Encyclopédie Wikimonde

Patrick Dorobisz

Aller à : navigation, rechercher
Patrick Dorobisz
Description de cette image, également commentée ci-après
Patrick Dorobisz

Naissance (63 ans)
Lille, France
Activité principale Compositeur, musicien, performer, plasticien, écrivain, peintre
Style Musique contemporaine
Récompenses prix international d'électroacoustique au festival international de Bourges - 1986
Site internet www.patrickdorobisz.com

Patrick Dorobisz est un compositeur et plasticien Français, né le 25 mai 1955 dans le nord de la France.

Ayant des origines lituaniennes, il réside à Lille avec la pianiste Véronique Vanhoucke. Patrick Dorobisz est généralement associé au mouvement de musique minimaliste qui s'est formé à partir des années 1960, cependant sa démarche s'inscrit plus précisément dans l'Art minimal, l'interdisciplinarité et les nouvelles technologies. Patrick Dorobisz construit son œuvre conjointement dans la composition de musique et la peinture.

Le compositeur Patrick Dorobisz dira au sujet de sa peinture : « Ma peinture est le laboratoire de ma musique, c'est là que naissent mes idées musicales. Lorsque je compose ma surface, la structure, c'est ma musique que je compose. À travers cette recherche, je suis passé du monde plastique au monde musical avec comme paramètre compositionnel, la dimension perceptuelle du son et la recherche de la sensation. J'ai composé une musique à l'identique de ma peinture. Le vocabulaire formel est resté le même, minimaliste. Du carré, il est passé à la note et à ses relations architectoniques dans un environnement temporel. C'est en questionnant cette réalité musicale à travers sa perception que j'entends le minimalisme en musique. Quant à ma peinture, elle restera un espace pictural du vide, une feuille blanche, une étape du temps, nécessaire à mon écriture musicale »[1].

Biographie

De 1973 à 1980, Patrick Dorobisz produit plusieurs œuvres expérimentales[2] : Gretsch pattern, Electro 1 – Electro 2 - 32 sons - Fréquence - Una. 1976, sous la direction de Jean-Claude Chevalier et sous l'impulsion de ces professeurs, Patrick Dorobisz obtient son Diplôme National des Beaux-Arts. Le minimal art, l'interdisciplinarité et l'art conceptuel étant au cœur du sujet. La transversalité des arts restera au cœur de sa démarche. Sa composition musicale est issue directement de ses recherches picturales sur le minimal art, le concept artistique y joue un rôle dominant, mais elle prend aussi ses racines dans l'architecture dont il est également diplômé comme Iannis Xenakis. Cette formation artistique sera toujours la ligne de force qui transparaîtra dans sa musique.

En 1977 au Festival d'Avignon, Patrick Dorobisz présente une installation sonore et vidéo.

En 1981 avec la Radio Fréquence Nord - Rue Neuve à Lille : Art, musique et boites de conserve ! L'art n'est pas une marchandise. Patrick Dorobisz réalise un happening et une installation sonore. 1982 Patrick Dorobisz conçoit une console de mixage afin de spatialiser le son sur un orchestre de 16 haut-parleurs.

En 1984 le compositeur utilise l'ordinateur Cx 5m Yamaha et se sert du système MIDI pour gérer la musique. La même année, Il est invité par Les compositeurs Lucien Goethals et José berghmans à l'institut de psychoacoustique et de musique électronique de Gand - IPEM (Belgique)[3],[4].

En 1986 le prix international d'électroacoustique au Festival International de Bourges est attribué à Patrick Dorobisz[5],[6].

En 1997 en Corée, le compositeur crée Autres directions pour clarinette virtuelle, piano et modélisation physique (création Computer Music Festival de Séoul). La même année Patrick Dorobisz crée Geometria pour computer au festival de Berlin The sound of Israel.

En 1998 création aux États-Unis de 3+11[7] pour 3 instruments européens dont un synthétiseur, et 11 instruments extra-européens. création : International Computer Music Conference - Ann Arbor - Michigan - USA[8].

