Encyclopédie Wikimonde

Patrick Millow

Aller à : navigation, rechercher

Patrick Millow est un acteur et musicien français, né John-Patrick Philip Millow à Neuilly-sur-Seine le et mort à Fontainebleau le (42 ans). Après une jeunesse ponctuée par des rôles d'enfant au cinéma (on retiendra le rôle du frère cadet de Frédéric Mitterrand dans le film Fortunat d'Alex Joffé), il s'orienta définitivement vers la musique où il exerça ses talents comme concertiste, compositeur et auteur sous le nom de John-Patrick Millow (on lui doit notamment une méthode d'apprentissage du piano[1]).

Biographie

Patrick Millow, né le à Neuilly sur Seine, entre au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris à l'âge de 10 ans[2].

Il meurt le à Fontainebleau[2].

Filmographie

Cinéma

Télévision

Musique

  • Dès l'âge de 10 ans, il entre au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris dont il ressortira diplômé dans neuf disciplines musicales dont 5 premiers prix parmi les plus importants. Il participera à de nombreuses compétitions internationales (1973 à 1977) et deviendra lauréat des concours Viotti (Vercelli), Rina Sala Gallo (Monza), Maria Canals (Barcelone) et Robert Casadesus (Cleveland).
  • À partir des années 1980, il mènera en parallèle de son métier de directeur du conservatoire de Nogent-sur-Marne (de 1983 à 1996), une activité de concertiste, de compositeur et d'auteur musical.
  • Le concertiste. Il donna plusieurs concerts pour deux pianos avec son ami Bernard Job[3], dont certains donnèrent lieu à des enregistrements. Parmi eux: le Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky[4], version pour deux pianos qui obtient le Grand Prix Audiovisuel de l'Europe, Prix de l'Académie du Disque Français en 1984. Marius Constant écrivit à ce sujet :

« L'enregistrement du Sacre du Printemps, nouvelle version pour deux pianos par John-Patrick Millow et Bernard Job peut être comparé à une carte géographique d'état major, qui révèle les moindres détails d'un paysage, les matières, les sinuosités, les reliefs ... Pour les amateurs de musique c'est un nouveau guide, un instrument d'analyse et de prospection. Admirablement restitué et interprété, ce disque est le premier d'une série originale et passionnante. »[réf. nécessaire]

  • Le compositeur. On peut citer le générique du feuilleton "Le Mari de l'ambassadeur").
  • L'auteur. On peut citer la méthode d'apprentissage du piano : "Le piano à portée de main"[2] coécrite avec Bernard Job (traduite en plusieurs langues dont le japonais).

Notes

  1. Méthode de piano. «Le piano à portée de mains», éditions Van de Velde. http://www.di-arezzo.fr/partition/p%C3%A9dagogie+instrumentale/partition-pour-piano/VDVLD00107.html?aff=adgensite
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 « Biographies : John Patrick Millow », sur henry-lemoine.com (consulté le 1er janvier 2020).
  3. http://www.perspectives-musicales.org/fr/musicien/Bernard%20Job/7
  4. (en) Fiona Maddocks, « Works for Two Pianos CD review – Stravinsky cast in new colours », sur theguardian.com, (consulté le 1er janvier 2020).

Liens externes

  • Erreur Lua dans package.lua à la ligne 80 : module 'Module:Bases/audiovisuel' not found.
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 134 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).