Encyclopédie Wikimonde

Patience (magazine)

Aller à : navigation, rechercher

Patience  
Discipline Littérature, Actualité
Langue français
Directeur de publication Marc-Édouard Nabe
Rédacteur en chef Marc-Édouard Nabe
Publication
Maison d’édition Marc-Édouard Nabe (France)
Indexation
ISSN 2425-3251
OCLC 902798283

Patience est un magazine rédigé et publié par l'écrivain français Marc-Édouard Nabe. Lancé en décembre 2014, chaque numéro articule autour du texte des illustrations de divers ordres : images, photos, gravures, dessins, manuscrits, etc. La couverture est illustrée par un photomontage. Chaque numéro a un format de 24 cm sur 34 cm. Il est vendu hors des circuits de la presse, directement par l'écrivain, via son système d'« anti-édition ».

Origine du titre

Le 10 janvier 2014, Marc-Édouard Nabe annonce dans l'émission de Frédéric Taddeï, Ce soir (ou jamais !), la publication imminente d'un livre de mille pages sur le conspirationnisme. Ayant été retardé, « pour faire patienter [ses] admirateurs et faire enrager [ses] détracteurs[1] », il publie un magazine pour ne pas créer de confusion avec le livre à venir[2]. Chaque numéro est davantage un livre illustré qu'un magazine en papier glacé.

Numéros

Un État de Grâce (décembre 2014)

Publié au moment de la montée en puissance du l'État islamique, la couverture montre l'écrivain en bourreau s'apprêtant à décapiter Dieudonné, Alain Soral étant promis au même sort[1]. Sur 80 pages, Nabe entend expliquer les raisons de son émergence et son fonctionnement. Le magazine a été tiré à 2000 exemplaires[3]. Un an après sa sortie, de longs extraits sont repris dans la publication francophone de l'État islamique, Dar al-Islam, en novembre 2015[4],[5],[6],[7],[8],[9]. Dans son émission Répliques du 12 décembre 2015, le philosophe Alain Finkielkraut critique le contenu du numéro, en présent de la romancière Émilie Frèche[10],[11].

La vengeance de Choron (septembre 2015)

Écrit pendant six mois, le second numéro traite sur 152 pages des attentats de janvier 2015, et en particulier du phénomène Charlie[12],[13],[14],[15]. La Une est un photomontage mettant en scène Adolf Hitler affichant son soutien à Charlie Hebdo. Nabe analyse le contenu de la seconde version de l'hebdomadaire Charlie Hebdo, de 1992 au numéro du 7 janvier 2015. Le lancement a lieu le 20 août 2015, devant les anciens locaux d'Hara-Kiri, situés rue des Trois-Portes.

La sortie de ce second numéro est annoncée dans L'Obs, par Delfeil de Ton, dans l'édition du . « Son point de vue est original et, pour ce qui est de l'écriture, c'est du Nabe de bonne cuvée. Détestons ses outrances, regrettons ses injures inutiles, déplorons les carences de son information, haïssons parfois son point de vue, n'empêche, son livre existe »[16].

Ce second numéro a perturbé l'annonce à Drouant du prix Goncourt 2015, en étant brandi devant Didier Decoin, secrétaire général de l'académie Goncourt, au moment où il allait prononcer le nom du lauréat[17]. L'acte a été interprété à tort comme une dénonciation de la réédition en France de Mein Kampf.

Israël/Auschwitz (décembre 2017)

Contrairement aux deux premiers, ce numéro est composé de deux récits de voyages réalisés en 1991 et en 2012[18]. Le premier se déroule en Israël et en Palestine, en compagnie de Frédéric Pajak, quand le second concerne le camp de concentration d'Auschwitz, aux côtés de Catsap. La couverture représente un déporté dans un four crématoire lançant à son bourreau nazi : « Je ne partage pas vos idées, mais je suis prêt à mourir pour que vous puissiez les exprimer ! ». Le magazine est vendu avec un DVD contenant un film de 75 minutes sur le voyage à Auschwitz, réalisé en octobre 2012.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 David Doucet, « Avant la sortie de son livre contre Soral et Dieudonné, Nabe sort un magazine », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2018)
  2. Nabe's News, « PORCS IN PROGRESS », (consulté le 28 janvier 2018)
  3. « Marc-Édouard Nabe sort un magazine », La lettre de l'audiovisuel,‎
  4. Anne-Laure Debaecker, « La 7e édition du magazine français de l’État islamique menace l’école », Valeurs actuelles,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2018)
  5. Robin Verner, « Le magazine en français de Daech déclare la guerre à l'école républicaine », Slate.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2018)
  6. Marie-Estelle Pech, « La propagande de Daech s'en prend à l'école française », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2018)
  7. Vincent Coquaz, « Après Onfray, la propagande de Daech enrôle Marc-Edouard Nabe », Arrêt sur images,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  8. « N° 7 de "Dar al Islam", le magazine en français de l'#EI. MàJ : Appel à tuer "les professeurs qui y enseignent la laïcité" - Fdesouche », Fdesouche,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  9. « Marc-Édouard Nabe, Michel Onfray, stars de l’État islamique », Jeune Nation,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  10. Alain Finkielkraut, Répliques, France Culture, 12 décembre 2015 (voir en ligne]
  11. Alain Finkielkraut, « Extrait de l'émission Répliques (France Culture) du 12 décembre 2015 », (consulté le 18 mars 2018)
  12. Fabrice Pastre, « Patience 2 : la « vérité vraie » sur Charlie Hebdo », Philitt,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2018)
  13. Rahsaan, « Nabe leur fait “hara-kiri” ! », La patience et la rage,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2018)
  14. Rounga, « Nabe l'anti-Charlie », AgoraVox,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2018)
  15. Guillaume Basquin, « Patience 2 : Lucidité politique de Nabe », Les Blogs de Médiapart,‎ (lire en ligne)
  16. Delfeil de Ton, « Joies du tourisme », L'Obs,‎ , p. 30
  17. Rounga, « L’annonce du lauréat du Goncourt perturbée par des activistes nabiens », AgoraVox,‎ (lire en ligne)
  18. « Nabe rend libre ! », sur www.nabesnews.com (consulté le 9 mars 2018)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).