Encyclopédie Wikimonde

Paul de Pignol

Aller à : navigation, rechercher

Biographie

Paul de Pignol est né à Toulouse le 7 novembre 1965. En 1984, il intègre l’atelier de Pierre Carron au sein de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Il poursuit sa formation jusqu’en 1991. Tout d’abord formé au dessin et à la peinture, il se tourne rapidement vers la sculpture pour travailler plus instinctivement.

« La peinture est une activité trop intellectuelle pour moi », dit-il.

Parmi ses sources d’inspirations, le peintre Balthus pour son regard avisé sur la nature et la prégnance des Primitifs italiens dans son œuvre[1]. Sans oublier Jean-Baptiste Camille Corot, Gustave Courbet, Pierre Bonnard, Jean-Pierre Pincemin… Dans le domaine sculptural, il reste marqué par Auguste Rodin, Alberto Giacometti, Germaine Richier, Louise Bourgeois, Isabelle Walberg, Raoul Ubac avec ses somptueuses ardoises…

Il est aussi sensible aux sculptures primitives et archaïques, aux objets cultuels et dévotionnels venus d’Asie, d’Afrique, d’Inde et d’Amérique du Nord. Comme un lointain écho à ses sculptures féminines et maternelles, rondes et ondulantes…

De toutes les matières classiques de la statuaire, Paul de Pignol est surtout fasciné par la cire. C’est dans son atelier de Montigny-sur-Loing qu’il travaille la matière, apposant sur un bâton les gouttes de cire les unes sur les autres[2]. C’est ainsi que l'artiste façonne ses corps féminins étirés, dont les silhouettes verticales se gonflent peu à peu de matière.

Il exécute sa première sculpture en 1989. Fille au Ballon est inspirée des célèbres Vénus jadis peintes par Lucas Cranach l'Ancien[3].

En 2000, il réalise sa première exposition personnelle à la galerie Fred Lanzenberg de Bruxelles. Depuis lors, il expose régulièrement et participe à différents salons et foires.

« Mon obsession se porte sur le corps. Sa fonction, sa masse, son organisme, sa composition, sa décomposition. Sa présence. Je le construis cellule par cellule, créant ainsi un va-et-vient sans cesse redondant entre le dedans et le dehors… J’incise et je découvre. J’ouvre afin de saisir ce qui nous donne vie et mort, désir et répulsion à la fois. Corps en déhiscence. Corps bulbonique. Outre trop pleine qui éclate de lumière et de magnificence. Je pose la cire goutte à goutte, morceau par morceau millimètre par millimètre en une lente caresse. Je cherche à en extraire la sève, le flux de vie, à en comprendre le sens. »[4].

Expositions personnelles

2017 : Incarnations (sculptures et dessins). Loo & Lou Gallery, Paris.

2016 : Galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles (sculptures et dessins).

2012 : Les iles du corps et de l’espace (sculptures et dessins). Galerie Koralewski, Paris.

2009 : Je suis dans la noirceur et j’entends ma puissance... (sculptures et dessins). Galerie Koralewski, Paris.

2008 : Vénus. Château musée de Nemours.

2007 : Art Paris – Parcours sculptures – Galerie Koralewski, Paris.

2006 : Galerie Koralewski, Paris (dessins et sculptures) *Carré Vauban, Longwy (dessins et sculptures).

2003 : Galerie Lillebonne, Nancy.

2002 : Galerie Koralewski, Paris.

2000 : Galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles.

Expositions collectives

2014 : Loire et géants avec Jérémie Lenoir, Malgorzata Paszko, Françoise Pace, Lionel Tonda (Loire Valley Galerie, Saumur) *Genèse, de l’aube du monde à l’aube de l’humanité. Exposition proposée par Jean Daniel Mohier avec Zao Wou Ki, Roger-Edgar Gillet, Olivier Debré, Piet Mondrian, Philippe Cognée (Fondation Taylor, Paris).

2013 : Art Elysées avec Stéphane Erouane Dumas, Richard Laillier, Piort Szurek *Art O’Clock avec Marc Ronet, Jean Yves Auregan, Anne Magnoli, Christine Bouvier (Galerie Isabelle Mézière, Auvers-sur-Oise) *Ménerbes Monumentale avec Arthus Bertrand, Axel Cassel, Anne Delfieu, Leyris, Schad, Viard, François Weill… (Galerie Linz, Paris) *Rencontres d’été avec Alquin, Cassel, Cerredo, Laillier, Ducaux… (Galerie Koralewski, Paris) *Off Art Fair Brussels avec Richard Laillier, Malgorzata Paszko, Axel Cassel (Galerie Koralewski, Paris) *Les coups de coeur de la galerie avec Anne Slack, Marc Ronet, Christine Bouvier, Eugène Leroy, Eugène Dodeigne (Galerie Isabelle Mézières, Auvers-sur Oise) *Carte blanche à Christian Noorbergen avec Lydie Arickx, Marcel Katuchevsky, Richard Laillier, Jean Rustin, Sam Safran… (Galerie Schwab Beaubourg, Paris).

2012 : Pour saluer l’avenir avec Nicolas Alquin, Axel Cassel, Roger Ducaux, Stéphane Erouane Dumas, Richard Laillier, Gabriella Morawetz, Malgorzata Paszko, Maïlys Seydoux, Piort Surek, Fabian Cerredo (Galerie Koralewski, Paris) *Art Elysées avec Fabian Cerredo, Malgorzata Paszko (Galerie Koralewski, Paris) *Rencontres d’été avec Alquin, Cassel, Cerredo, Dumas, Laillier, Maïlys Seydoux, Piotr Szurek, Paszko (Galerie Koralewski, Paris) *Salon de l’estampe et du dessin avec Alquin, Cerredo, Laillier, Szurek, Ducaux (Galerie Koralewski, Paris).

