Encyclopédie Wikimonde

Philippe Despont

Aller à : navigation, rechercher
Philippe Despont

Naissance
Activité principale musicien, organiste, claveciniste, enseignant et bandonéoniste

Philippe Despont, né en 1963, est un musicien, organiste, claveciniste, enseignant et bandonéoniste vaudois.

Biographie

Philippe Despont est né en 1963 à Lausanne; il étudie l'orgue à Genève dans la classe de Jean-François Vaucher puis, à Montréal, auprès de Bernard Lagacé. Au Conservatoire de Genève, il remporte un premier prix de virtuosité dans la classe d'orgue de François Delor et un premier prix de virtuosité avec distinction dans la classe de clavecin de Christiane Jaccottet.

Philippe Despont collabore avec plusieurs chefs et ensembles, au disque comme en concert: Ton Koopman, Chiara Banchini, l'Orchestre de Chambre de Lausanne, l'Australian Chamber Orchestra, le Swiss Consort, la Petite Bande (Sigiswald Kuijken), Cantatio (John Duxbury), les Witches, la Capella Antiqua Bern. Il s'intéresse en priorité au répertoire du XVIIe siècle (basse continue, improvisation, musique vocale) et la plupart de ses collaborations vont dans le sens d'une redécouverte de la musique baroque. Il préside également jusqu'en 2004 l'association de musique ancienne au titre emprunté de Couperin, Les Goûts réunis, à Lausanne et a fondé l'ensemble La Commedia del Mondo. Musicien complet, Philippe Despont s'intéresse également à la musique contemporaine et a enregistré deux disques consacrés à l'œuvre vocale de Dante Granato. Il a aussi suivi des cours de piano jazz auprès de Pierre-Luc Vallet à Lausanne au début des années 2000 et étudie actuellement le bandonéon.Après avoir enseigné l'improvisation au Centre de Musique Ancienne (CMA) de Genève, Philippe Despont enseigne aujourd'hui l'orgue au Conservatoire populaire de musique de Genève. Il est également, depuis 2010, l'un des organistes de Saint-Maurice et a joué en 2005 avec l'ensemble Gli Angeli Genève, fondé en 2003 par le chanteur Stephan MacLeod.

Philippe Despont vit aujourd'hui à Lausanne et continue ses activités de récitaliste, d'accompagnateur, de continuiste et d'enseignant.

Sources

  • « Philippe Despont » dans la base de données des musiciens vaudois de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.
  • sites et références mentionnés
  • Granato, Dante, Musiques sacrées et profanes, pièces vocales et instrumentales, GAM, 1996, cote BCUL: DCM 9691
  • Granato, Dante, Motets pour voix de femmes et orgue, Gallo, 1975-1998, cote BCUL: DCR 3009
  • Gesseney-Rappo, Dominique, Le signe de Sarepta
  • Le mystère du calvaire
  • Tibi gloria Domine, Artlab, 1999, cote BCUL: DCR 3552
  • Strozzi, Barbara, Cantate e ariette a voce sola, Cascavelle, 2001, cote BCUL: DCR 5305
  • Ensemble féminin de musique vocale de Lausanne, Benjamin Britten, CDs audio production, cote BCUL: DCR 1497
  • Caspary, "La France, passionnément", 24 Heures, 2008/05/06, p. 32
  • Cos. J. "Flamboyant choeur des Baroqueries", 24 Heures, 2005/08/16, p. 21
  • "Musique du XVIIIe siècle", Le Progrès, Lyon, 2000/07/20
  • Barralon, Madeleine, "Les Witches
  • un public sous le charme", Le Progrès, Lyon, 2003/08/02, p. 3
  • Caspary, "Sons et couleurs", 24 Heures, 2006/08/29, p. 35
  • "Musique classique: L'Italie en fête au festival de musique ancienne", Ouest France, 2008/10/05, p. 3.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).