Encyclopédie Wikimonde

Philippe Veysset

Aller à : navigation, rechercher

Philippe Veysset est un militant pour l'égalité parentale né le .

Biographie

Ancien élève de l'École normale supérieure (Ulm), agrégé de philosophie, il soutient en 2008 une thèse de doctorat en philosophie intitulée Langage, corps chez Ludwig Binswanger[1]. Depuis 1996, il se consacre à une action militante en faveur de l'égalité parentale et du droit de l'enfant à ses deux parents, notamment en cas de dissociation du foyer familial.

En 1991, il crée l'Association de défense des enfants Veysset (ADEV) qui devient en 1992, la DESPA (Défense des enfant séparés d'un parent).

En 2013, il participe à la création du collectif « La Grue jaune », qui regroupe des associations orientées vers un commun objectif d'assurer une parité père-mère en contexte de séparation, et dont il devient le porte-parole, puis le président en 2014.

Il est l'un des initiateurs et leaders du Mouvement pour l'égalité parentale.

Il est également, au travers de plusieurs publications d'articles et d'ouvrages, spécialiste de théorie de la psychiatrie, en particulier de la méthode de l'analyse existentielle[réf. nécessaire].

Œuvres

Traduction

  • Ludwig Binswanger, Le cas Lola Voss - Schizophrénie.Quatrième étude, traduction, introduction et notes, Editeur : Presses Universitaires de France, 2012 (ISBN 2130584829)

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).