2011 : Fine Print and Drawing Fair (Galleria del Leone, New York) *Mythes et symboles (Galerie Koralewski, Paris) *Sculpt’ en Sologne, Biennale de sculpture monumentale, Château de la Motte, Chaumont sur Tharonne *Maison des Arts de Châtillon avec Albert Féraud, Claude Abeille, Agueda Lozano *Coté jardin avec Axel Cassel, Michel Thamin, Laurent Belloni, Jean Suzanne… (Galerie Michèle Guérin Limerez, Villez) *Corps et âmes avec Nicolas Alquin, Axel Cassel, Roger Ducaux, Gabriela Morawetz… (Galerie Koralewski, Paris).

2010 : Paul de Pignol et Xavier Krebs (Galerie Michèle Guérin, Limetz-Villez) *Art on Paper, Première biennale de dessins à Bruxelles (Galleria del Leone, Rome) *Riders, exposition de dessins proposée par Ilenan Rodriguez à la galerie Polad-Hardouin avec Pat Andrés, Lydie Arickx, Jean Rustin, Orlando Mostyn-Owen…

2009 : Triennale de Poznan, Pologne *Biennale de sculptures de Yerres, Fondation Caillebotte *Corps et âmes avec Alquin, Cassel, Morawetz Cerredo, Ducaux, Laillier, Maïlys Seydoux, Sobocinski, Szurek (Galerie Koralewski, Paris).

2008 : Preludium, the sculpture in the city, Poznan, Pologne.

2007-2008 : Accrochage permanent à la Galerie Artcurial, Paris.

2007 : Accrochage avec Cassel, Ducaux, Dumas, Cerredo, Paszko, Szurek, Sobocinski (Galerie Koralewski, Paris) *Maison d’Art Contemporain : Ouverture ” The box in Paris “, Paris *Antica (Galerie Jocelyne Crouzet, Namur) *Triptyque de l'Hôtel de Ville d’Angers avec Stéphane Erouane Dumas et Roger Ducaux (Galerie Koralewski, Paris).

2006 : 51ème Salon de Montrouge *Triennale de sculpture, Poznan, Pologne.

2005 : Salon de Montrouge – Exposition du cinquantenaire, invité par Nicolas Alquin.

2004 : Foire d’Antibes (Galerie Michelle Champetier, Cannes).

2002 : Mythe et symbole, 13ème édition de la Biennale de sculptures, Poznan, Pologne *Art Paris avec Stéphane Erouane Dumas et Piotr Surek (Galerie Koralewski, Paris).

2001 : Musée Frisseras, Athènes *Le corps mis à nu au Donjon de Vez, Oise.

1995 : Abbaye de Morienval, Pierrefonds, Oise.

1990 : Réalisation d’une sculpture commandée par la Monnaie de Paris.

Parutions

2017 : Débord du corps – Texte et dessins de Paul de Pignol – Editions Fata Morgana.

2015 : Solitudes enchevêtrées – Poème de Michel Butor vu par Paul de Pignol – Editions L’Instant perpétuel *Le long du corps[5] – Poème de Michel Butor vu par Paul de Pignol – Editions L’Instant perpétuel *Dessin pour la couverture de Medusa en catalan d’Antoni Casas Ros – Editions El LLop Ferotge *Médusa – Texte d’Antoni Casas Ros vu par Paul de Pignol – Editions Fata Morgana *Les assoiffés – Texte d’Antoni Casas Ros vu par Paul de Pignol – Editions Fata Morgana.

2014 : Couverture du livre du philosophe Jean Clam – Genèses du corps. Des corps premiers aux corps contemporains – Editions Ganse - Arts et Lettres, Paris *Un abrégé du monde[6]  Texte de Pierre Bergounioux vu par Paul de Pignol – Editions Fata Morgana.

2013 : Etant l’Etna[7] – Poème de Michel Butor vu par Paul de Pignol – Editions L’Instant perpétuel.

2012 : Revue Nunc – dossier de 16 pages – Texte de Christian Noorbergen – Editions de Corlevour *Plainte – Poème de Michel Butor vu par Paul de Pignol – Editions L’Instant perpétuel *J’étais en route pour la mer[8] – Texte de Henri Thomas vu par Paul de Pignol – Editions Fata Morgana *Couverture pour le livre du philosophe Jean Clam : Orexis, désir, poursuite. Une théorie de la désirance. 1. Orexis. L’animation du corps – Editions Ganse - Arts et Lettres, Paris.

2011 : Couverture pour le livre du philosophe Jean Clam, Die Gegenwart des sexuellen. analytik ihrer Härte – Editions Verlag Turia + Kan.

2010 : Les rougets – Texte d’André Pierre de Mandiargue – dessins originaux – Editions Fata Morgana.

2008 : De Profundis – Texte et dessins de Paul de Pignol – Editions d'En Face, Paris.

2007 : Sandro Botticelli et Paul de Pignol – Essai par Fabrice Lebée – Editions d’En face, Paris.

  1. « Entretien avec Paul de Pignol : le féminin de l'être », sur Le Littéraire, (consulté le 20 février 2015)
  2. « Le dessin de la semaine n°127 », sur Les traces habiles, (consulté le 20 février 2018)
  3. Textes de Zoé Balthus et Antoni Casas Ros, Paul de Pignol. Incarnations. Dessins et sculptures, , p. 59-61
  4. Texte pour l’exposition à la maison des arts de Châtillon, Octobre 2011
  5. « BNF »
  6. « BNF »
  7. « BNF »
  8. « BNF »