Encyclopédie Wikimonde

Philippe Perrin (artiste)

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perrin.

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Philippe Perrin, né le à Grenoble, est un artiste et photographe français.

Biographie

Diplômé des Beaux-Arts de Grenoble[1],[2], son œuvre a été présentée dans de nombreuses expositions de galeries et de musées, dont sa monographie à la Maison européenne de la photographie en 2010[3], à la Fondation Maeght [4], comme dans des ventes aux enchères, notamment l'œuvre 'Couteau' qui a été vendue par Sotheby's Paris à la vente 'The Secret Garden of Marianne and Pierre Nahon' en 2004 [5],[3].

Œuvre

Son travail se situe au croisement entre la fiction et la réalité [6], évoquant des symboles de la violence issus de différents genres, tels que les romans policiers, le cinéma, la musique, ou la culture populaire.

La première exposition de Philippe Perrin se tient en 1987 à Grenoble, à l'Orangerie de la ville. Hommage à Arthur Cravan est une installation mettant en scène un ring de boxe de 6 m sur 6 d'une part, et une photographie aux dimensions similaires représentant deux boxeurs[7]. Philippe Perrin VS lui-même.

Son œuvre fait appel à des symboles déjà existants[8],[9] ou joue sur le rapport d'échelle de l'objet[10]. Ainsi, selon le critique Nicolas Bourriaud, Perrin est un manipulateur de signes, court-circuitant le rapport d'échelle entre la réalité et la fiction, la biographie réelle et la célébrité jouée. Refusant le rôle (et la panoplie) de l'artiste, il peut endosser toutes les autres." [11]

Son œuvre "Rita" est dans la collection de la Maison européenne de la photographie[12],[13],[14]. Entre autres.

Expositions, collections et publications

Principales expositions individuelles

  • 2015 : « Sulfures », Incognito Artclub.Paris
  • 2014 : « Kung Foo Cowboy », Incognito Artclub, Paris
  • 2013 : « Kill Me », Réactivation de la performance de 1993, musée de la Chasse et de la Nature, Paris [15].
  • 2012 : « Under the gun », Musée Maillol, Paris, France[16].
  • 2010 : « Haut et Court », Maison européenne de la photographie, Paris, France[17],[18].
  • 2009 : « Philippe Perrin », Galerie Albert Benamou, Paris, France [15].
  • 2009 : « Agrandissements », Galerie Maeght, Paris, France [15].
  • 2006 : « Heaven », installation monumentale réalisée à l'occasion de la Nuit Blanche [19].
  • 2006 : « Shootingstar », Xin Dong Cheng Gallery, Beijing, Chine[20].
  • 2004 : « Philippe Perrin Superstar », Guy Pieters Gallery, Knokke, Belgique [15].
  • 2001 : « Poupestroy », Galerie R&L Beaubourg, Paris, France [15].
  • 1997 : « Les Mystères de Paris », Maison européenne de la photographie, Paris, France[21].
  • 1997 : « Rendez-vous au ciel », Galerie R&L Beaubourg, Paris, France[15].
  • 1989 : « La Panoplie », Philippe Perrin chez Galerie Perrotin, Paris, France[22].

Principales expositions de groupe

  • 2015 : « Chercher le garçon », Musée d'art contemporain du Val-de-Marne [12],[13],[14]
  • 2014 : « Les Invendus », Collection Albert Benamou, Musée Le Carroi et Hôtel de Ville [23].
  • 2014 : « Invasao criativa », Cidade Matarazzo, Sao Paolo, Brazil .
  • 2013 : « Maison européenne de la photographie », Paris, France.
  • 2013 : « L'Œil d'un collectionneur »: Serge Aboukrat, Maison européenne de la photographie, Paris.
  • [2012 : « Cibles », musée de la Chasse et de la Nature, Paris.
  • 2012 : Marlborough Gallery, Monaco
  • 2012 : « Group show », Galerie Maeght, Paris.
  • 2012 : 11e Biennale de La Havane, Cuba, (onzième édition).
  • 2012 : « 50 artistes, une collection », Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence, France.
  • 2008 : « L'Entrée - Exposition collective dans l'espace d'entrée du Centre régional d'art contemporain à Sète. », Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence, France[24].
  • 2006 : « Sculptures en plein air », Xin Dong Cheng Gallery, Beijing.
  • 2005 : « Autour de la photographie », Maison européenne de la photographie, Paris.
  • 1996 : « La Colère », Centre Beaubourg Georges Pompidou, Paris.
  • 1995 : « Passions privées », Musée d'art moderne de la ville de Paris, Paris.
  • 1994 : « Hors limites », Centre Beaubourg Georges Pompidou, Paris.
  • 1993 : « Bloody Mary (avec Pierre Joseph), galerie Jousse Seguin, Paris
  • 1993 : « Krieg (guerre) », Triennale de photographie, Graz.
  • 1992 : « Ligne de mire », Fondation Cartier pour l'art contemporain[22].

