Encyclopédie Wikimonde

Parti populiste (France)

Aller à : navigation, rechercher

Le Parti populiste (PP) est un parti politique français déclaré en préfecture le 31 janvier 2005 (la déclaration mentionne que le nom du parti est « Parti populiste, la relève nationale », mais seuls les deux premiers termes sont utilisés couramment) afin de militer pour le non au référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe par Franck Timmermans, Christian Perez[1], anciens artisans de la scission mégrétiste du Front national (FN) en 1998.

À l'occasion de l'élection présidentielle française de 2007, le Parti populiste a rejoint l'« Union patriotique »[2] proposée par Jean-Marie Le Pen et participe à la campagne en collectant notamment des signatures de maires.

Organigramme

Le parti est présidé par Christian Perez, un ancien conseiller municipal Front national de Courbevoie, de 1989 à 1995. À la suite de la scission du Front national de 1998, il rejoint le Mouvement national républicain de Bruno Mégret, parti qu'il quittera en 2005 pour fonder le Parti populiste avec Franck Timmermans. En 2008, il est candidat aux municipales à Courbevoie, à la tête d'une liste commune Parti populiste - Front national, intitulée Union des Patriotes pour Courbevoie[réf. nécessaire].

Le porte-parole du Parti populiste est Franck Timmermans, cofondateur du Front national, ancien conseiller municipal en Seine-Saint-Denis et ancien conseiller régional d'Île-de-France, ancien secrétaire général-adjoint du Front national et ex-secrétaire général du MNR.

Elections

Des listes communes FN-Parti populiste se sont présentées dans certaines villes aux élections cantonales et municipales de 2008, mais n'ont obtenu aucun élu.

En 2009, le PP soutient la liste de Bruno Gollnisch aux élections européennes (circonscription du Grand Est).

En 2010, le PP soutient Bruno Gollnisch alors candidat à la présidence du Front National contre Marine Le Pen qui est élu présidente lors du Congrès de Tours en janvier 2011.

Le Bureau politique du Parti Populiste décide de clôturer les comptes au 31 décembre 2011 et de fait de procéder à la dissolution du mouvement. Le Parti populiste a depuis cessé d'exister, ne trouvant pas sa place entre un FN mariniste et le Parti de la France de Carl Lang.

Notes et références

  1. « Parti Populiste », (consulté le 13 février 2017)
  2. « :: Novopress.info Flandre » Blog Archive » Union des Patriotes », (consulté le 13 février 2017)


Cet article « Parti populiste (France) » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).