Encyclopédie Wikimonde

Philippe Mettens

Aller à : navigation, rechercher

Philippe Mettens est un homme politique belge, également haut fonctionnaire fédéral et scientifique de formation. Il est né à Mons le 9 avril 1964.

Formation

Philippe Mettens a effectué ses études secondaires à l'Athénée royal de Mons, dans une orientation scientifique. Il entame ensuite, en 1985, des études d'éducation physique et de biologie sanctionnées par un diplôme d'agrégé de l'enseignement secondaire. Ensuite, il poursuit son cursus à l'université de Mons au terme duquel il décroche une licence (master) en Biologie (Physiologie). Dès la fin de ses deux premiers cycles universitaires, il est engagé comme Assistant, chargé d'enseignement et de recherche, à la Faculté de Médecine de l'Université de Mons, période au cours de laquelle il entame des travaux de recherche sanctionnés par un doctorat en Neurosciences[1].

Activités professionnelles

Au cours de cette première période professionnelle (1989-1995), il publie de nombreux articles dans des revues scientifiques à comité de lecture et passe plusieurs séjours de longue durée à l'étranger (Mc Gill University-Montréal, Prof. H. Galiana ; Collège de France-Paris, Prof. Alain Berthoz ; Université de Séville, Prof. José-Maria Delgado-garcia).

A partir de 1995, Philippe Mettens devient Conseiller du Groupe socialiste à la Chambre de représentants. Il s'emploie notamment à suivre les Commissions de l'Économie, des infrastructures et de la Politique scientifique.

Entre 1999 et 2003, Philippe Mettens devient Chef de Cabinet (adjoint) et ensuite Chef de Cabinet des Ministres fédéraux de la politique scientifique (juillet 1999 à avril 2000, Rudy Demotte et d'avril 2000 à avril 2003, Charles Picqué et Yvan Ylieff).

Le 8 avril 2003, Philippe Mettens est nommé par arrêté royal, Président du Comité de direction du Service public fédéral Politique scientifique (BELSPO[2]www.belspo.be). A cet titre, il devient responsable d'une administration forte de 3000 fonctionnaires, structurées autour de 12 Directions générales dont 4 musées et 6 Institutions de recherche (Musées royaux des beaux arts de Belgique, Musées royaux d'Art et d'Histoire, Institut royal du Patrimoine artistique, Archives générales du royaume, Bibliothèque royale de Belgique, Institut d'aéronomie spatiale, Institut royal météorologique, Observatoire royal, Musée d'Afrique centrale et Museum des Sciences naturelles de Belgique. En outre, ce département est responsable du soutien belge à la politique spatiale et aéronautique ainsi que de nombreux programmes de recherche. Le budget annuel de BELSPO est de l'ordre de 550 millions d'€.

Activités politiques

Philippe Mettens s'est rapidement engage politiquement.

Publications

Références

  1. Etude de la localisation et du mode de fonctionnement de l'intégrateur oculomoteur par micro-injections d'agents pharmacologiques dans le cerveau. Ph. Mettens. 1993. Thèse doctorale - Faculté des Sciences de l'UMons
  2. Belgian Science Policy Office

Cet article « Philippe Mettens » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).