Collections

Publications

Notes et références

Erreur de référence : Balise <references> incorrecte ;

seul l’attribut « group » est autorisé. Utilisez <references />, ou bien <references group="..." />.

34. http://newsarttoday.tv/expo/philippe-perrin-incognito-art-club/

Liens externes

  • Site officiel
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 351 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  1. (en) Extrait de la notice de Philippe Perrin (artiste) dans le dictionnaire Bénézit sur le site Oxford Index. (ISBN 9780199773787)
  2. école du magasin
  3. 3,0 et 3,1 Mutual art
  4. Fondation Maeght
  5. [1]
  6. http://www.paris-art.com/remix/
  7. Noblahblah
  8. Maisonbleuesstudio
  9. http://www.placegrenet.fr/2016/04/07/lartiste-philippe-perrin-censure-vog-mairie-de-fontaine/86555
  10. Next. Libération
  11. Hubandco, Perrin
  12. 12,0 et 12,1 Macval, Perrin (http://www.macval.fr/francais/expositions-temporaires/expositions-passees/chercher-le-garcon/visuels-disponibles-pour-la-presse/article/philippe-perrin)
  13. 13,0 et 13,1 Happening Media (http://www.happening.media/fr/category/newsfeed/357/chercher-le-garcon-au-mac-val)
  14. 14,0 et 14,1 RTBF (https://www.rtbf.be/culture/arts/detail_chercher-le-garcon-une-centaine-d-artistes-reunis-au-mac-val-pour-questionner-la-figure-masculine?id=8926324)
  15. 15,0, 15,1, 15,2, 15,3, 15,4 et 15,5 Maeght (http://www.maeght.com/galeries/artiste_biographie.asp?id=74)
  16. Voir Le Figaro (enchères) (http://encheres.lefigaro.fr/catalogues-ventes-encheres/Marc-Arthur-Kohn-Paris/ART-MODERNE-ET-CONTEMPORAIN/Philippe-PERRIN-ne-en-1964-LE-CHATEAU-D-OTRAN_lot_EE5491FB13/)
  17. ArtFacts.net, « Philippe Perrin » (http://www.artfacts.net/en/artist/philippe-perrin-11599/profile.html), sur ArtFacts.net (consulté le 24 octobre 2016)
  18. MEP.fr (http://www.mep-fr.org/evenement/philippe-perrin/)
  19. margheritabalzerani.com (http://www.margheritabalzerani.com/projet/philippe-perrin)
  20. ARTLINKART, « Xin Dong Cheng Space for Contemporary Art | space | Artlinkart | Chinese contemporary art database » (http://www.artlinkart.com/en/space/art/416hvC/ab2azCsk), sur www.artlinkart.com (consulté le 24 octobre 2016)
  21. http://www.mep-fr.org/evenement/philippe-perrin-2/
  22. 22,0 et 22,1 « Philippe Perrin » (http://www.baudoin-lebon.com/fr/artistes/oeuvres/19159/philippe-perrin), sur www.baudoin-lebon.com (consulté le 24 octobre 2016)
  23. Voir La Nouvelle République (http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Chinon/n/Contenus/Articles/2016/05/02/Le-Carroi-sort-les-invendus-de-l-anonymat-2702894)
  24. Crac Languedoc (http://crac.languedocroussillon.fr/artiste_contemporain/763-philippe-perrin/3172-artistes-art-contemporain-crac-montpellier-sete.htm)
  25. voir sur La Dépêche (http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/08/2062661-chercher-garcon-centaine-artistes-reunis-mac-val-questionner-figure-masculine.html)
  26. Centre Pompidou (https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/c5ej4d9/r8EApdB)
  27. Baudouin-lebon.com (http://www.baudoin-lebon.com/fr/artistes/oeuvres/19159/philippe-perrin)
  28. Frac Poitou Charentes (http://www.frac-poitou-charentes.org/pages/collection_artistes-perrin_FRAC.html)
  29. Centre Pompidou (https://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.idSource=FR_DO-a1e6fd558ed8f74e78d2ef956e9985&param.refStatus=nsr)