AISBL) à Bruxelles. PACE a vocation à être présent dans l'ensemble des pays membres de l'Union européenne et ses membres sont des citoyens européens issus de l'ensemble des pays membre, ou sont des citoyens de pays tiers qui partagent l'ensemble des valeurs de l'Union européenne et du Parti des citoyens européens.

En 2014, à l'occasion de la publication de son livre-programme programme[2], PACE a soutenu la candidature de Guy Verhofstadt à la présidence de la Commission européenne à l'occasion des élections européennes.

Lors du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne, le président Philippe Mazuel s'est engagé pour le refus du Brexit [3].

Pour fêter les 10 ans de son existence, PACE à participer à la Marche pour l'Europe à Rome le 25 mars 2017, l'occasion des 60 ans du Traités de Rome.

Participation aux élections

Marche pour l'Europe

Malgré une non représentation de PACE au sein d'institutions politiques, le parti s'est efforcé depuis 2017 de présenter des candidats aux différentes élections possibles.

Pour les élections présidentielles, Philippe Mazuel, président de PACE, annonce sa candidature à l'élection présidentielle française le 9 mai 2015 lors de la fête de l'Europe[4]. Pour porter la voix d'un projet européen, il participe à la primaire citoyenne en ligne Laprimaire.org[5],[6].

Après une campagne au sein de cette primaire et à l'issu des votes, Philippe Mazuel n'accède pas au second tour de la Laprimaire.org et arrive 6ème sur plus de 300 candidats[7].

Dans la lignée de l'élection présidentielle, PACE présente 3 candidats aux élections législatives dans la région des Hauts-de-France ː Nord, Pas-de-Calais et Somme. Marlène Sgard (7ème du Nord) 193 voix soit 0,6% des suffrages exprimés[8]. Audric Alexandre (2ème du Pas-de-Calais) 260 voix soit 0,6% des suffrages exprimés[9]. David Mongin (3ème de la Somme) 271 voix soit 0,61% des suffrages exprimés[10].

PACE va présenter des listes de candidats aux élections européennes qui se dérouleront du 23 au 26 mai 2019 en Allemagne, Espagne, France et Italie.

Projet politique et caractéristiques

Création d'une République européenne

La République européenne ou un Commonwealth européen pourrait comprendre les six États fondateurs et les pays récemment membres de l'Union européenne et qui se sentent prêts à entrer dans une Fédération politique. La République européenne serait un espace économiquement et politiquement fortement intégré ; à côté des compétences actuelles de la zone Euro, elle aurait certaines compétences dans les domaines de la fiscalité, des droits sociaux, de l’énergie, du traitement de la migration, des frontières, des affaires étrangères et de la défense[11].

Positionnement politique

Mouvement environnementaliste, PACE considère que les enjeux environnementaux constituent le plus grand défi de cette génération. Le changement climatique, la qualité de l'air, de l'eau, la préservation de la biodiversité et tant d'autres sont les enjeux dont dépendent dans un avenir proche la survie de l'Homme et de la durabilité de son mode de vie. Or, seule l'Union européenne peut porter avec force au niveau mondial les propositions qui répondent à ces enjeux.

Pour PACE, l'Europe se doit de protéger son modèle social qui fait sa particularité et sa force, son attractivité et sa cohésion. Les principes de solidarité et de justice doivent guider l'action de l'Union européenne. Alors que le modèle social est menacé, l'Europe doit permettre de le protéger et de le pérenniser.

Une caractéristique essentielle de PACE est le multilinguisme[2]. PACE reconnait l'existence de 24 langues officielles (bulgare, tchèque, danois, allemand, estonien, grec, anglais, espagnol, français, gaélique, croate, italien, letton, lituanien, hongrois, maltais, néerlandais, polonais, portugais, roumain, slovaque, slovène, finnois, suédois) dont 3 langues de travail (anglais, allemand et français) et s'efforce de travailler et communiquer dans autant de langues que possible, pour éviter le rejet que provoquerait chez les citoyens l'usage d'une langue "étrangère" et pour des raisons démocratiques.

Organisation et structure

PACE est géré par un conseil d'administration élu lors de l'Assemblée générale du 9 juin 2018 et composé pour la mandature 2018-2019 de 4 administrateurs: Philippe Mazuel (président), Alexandra Karwat (vice-présidente), Quentin Loiez (trésorier), MariaPia Sternativo (communication)[12]

PACE dispose également d'adresses à Berlin (Allemagne), Brighton (Royaume-Uni), Bruxelles (Belgique) et Hénin-Beaumont[13].

Activités

Université d'été

Tous les ans, PACE organise chaque été au mois d'août son université d'été. La première a eu lieu en 2012 à Céreste (Provence). Les suivantes se sont déroulées à Berlin en 2013, à Madrid en 2014, à Bucarest en 2015, à Brighton-Hove en 2016, à Emmelsbüll-Horsbüll en 2017 puis à Bari en 2018.

Notes et références

  1. Kai Littmann, « « LaPrimaire.org » entre dans sa phase chaude… », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne)
  2. 2,0 et 2,1 « Donne une voix à l'Europe - Revue N°1 », sur calameo.com (consulté le 17 décembre 2015)
  3. « Français(e), Européen(ne) et citoyen(ne) du monde – LaPrimaire.org », LaPrimaire.org,‎ (lire en ligne)
  4. « Hénin-Beaumont: PACE a déjà son candidat à la présidentielle », sur La Voix du Nord (consulté le 17 décembre 2015)
  5. « Les Décodeurs - Les candidats à l'élection présidentielle 2017 », sur www.lemonde.fr (consulté le 20 septembre 2018)
  6. Des citoyens ordinaires, « Découvrez Philippe Mazuel, candidat à la primaire citoyenne pour l'élection présidentielle de 2017 », LaPrimaire.org,‎ (lire en ligne)
  7. « Qui se présente à la présidentielle 2017 ? », Europe 1,‎ (lire en ligne)
  8. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017 (consulté le 19 septembre 2018)
  9. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017 (consulté le 19 septembre 2018)
  10. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 » (https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017/(path)/legislatives-2017/080/08003.html), sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017 (consulté le 19 septembre 2018)
  11. « A Peaceful Political Revolution Begins In France | 500 Words | Scoop News », sur www.scoop.co.nz (consulté le 20 septembre 2018)
  12. « Assemblée générale 2015 de PACE Europe », sur www.pace-europe.eu (consulté le 17 décembre 2015)
  13. « Hénin-Beaumont : le micro-parti PACE implante son antenne régionale dans la commune », sur La Voix du Nord (consulté le 17 décembre 2015)

Liens externes


Cet article « Parti des citoyens européens » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).