Encyclopédie Wikimonde

Philippe Benguigui

Aller à : navigation, rechercher

Philippe Benguigui est le président de l'Association Zakhor Pour la Mémoire en France.

Responsabilités dans les associations sur la Shoah

Philippe Benguigui est depuis 1993, le Délégué Régional[1] des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et le représentant de Maître Serge Klarsfeld pour la région du Languedoc-Roussillon.

C'est en 1992 que Philippe Benguigui, alors Président de l'Union des Etudiants Juifs de France[2] à Perpignan, a initié un travail de mémoire concernant le Camp de Rivesaltes (proche de Perpignan) en y érigeant une stèle en hommage à la population juive. La population juive internée dans ce camp fut ensuite déportée et exterminée. Afin de faire prendre conscience à la population du département des Pyrénées-Orientales de cet épisode de l'histoire, des expositions eurent lieu à Perpignan et dans le département des Pyrénées-Orientales, avec d'une part le soutien de Serge Klarsfeld et son épouse Beate Klarsfeld, et d'autre part celui du ministère de l'Éducation Nationale. Le travail de Philippe Benguigui concerne donc la mémoire collective des victimes de la Shoah de ce camp de Rivesaltes[3], où plusieurs cérémonies commémoratives ont été organisées à la stèle des Fils et Filles des Déportés Juifs de France[4]. Philippe Benguigui est ainsi membre de la Commission Historique[5] de la création du Mémorial de Rivesaltes, et participe au développement de ce projet qui concerne la France, Israël, les États-Unis, l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique et la Suisse.

Philippe Benguigui a développé l'association Zakhor Pour la Mémoire, qui est en outre patronnée par l'ambassadeur d'Israël en France. Cette association décerne des prix, pour lesquels Philippe Benguigui est secrétaire général[6], qui récompense des personnalités ayant travaillé sur le thème de la mémoire de la Shoah, ou de la tolérance, ou de l'humanisme, ou de la lutte contre les d'exclusions. Parmi les prix décernés tous les ans, on peut citer : le Grand Prix Zakhor Pour la Mémoire, le Prix Mémoire et Fraternité, le Prix Histoire-Mémoire et Education en Pays Catalan et le Grand Prix d'Honneur de Zakhor Pour la Mémoire. Cette association a une délégation à Bruxelles, dirigée par Francis Vannineuse, ainsi qu'une délégation à Monaco, assurée par Denis Haouzi qui participe également aux côtés des institutions juives au maintien du souvenir de la mémoire de la Shoah sur l'ensemble de la Région Côte d'Azur.

Enfin, Philippe Benguigui est membre du Conseil d'Administration de la Communauté Israélite de Perpignan et des Pyrénées-Orientales[7], en tant que responsable de la Commission Mémoire travaillant sur la Shoah.

Autres responsabilités associatives

Philippe Benguigui est également administrateur de la Délégation Départementale de la Croix Rouge Française des Pyrénées-Orientales[8], et coopère au sein de la Fédération Française d'Encouragement du Dévouement et du Bénévolat [9] afin d'honorer des personnes ayant réalisées des actions méritantes. Il travaille pour l'association menée par Anh Dao Traxel (Présidente Nationale de l'Etoile Européenne du Dévouement Civil et Miliatire[10] et fille adoptive de Jacques Chirac) comme Conseiller Technique National. Enfin, il est est membre de plusieurs autres organisations comme le Comité d'Encouragement au Bien, la Fédération Française des Médaillés du Travail, le Souvenir Français ou encore le Centre Départemental de la Mémoire des Pyrénées-Orientales, et d'autres représentations institutionnelles associatives.

Décorations

Philippe Benguigui a reçu les décorations officielles suivantes :

  • Chevalier de l'Ordre national du Mérite, par le décret du 15 novembre 2008 sur la réserve présidentielle par le Président de la République française, Nicolas Sarkozy. La distinction fut remise par Beate Klarsfeld, Présidente de la Beate Klarsfeld Foundation de New York.
  • Insignes du Jubilé du Mémorial de Yad Vashem, sur les souhaits d'Avner Shalev, président directeur général exécutif du mémorial de Yad Vahem (Israël). La distinction fut remise par Miry Gross, directrice des Relations Européennes du Mémorial de Yad Vahem, le 15 novembre 2008[11].
  • Médaille de Bronze pour Acte de Courage et de Dévouement, par arrêté du préfet des Pyrénées-Orientales Hugues Bousiges, sur proposition du lieutenant colonel Georges Baranne, Commandant du Groupement de Gendarmerie en Second des Pyrénées-Orientales. Tandis que les deux distinctions précédentes concernent les responsabilités associatives, celle-ci fait suite à un sauvetage effectuée par Philippe Benguigui le 1er mai 2005.
  • Chevalier de l'Ordre de l'Etoile de Mohéli selon les souhaits du président de l'île Autonome de Mohéli, Mohamed Fazul. Cette distinction étrangère serait agréée par la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur de la République Française.

Notes et Références

Liens Internes

Liens Externes

Cet article « Philippe Benguigui » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).