Encyclopédie Wikimonde

Pascal Buchet

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Buchet.

Pascal Buchet
Fonctions
Maire de Fontenay-aux-Roses

(19 ans, 10 mois et 5 jours)
Élection 1994
Réélection 1995, 2001 et 2008
Prédécesseur Alain Moizan
Successeur Laurent Vastel
Conseiller général des Hauts-de-Seine
(élu dans le canton de Fontenay-aux-Roses)

(21 ans et 5 jours)
Élection 1994
Réélection 2001 et 2008
Prédécesseur Philippe Marino
Successeur Anne-Christine Bataille et Laurent Vastel
Biographie
Nom de naissance Pascal Alain Raymond Buchet
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance France Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine (France)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Conjoint Julie Sommaruga
Diplômé de IEP de Paris
Profession Docteur en médecine néphrologue

Pascal Buchet est un homme politique français, né le 3 juin 1961 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Il est membre du Parti socialiste.

Biographie

  • Docteur en Médecine, néphrologue exerçant à l'hôpital public[1].
  • Diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris (politique économique et sociale) et de psychologie (DEUG Paris VII)[2].
  • Premier Secrétaire de la Fédération du PS des Hauts-de-Seine (2003-2012).
  • Délégué national du PS et de la Fédération Nationale des Élus Socialistes et Républicains (FNESR) chargé des finances et de la fiscalité locales (depuis 2006)[2].
  • Rapporteur de la commission Finances locales de l'Association des Maires de France[2].
  • Membre du Conseil National du PS[2].

Mandats

Conseiller général

Pascal Buchet fût conseiller général des Hauts-de-Seine, élu dans le canton de Fontenay-aux-Roses en 1994, réélu en 2001 et 2008. Alors que son mandat s'achève en mars 2015, ce dernier choisit de ne pas se représenter aux élections départementales.

Maire de Fontenay-aux-Roses

Pascal Buchet a été maire de Fontenay-aux-Roses de 1994[3] à 2014. Il a décidé de faire de Fontenay-aux-Roses la première « ville 30 »[4] de France, il a également mis en place un pédibus et créé des aménagements pour faciliter la circulation des piétons et des vélos. Pascal Buchet a reçu en 2005 l'Écharpe d'Or de la prévention routière[5]. Son action pour le logement pour tous a également été remarquée notamment par la création des premiers logements passerelles ce qui lui a permis de recevoir le Prix de la Fondation de l'Abbé Pierre.

Depuis sa défaite à l'élection municipale de mars 2014, il devient maire honoraire de la ville.

Positions politiques

Pascal Buchet est à l'initiative d'une pétition en faveur du droit de vote des étrangers aux élections locales[6], d'une autre pétition appelant au rassemblement des partis de gauche autour du PS pour éviter un second tour entre Nicolas Sarkozy et Marine le Pen au second tour des élections présidentielles de 2017[7], ainsi qu'une pétition citoyenne exigeant l'encadrement des loyers dans les Hauts-de-Seine[8].

Il est un proche de Martine Aubry depuis plus d'une dizaine d'années. Il participe avec elle au sein du PS aux travaux du club de réflexion Réformer[2].

Dans le cadre du Congrès du Parti Socialiste à Reims du 14 au 16 novembre 2008, il est l'un des premiers signataires de la contribution présentée par Martine Aubry et intitulée « Une vision pour espérer, une volonté pour réformer ». Il fait son entrée au Bureau National du Parti Socialiste lors de ce congrès et soutient activement la candidature de Martine Aubry lors des Primaires citoyennes en 2011.

À l'occasion de la préparation du Congrès de Poitiers qui se tiendra en juin 2015, il soutient la Motion A intitulée « Le renouveau socialiste », dont le premier signataire est Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire sortant. Cette motion est soutenue par le Premier ministre Manuel Valls, le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault ainsi que l'aile droite du PS (Gérard Collomb, Christophe Caresche) mais également Martine Aubry[9].

Affaire judiciaire

En , il est poursuivi pour harcèlement moral, après le suicide en de la directrice de communication de la mairie de Fontenay-aux-Roses[10]. Il est condamné en première instance par le tribunal de Nanterre à 8000 euros d'amende et 15000 euros de dommages et intérêts, il interjette appel de cette décision auprès de la cour d'appel de Versailles[11],[12],[13], qui alourdit la peine initiale en le condamnant également à six mois de prison avec sursis[14]. Pascal Buchet se pourvoit en cassation et saisira le Conseil supérieur de la magistrature et la Cour Européenne des Droits de l'Homme, estimant la conduite de l'enquête par le procureur Philippe Courroye comme ayant été exclusivement à charge notamment en refusant de confier l'instruction à un juge indépendant[15]. La cour de cassation a confirmé, le 8 avril 2014 le jugement prononcé en appel, rendant ainsi sa condamnation définitive[16]. Pascal Buchet a saisi la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

Références

  1. Liste de médecins exerçant la néphrologie
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Biographie de Pascal Buchet sur le site du Parti Socialiste dans les Hauts-de-Seine
  3. Site officiel de la commune dont Pascal Buchet est le maire
  4. http://www.fontenay-aux-roses.fr/environnement-cadre-de-vie/transports-deplacements/liaisons-douces-ville-30-pedibus/
  5. Le palmarès des éditions précédentes
  6. Lettre de Pascal Buchet à Nicolas Sarkozy pourledroitdevotedesetrangers, 11 août 2008
  7. Buchet lance une pétition contre un duel Sarkozy -Le Pen en 2017, 10 novembre 2014
  8. http://www.ps92.com/2014/11/pascal-buchet-demande-lencadrement-des-loyers-dans-le-92-et-lance-une-p%C3%A9tition-citoyenne-.html
  9. Pour le renouveau socialiste
  10. Béatrice Jérome, Pascal Buchet, poursuivi pour harcèlement moral, élu
  11. Béatrice Jérôme, Pascal Buchet, ténor socialiste des Hauts-de-Seine, condamné pour harcèlement moral
  12. Harcèlement : Pascal Buchet renonce au Sénat, 12 juillet 2011
  13. Prison avec sursis pour Pascal Buchet, 6 avril 2012
  14. Peine alourdie en appel pour Pascal Buchet, condamné pour harcèlement moral
  15. Prison avec sursis pour Pascal Buchet (http://www.leparisien.fr/fontenay-aux-roses-92260/prison-avec-sursis-pour-pascal-buchet-06-04-2012-1942270.php), 6 avril 2012
  16. Harcèlement : la condamnation du socialiste Pascal Buchet confirmée (http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/25/harcelement-la-condamnation-du-socialiste-pascal-buchet-confirmee_4407451_3224.html)

Cet article « Pascal Buchet » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).