Encyclopédie Wikimonde

Payote

Aller à : navigation, rechercher

Payote est une entreprise française créée en 2016 qui distribue, principalement en ligne, des espadrilles fabriquées en France et des accessoires. Cette jeune entreprise a notamment retenu l'attention des médias en 2018 après le lancement de son innovation pour lutter contre les odeurs désagréables qui imprègnent les espadrilles en été : « l'espadrille qui sent bon »[1]. La marque cherche à faire de l'espadrille, produit traditionnel et artisanal, un véritable accessoire de mode élégant et confortable en déconstruisant les mythes qui entourent cette chaussure estivale. Cet objectif s'articule autour de la fabrication 100% française de ses produits évoquée à travers son slogan « Mettez la France à vos pieds »[2]. Du dessin à la conception de l'espadrille, toutes les étapes de fabrication sont réalisées en France dans un atelier spécialisé situé à Mauléon, dans le Pays basque.

Historique

Payote voit le jour en 2016[3] à l'initiative de son fondateur, Olivier Gelly[4], qui décide de créer sa propre marque après avoir travaillé pendant 10 ans dans le secteur du prêt-à-porter. L'idée de lancer sa marque d'espadrille lui est venue après s'être trompé de paire un matin pour aller travailler : il part avec une espadrille en 41 et une en 43. Il décide le soir de les customiser pour les différencier et ne plus se tromper. Le lendemain, ses clients,sous le charme, lui demandent où ils peuvent se procurer ce modèle d'espadrilles. Cette anecdote lui donne ainsi l'idée de passer une première commande dans un atelier français situé à Mauléon afin de répondre à ces demandes. L'enseigne de grande distribution Leclerc le repère et lui achète tout son premier stock. Il voit ainsi une véritable opportunité et décide de lancer une campagne financement participative sur le site Kisskissbankbank en 2016 en vue de créer son propre site web. La campagne est un succès et le site, aujourd'hui principal canal de distribution de la marque, voit le jour en mars 2017.

La marque se fait connaître également à travers les réseaux sociaux, sur lesquels Olivier décide de présenter les dessous de la fabrication de ses produits. Il partage sa vision et ses valeurs en adoptant un ton décalé, pariant ainsi sur l'humour et la transparence. En 2018, Olivier décide de lancer « l'espadrille qui sent bon »[5], une innovation qui déconstruit le mythe de l'espadrille qui sent mauvais. La particularité de « l'espadrille qui sent bon » sont ses micro-capsules, intégrées à la toile, qui libèrent une odeur au frottement du pied. Ces micro-capsules peuvent diffuser leur parfum pendant 3 semaines à un mois.

En 2019, Payote lance la première espadrille en toile recyclée[6] suite à une collaboration avec l'entreprise espagnole Seaqual. La toile de cette espadrille est entièrement fabriquée à partir de plastique recolté dans la Méditerranée.

Produits

Depuis ses débuts, la marque s'est tout de suite diversifiée en proposant des espadrilles pour homme, femme et enfant[7]. Elle inclut des modèles d'espadrilles unies, imprimées, marinières, délavées et à lacets. La ligne de produits se développe au cours du temps : au départ, Payote ne proposait que des espadrilles mais la gamme s'est élargie pour inclure des pochettes, elles aussi fabriquées en France, ainsi que des vestes. On voit aussi l'apparition d'espadrilles bicolores et d'espadrilles « premium » en 2019.

Production

La fabrication des espadrilles Payote se fait exclusivement en France, au niveau local, dans un atelier mauléonais[8] spécialisé dans ce produit. Toutes les étapes de conception des espadrilles Payote se font donc à Mauléon, dans le Pays basque, selon un cahier des charges composés de 14 étapes.

Distribution

La distribution des espadrilles Payote se fait à travers deux canaux principaux : le site web et des points de vente physiques à travers des revendeurs. Internet reste le canal principal sur lequel repose le modèle économique de la marque. Parmi les principaux points de vente physique, on retrouve les Galeries Lafayette de Perpignan, les Galeries Lafayette Paris Haussmann et le BHV au Marais[9].

Communication

Payote a fait des réseaux sociaux son levier principal[10] afin de communiquer et d’interagir avec ses clients. Son potentiel communicationnel est son meilleur atout et elle le met en avant à travers une forte présence sur les réseaux comme Facebook et Instagram en adoptant un humour décalé qui lui est propre. La marque a notamment parodié le programme télévisé « Patron Incognito » avec une vidéo intitulée « Patronne Incognito »[11] publiée sur ses réseaux en 2019. Elle joue sur l'auto-dérision et sur une communication décalée, spontanée et transparente afin de faire rire ses clients et d'établir une relation de confiance avec eux. A travers son storytelling, Payote raconte l'histoire de ses produits et partage ses valeurs qui sont le Made in France, le soutien de l'emploi local, la défense du savoir-faire français, l'engagement pour la protection de l'environnement[12] et la transparence.

Payote cherche aussi à se démarquer en faisant appel à l'originalité : pour Pâques 2019, la marque a lancé une opération promotionnelle en mettant des « tickets d'or » qui comprenaient des codes promos allant jusqu'à 200 euros dans les 100 premières commandes effectuées lors du week-end de Pâques.

Notes et références

  1. Agostini Julien, « L'espadrille qui sent bon • Payote », sur Payote.fr (consulté le 5 juin 2019)
  2. Agostini Julien, « C'est quoi Payote - l'histoire de notre marque d'espadrilles Made in France • Payote », sur Payote.fr (consulté le 5 juin 2019)
  3. « A Perpignan, les espadrilles sont faites pour mettre « la France à vos pieds » | Bpifrance servir l'avenir », sur www.bpifrance.fr (consulté le 5 juin 2019)
  4. perelafouine, « Olivier Gelly, le créateur qui veut mettre la France à vos pieds ! », sur Père la Fouine, (consulté le 5 juin 2019)
  5. « VIDEO. Une entreprise lance des espadrilles... qui ne sentent jamais », sur www.20minutes.fr (consulté le 5 juin 2019)
  6. FashionNetwork com, Sarah Ahssen, « Payote lance une espadrille en plastique recyclé », sur FashionNetwork.com (consulté le 5 juin 2019)
  7. Agostini Julien, « Payote - Espadrille Made in France », sur Payote.fr (consulté le 5 juin 2019)
  8. « Pays basque : coup de fraîcheur sur l'espadrille », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine (consulté le 5 juin 2019)
  9. « Payote, l'espadrille catalane qui veut mettre la France à ses pieds », sur www.centpourcent.com (consulté le 5 juin 2019)
  10. Ophélie Colas Des Francs, « Buzz : Payote mise sur l'espadrille avec un esprit décalé », sur Les Echos Executives, (consulté le 5 juin 2019)
  11. Payote, « Payote Espadrille - Patron Incognito », (consulté le 5 juin 2019)
  12. « Dix tonnes de déchets ramassées au Barcarès, une collecte fructueuse organisée par la marque Payote », sur lindependant.fr (consulté le 5 juin 2019)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).