Encyclopédie Wikimonde

Philippe Benassaya

Aller à : navigation, rechercher

Philippe Benassaya, né le 4 août 1964 à Pantin, est un essayiste, homme de communication et responsable politique.

Biographie

Père de deux enfants, il vit actuellement à Bois d'Arcy, dans les Yvelines.

Ses parents, Français rapatriés d'Algérie, ont quitté ce pays en 1962. Son père, professeur de mathématiques et conseiller de Paris, est décédé en 1984, à l'âge de 50 ans, dans un accident de voiture, lors d'une mission pour la Ville de Paris aux Jeux olympiques de Los Angeles. Sa mère, responsable d'un organisme public parisien, a eu deux autres fils : l'un avocat ; l'autre pharmacien-biologiste possédant un laboratoire d'analyses médicales.

Philippe Benassaya a tout d'abord vécu dans le 13e arrondissement de Paris, où son père était élu. Il a fréquenté l'école primaire de la rue Damesme. Il a fait ses études secondaires au lycée Janson-de-Sailly, puis en Italie, à Terni (Ombrie) pendant 2 ans, enfin de retour à Paris au lycée Molière.

Diplômé d'histoire (DEA) de l'Université Paris-Sorbonne, ses études l'ont conduit à se spécialiser dans la période de la Troisième République, notamment celle allant de 1870 à 1914.

Parcours professionnel

Après ses études, Philippe Benassaya entre, en 1989, à la Caisse des dépôts et consignations, à la Mission des travaux historiques, où il participe aux projets liés aux commémorations du bicentenaire de la Révolution française.

De 1991 à 1996, il officie comme journaliste en indépendant.

En 1998, il devient attaché parlementaire d'Anne-Marie Idrac, secrétaire d'État aux Transports et députée des Yvelines, avant d'être le directeur de cabinet du maire de Clamart (2000-2001), puis de celui d'Orsay (2001-2004).

Il crée, en 2005, sa propre entreprise dans la communication publique, « Philippe Benassaya Consultants ». Il se spécialise dans la rédaction de supports pour les collectivités et le monde politique en général.

Depuis 2006, il est cadre dans la fonction publique territoriale, en tant que directeur de la communication de la ville d'Élancourt (78).

Engagement politique et militant

Philippe Benassaya a développé une riche activité militante. Dès l'âge de 16 ans, il entre au Comité des Quinze, une association humanitaire spécialisée dans l'aide aux Refuzniks d'URSS.

Parce qu'il croit au progrès social, au mérite, à l'esprit de responsabilité et à la liberté d'entreprendre, il entre à l'UDF dès la fin des années 1980. Il devient Président des Jeunes UDF de Paris, puis membre du bureau politique national. En 1995, il rejoint le staff de campagne de Jacques Chirac. Il quitte l'UDF en 2007 au moment de la création du mouvement démocrate (Modem) de François Bayrou. Il est actuellement membre de l'UMP. Il a été, il y a plusieurs années, candidat aux élections régionales, européennes et municipales.

Il est actuellement conseiller municipal, responsable de l'opposition à Bois d'Arcy et président de l'association Bois d'Arcy Pour Tous. Il est candidat aux élections municipales de mars 2014 à Bois d'Arcy. Il est élu au premier tour avec 57,43% des voix et succède ainsi à Claude Vuilliet[1].

Publications

Philippe Benassaya est l'auteur de trois ouvrages politiques et historiques. Il a publié un recueil sur les 100 ans de la laïcité : 1905-2005 : Un siècle de liberté et de respect (2005), puis, en 2007, un essai politique, Les Hussards perdus de la République, qui retrace la saga des libéraux français, de Giscard à Léotard en passant par Madelin[2].

Il est également Directeur de la collection Les Années... chez Bourin Editeur, qui retrace l'histoire des chefs d'État sous la Ve République. Il en a écrit le premier tome : Les Années Giscard (2011).

Références

Cet article « Philippe Benassaya » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).