En 2003 Patrick Dorobisz créé au Conservatoire National de Région de Lille : le marteau double pour 11 musiciens et ordinateur et 9/11 - Ground Zero pour quatuor échantillonné, quatuor à cordes en direct et Video art. Pour cette événement, il fonde le Computer Music Ensemble (11 musiciens) dont la particularité est de réunir musique de chambre et nouvelles technologies.

En 2004 le compositeur participe au 60 x 60 project de Robert Voisley aux États-Unis[9]. 2005 Patrick Dorobisz crée Le temps libéré pour images numériques et musique pour ordinateur.

En 2009 il compose Extended Games pour violoncelle et ordinateur : interprétation Jean-Michel Moulin (violoncelliste soliste à l'Orchestre National de Lille) puis compose Muziek voor 2 Klarinetten en Computer interprété par Jacques Merrer (clarinette Mib à l'Orchestre National de Lille). Patrick Dorobisz enregistre la 3e version de l'Orphéon de Jade (Pour 4 pianos) avec la pianiste Veronique Vanhoucke.

En 2011 le compositeur écrit 152 pour orchestre de chambre et fonde son nouvel ensemble : Le Patrick Dorobisz Ensemble, composé pour la plupart des musiciens de l'Orchestre National de Lille. Neuf musiciens permanents dont Aiko Miyamoto (Marimba) et Jean-Michel Moulin (Violoncelle) entourés des nouvelles technologies, le composent. L'ensemble est basé à Lille.

En 2012 il écrit Dominante six pour six flûtes et deux bassons.

En 2013 Patrick Dorobisz écrit pour deux pianos : 5 mouvements pour piano et prépare son livre : Patrick Dorobisz, Minimal Art, Musique minimaliste : œuvres sélectionnées de 1973 à 2013. Ce livre présente sa démarche artistique, à la fois de compositeur minimaliste, d'artiste minimaliste, ses œuvres picturales, tableaux, installations, croquis et textes théoriques sur une période de 40 ans.

Ses débuts discographiques internationaux sont les enregistrements de Sneeuw, ainsi que Couleurs et Lumière interprété par Véronique Vanhoucke[10] distribués mondialement sur les principales plateformes numériques en 2013 chez Atypeek Music.

Patrick Dorobisz présentera pour 2014, une importante rétrospective mêlant ses œuvres picturales et ses musiques.

Œuvres

  • 1971 - 1973 Fine Arts Paintings
  • 1974 - 1980 Una, Frequence, Mox, Electro 1/2/3, Gretsch Pattern
  • 1981 - 1990 Le Gai Savoir, L'Orphéon de Jade, Geometria, Souprematika
  • 1991 - 2000 Computer Sonate for violins, String Quarter N°2, Autres Directions, Narvik
  • 2001 - 2012 Dominante Six, Music for Piano, 152, Extended Games, Le Marteau Double, String Quartet N°3, Muziek voor Klarinetten

Discographie

  • Patrick Dorobisz - Sneeuw - Édition numérique (2013) (Atypeek Music)
  • Patrick Dorobisz - Couleurs et lumière - Édition numérique (2013) (Atypeek Music)

Générique

Arts visuels

Principales Expositions Collectives

  • 1977 - 1973 Festival d'Avignon Lumière entre ordre et vertige : installation video et structures en bois peints
  • 1979 Biennale du Touquet Tableaux
  • 1981 Maison des Arts André Malraux de Créteil Exposition Nord Pas de Calais - Commissaire d'exposition : Alin Avila (Installation plancher sonore)
  • 1982- 1984 Tendances contemporaines régionales Faches Thumesnil : Direction artistique, Pierre-Marie Baracca
  • 2006 Artistes en liberté Théâtre de la Verrière : Lille - (installation video)

Principales Expositions Personnelles

  • 1980 Musée de Saint Pol sur Ternoise
  • 1980 Galerie Weber - Mannheim Présentation de son travail par l'écrivain Siegfried Einstein
  • 1982 Happening/Performance Art et boîte de cassoulet - Rue Neuve : Lille
  • 1984 Macas Salle Jacques Brel - Faches thumesnil

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).