Encyclopédie Wikimonde

Paul Fitoussi

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Paul Fitoussi, né le 21 mai 1969 à Tunis[réf. souhaitée], est auteur, conseiller du Grand Rabbin de France et directeur d'établissements scolaires privés.

Biographie

Paul Fitoussi est né en 1969 à Tunis. En 1977, il arrive à Paris et dès l'année suivante, il quitte la capitale pour rejoindre avec sa famille[réf. souhaitée] Marseille.

Élève du Lycée Thiers à Marseille, puis diplômé de la faculté de droit d'Aix-en-Provence, Paul Fitoussi mène tout d'abord une carrière dans les médias. Il travaille pour le journal Tribune Juive pour lequel il a été auteur de plusieurs articles et ouvrages. En 1999, il crée son propre magazine "Le Peuple"[1], mensuel dédié à la communauté juive. Il s'investit également auprès de la fondation Feu Guysen TV[2] (première chaîne francophone israélienne aujourd'hui devenue i24 News) et réalise en 2008 le documentaire La Marche pour la Vie[3], un documentaire dédié à "La Marche des Vivants" (événement international créé en 1988 qui permet à des milliers d'élèves du monde entier d'effectuer un parcours de la mémoire en visitant les cmps d'extermination et les lieux juifs en Pologne).

En parallèle de cette expérience dans les médias, Paul Fitoussi devient enseignant. Un parcours qui le mène en 2011 à la direction de l’école parisienne Lucien de Hirsch, puis en 2016 à la direction de l'école marseillaise juive Yavné. Il mène en parallèle de son statut de directeur des conférences et des formations ayant trait à l'éducation et met en oeuvre des outils pédagogiques à disposition des enseignants comme son livre "Judaïsme et Sionisme : est-ce bien différents?"[4].

De 2012 à 2015, il est également Président de l'Association des Ecoles Juives de France.

Auteur

Publié aux éditions Lichma, Paul Fitoussi est auteur de 3 ouvrages.

Le premier livre de Paul Fitoussi est publié en 1996. Il s'intitule Antisémitisme : force politique ou fatalité. Cet œuvre est un roman historique qui retrace la genèse de l'antisémitisme.

Le second ouvrage, publié en 2015, est intitulé La Haggada de Pessa'h[5].

La même année, est publié Judaïsme et Sionisme : est-ce bien différent?[6].

Chef d'établissement scolaire

Après plusieurs d'années d'enseignement, Paul Fitoussi est nommé en 2011 directeur de l'école juive Lucien Hirsch à Paris.

Il est engagé à initier des projets impliquant toutes les communautés : Paul Fitoussi est le premier à accepter que ses élèves participent à un programme d'actions qui réunissent des élèves juifs et des élèves musulmans[7]. En tant que représentant de l'école juive, il renoue le dialogue judéo-musulman entre les élèves.[8] Il est également le premier à initier l'enseignement du chinois dans les écoles juives[9] et à s'engager pour une protection renforcée aux abords des écoles de la communauté. Son approche pédagogique est basé sur une volonté d'ouverture à la fois sur les valeurs religieuses et les valeurs républicaines[10].

Il recevra d’ailleurs la Médaille de la ville de Paris[11] pour cette action ouverte aux changements et pour l’excellence qu’il diffuse au sein de sa mission éducative.

En 2016, Paul Fitoussi rejoint le groupe scolaire marseillais Yavné (maternelle, école, collège et lycée d’enseignement général), où il est nommé Directeur. Cet établissement est une école juive d’enseignement sous contrat d'association avec l'Etat. Paul Fitoussi mène depuis 2016 cet établissement sur le chemin du numérique pour être aujourd'hui la première école juive numérique de France.[12] Cette transformation, initiée avec l’équipe pédagogique et informatique, favorise un apprentissage interactif entre élèves et professeurs. Le projet est mené en partenariat avec Apple.

Passionné d'Art et de Culture, ce chef d'Établissement intègre également dans le parcours éducatif des élèves un enseignement consacré au théâtre et à la musique. Parmi les différentes initiatives, Paul Fitoussi a organisé en 2018 une exposition sur le génocides des Tutsis au Rwanda à l'école Yavné [13]lors de la "Journée de la Mémoire des génocides et des crimes contre l'humanité".

Militant actif au sein de la communauté juive

Proche du Grand Rabbin de France Haim Korsia, Paul Fitoussi a notamment été President de L’UEJF Marseille Provence, membre de la Bnai Brith, du FSJU[réf. nécessaire]

En 2018, Paul Fitoussi recevra d'ailleurs le Grand Rabbin de France au sein de l'école Yavné[14].

Publications

  • La Haggada de Pessa'h.
  • Judaïsme et Sionisme.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).